It!

Curse of the Golem


ORIGINE
Grande Bretagne
It! Affiche

ANNEE
1967
REALISATION

Herbert J. Leder

INTERPRETES
Roddy McDowall
Jill Haworth
Paul Maxwell
Aubrey Richards
Critique It!
{Photo 1 de It!} Petite production anglo-américaine de la fin des années '60, IT ! a clairement l'apparence d'un métrage issu de la Hammer Film même si, malheureusement, la qualité n'est pas vraiment au rendez-vous.

L'intrigue traite du mythe du Golem, finalement assez pu représenté sur les écrans de cinéma en dépit d'un potentiel indéniable. On notera toutefois les deux versions simplement nommées LE GOLEM, l'une signées Paul Wegener et l'autre Julien Duvivier sorties respectivement en 1920 et 1936. La créature légendaire du folklore juif ne connut pas vraiment d'autre apparition notable, excepté dans le diptyque L'EMPEREUR DU BOULANGER / LE BOULANGER DE L'EMPEREUR et ce IT ! assez déconcertant.

Suite à l'incendie d'un entrepôt, le directeur de musée Groof et son assistant Pimm découvrent une imposante statue restée intacte au milieu de la désolation. Pimm s'éloigne quelques instants et entend un cri...Groof repose sur le sol, mort. La statue semble être le seul coupable potentiel mais Pimm décide néanmoins de l'exposer dans son musée. Poursuivant son enquête, le jeune homme réalise peu à peu qu'il s'agit du légendaire Golem, créé au XVIème siècle par le Rabin Loew et disparu depuis. Un parchemin rédigé en hébreu permet de contrôler la statue vivante et Pimm décide de l'utiliser à son avantage afin de conquérir le cœur d'une jeune demoiselle qui se refuse à lui.

Né en 1922 et décédé en 1983, Herbert J. Leder connut une carrière éclair en réalisant une demi-douzaine de films au cours des années '60, dont les plus connus restent ce IT ! et le « classique bis » THE FROZEN DEAD. Malheureusement, en dépit d'efforts notables pour capturer l'esprit des productions Hammer de la même époque, le métrage de Leder manque terriblement de rythme. Se déplaçant à la même vitesse que son principal protagoniste, ce pesant Golem au costume d'ailleurs f{Photo 3 de It!} ort peu convaincant. Malgré un look assez réussi, la redoutable statue vivante ressemble vraiment à un figurant dans un costume de caoutchouc et ses exactions s'avèrent plus grotesques qu'effrayantes. La destruction du pont Hammersmith enjambant la Tamise se révèle par exemple totalement ratée et ridicule. Les différentes mises à mort, toute suggérées, commises par le Golem souffrent également d'un manque criant d'imagination et ne possèdent aucune atmosphère angoissante, rendant le film plat et sans la moindre saveur. Si les deux-premiers tiers du métrage restent toutefois distrayant, la dernière demi-heure, confrontant le Golem à des forces armées dépassées et inefficaces s'enfonce complètement dans la médiocrité, l'intrigue paraissant alors à bout de souffle. Le climax final verse pour sa part dans le ridicule et termine le métrage sur une impression négative, comme si Leder, réalisateur mais également scénariste{Photo 4 de It!} , ne parvenait pas à boucler l'intrigue de manière satisfaisante.

Heureusement, tout n'est pas négatif pour autant et la présence de Roddy Mc Dowall parvient à justifier un tant soit peu la vision de ce IT ! Roddy McDowall (surtout connu des amateurs de fantastique pour ses rôles récurrents dans les saga LA PLANETE DES SINGES et VAMPIRE VOUS AVEZ DIT VAMPIRE ?), alors âgé de 40 ans (et donc normalement trop vieux pour le rôle d'une bonne quinzaine d'années !) incarne un personnage des plus bizarres, un jeune homme maladivement timide gardant chez lui, à la manière du Norman Bates de PSYCHOSE, le corps momifié de sa mère décédée. Une idée saugrenue mais pourtant très peu utilisée par le scénario. McDowall se montre néanmoins inspiré et parvient à donner une certaine épaisseur à son personnage qu'il rend à la fois dangereux, fou, pitoyable et attachant. Une performance réussie, sans doute d'un niveau bien trop élevé pour une production sinon assez peu intéressante et desservie par un casting sinon fort piètre. Notons toutefois, par curiosité, la présence, dans un rôle secondaire de flic, du débutant Ian McCulloch qui se tourna ensuite vers la télévision avant de revenir à l'horreur au tout début des années '80, bâtissant un petit statut d'acteur culte du gore via L'ENFER DES ZOMBIES, ZOMBIE HOLOCAUST ou CONTAMINATION.

Dans l'ensemble, IT ! se montre donc assez décevant et peu imaginatif. En dépit de prémices intéressantes, le métrage sombre assez rapidement dans la routine et perd rapidement l'essentiel de son intérêt. Le final absurde achève de lui ôter toute crédibilité en tant que production d'épouvante respectable mais IT ! garde cependant un certain charme suranné et son côté nanar le rend finalement plus distrayant qu'ennuyeux. A réserver toutefois aux nostalgiques inconditionnels du fantastique anglais des années '60.

Frédéric Pizzoferrato
17/05/2010
Bookmark and Share

Page précédente    Revenir en haut de la page    Imprimer   Creer PDF

Sueurs Froides.fr > Critique > Retrospective
AUTEUR DE L'ARTICLE: Frédéric Pizzoferrato
SES DERNIERS ARTICLESSES FILMS FETICHES
3 pistolets contre César
Comment claquer un million de dollars par jour
Le Triangle du diable
L'agent invsible contre la Gestapo
Deux nigauds et l'homme invisible
Edward aux Mains d’Argent
Evil Dead
Le Seigneur des Anneaux
Rocky Horror Picture Show
The Killer


Le film est disponible à l'achat sur le site Sin'Art :
Ça (blu-ray + Copie Digitale - Édition Boîtier Steelbook) BLURAY Toutes zones 20 €
La Porta Sbarrata DVD Zone 2 19.90 €
Shuttered Room/it! Epuise/out Of Print DVD Zone 1 0.00 €
Vous aimez It! ?
Trailer It!
Tags du film
Golem
En vente sur Sin'Art
  • Pochette Ça (Blu-ray + Copie digitale - Édition boîtier SteelBook) - BLURAY  Toutes zones
    BLURAY Toutes zones
    20€
  • Pochette La Porta Sbarrata - DVD  Zone 2
    DVD Zone 2
    19.90€
  • Pochette Shuttered Room/It! EPUISE/OUT OF PRINT - DVD  Zone 1
    DVD Zone 1
    0.00€
Moteur de recherche
Tout est bénévole – si ce n’est pas déjà fait, versez votre obole annuelle à l'association Sin'Art : 5 €