Invasion of the pod people


ORIGINE
Etats-Unis
Invasion of the pod people Affiche

ANNEE
2007
REALISATION

Justin Jones

INTERPRETES
Erica Roby
Jessica Bork
Sarah Lieving
Michael Tower
AUTEUR DE L'ARTICLE: Nassim Ben Allal
SES DERNIERS ARTICLESSES FILMS FETICHES
John dies at the end
Cul-de-sac
Répulsion
La charge de la brigade légère
Mondwest
Les Aventures de Jack Burton
Les Frissons de L’angoisse
The Killer
The Thing
Y’a-t-il Un Pilote Dans L’avion?

Critique Invasion of the pod people
On pourra toujours critiquer l'incroyable opportunisme d'une petite société de production comme The Asylum, mais il faut reconnaître qu'elle est d'une cohérence et d'une fidélité à toute épreuve. Deux traits de caractère principaux : plagier les gros budgets du moment en créant un nouveau type de cinéma bis à base de numérique et ne travailler qu'avec les mêmes équipiers (salariés ?), quitte à les faire passer par tous les postes, façon Roger Corman de la grande époque. Ici, le réalisateur ne déroge pas à la règle puisqu'il a toujours été assistant pour les autres films de The Asylum, mais également comédien et techniciens à divers postes. Il en va de même pour les membres du casting : toutes les comédiennes ont fait leurs armes chez The Asylum, parfois même derrière la caméra. Mais la palme locale de l'homme à tout faire revient à Leigh Scott, pilier de cette société, ici co-scénariste et comédien, qui a réalisé les plus gros titres de The Asylum ! Et sinon quoi de neuf ? Rien, justement, puisqu'il s'agit du remake fauché du INVASION de Oliver Hirschbiegel, lui-même remake du BODY SNATCHERS de Ferrara et ainsi de suite jusqu'à l'œuvre matricielle de Don Siegel...

De nos jours, un mystérieux météorite se crash sur la banlieue de Los Angeles. Quelques jours plus tard, dans l'agence de mannequin où officie Melissa (Erica Roby, la Megan Fox du blockbuster bis), un client offre une étrange plante à l'une de ses collaboratrices. Au fur et à mesure que le temps passe, Melissa découvre que ses collègues agissent de manière bizarre...et que toutes possèdent cette curieuse plante. Et s'il s'agissait là d'une invasion d'extra-terrestres prenant possession des corps humains... ?

La plupart du temps, les œuvres de The Asylum compense un flagrant manque de moyen par des effets sanglants convaincant et un soupçon d'érotisme. Ici, le métrage flirte de trop prés avec un amateurisme indigne, affichant une image verdâtre, un sens approximatif du cadrage, un son voilé (et empli de bruits de fond) et une lumière cafardeuse qui ferait passer le tout venant du gonzo californien pour du Kubrick. Et ce n'est pas le jeu des comédiens qui va redresser le cap, pas plus que le seul plan à effets numériques du film, tout simplement raté. Dés le départ, le suspens est éventé (à moins vraiment de n'avoir jamais entendu parler des films duquel celui-ci s'inspire) et INVASION OF THE POD PEOPLE peine à entretenir un semblant d'intérêt et sombre parfois dans le comique involontaire (la plante extra-terrestre est une racine de gingembre, bravo l'accessoiriste). L'intrigue, basée sur les faux-semblant, les quiproquos et surtout une très grande paranoïa ne trouble jamais, pas plus que les vêtements sexy des héroïnes. Reste une assez longue séquence d'orgie lesbienne au cours de laquelle Erica Roby de déshabille enfin. C'est le (joli petit) lot de consolation d'un film beaucoup trop premier degrés et arrogant dans son traitement pour susciter la sympathie. Espérons qu'il s'agisse là d'une erreur de parcours pour The Asylum qui, si elle ne réussit pas toujours ses direct-to-dvd, sait au moins les rendre attachant.

Nassim Ben Allal
22/12/2009
Bookmark and Share

Page précédente    Revenir en haut de la page    Imprimer   Creer PDF

Sueurs Froides.fr > Critique > Review

Le film est disponible à l'achat sur le site Sin'Art :
Invasion Of The Pod People DVD Zone 1 26.00 €
Körperfresser 2 - Die Rückkehr BLURAY Zone B 13.50 €
Vous aimez Invasion of the pod people ?
En vente sur Sin'Art
  • Pochette Invasion Of the Pod People - DVD  Zone 1
    DVD Zone 1
    26.00€

  • BLURAY Zone B
    13.50€
Moteur de recherche
Tout est bénévole – si ce n’est pas déjà fait, versez votre obole annuelle à l'association Sin'Art : 5 €