Jack Haley, l’Homme de Fer Blanc


Jack Haley, l’Homme de Fer Blanc Affiche

AUTEUR DE L'ARTICLE: André Quintaine
SES DERNIERS ARTICLESSES FILMS FETICHES
Sandy Blanco
Avant l'Aube
Planet of Dinosaurs
Bad Boy Bubby
Amusement
Frayeurs
Freaks
Les Griffes de la Nuit
Made in Britain
Massacre à la Tronçonneuse

Critique Jack Haley, l’Homme de Fer Blanc
{Photo 1 de Jack Haley, l’Homme de Fer Blanc} John Joseph "Jack" Haley (1897 -1979) était un acteur de variété américain. Chanteur, comédien, danseur, il fut l'interprète principal de One Body Too Many édité en DVD par Hantik Films mais il est surtout connu pour avoir incarné en 1939 l'Homme de Fer Blanc dans le classique de Victor Fleming Le Magicien d'Oz.

Jack Haley est né à Boston dans le Massachusetts de parents canadiens. Il ne connut pas son père qui faisait du commerce maritime et qui mourut dans un naufrage alors que Jack avait moins d'un an. Plus tard, en 1915, il perdit son frère, victime d'une pneumonie et qui était alors âgé de seulement 20 ans.

Catholique pratiquant, il épousa Florence McFadden en 1921. Elle était la propriétaire d'un célèbre salon de beauté dont la clientèle comprenait nombre de personnalités d'Hollywood. Ensemble, Florence et Jack élevèrent une fille et un fils, Jack Haley Jr. qui fut marié ci{Photo 2 de Jack Haley, l’Homme de Fer Blanc} nq années à Liza Minnelli, fille de Judy Garland et de Vincente Minnelli. Florence McFadden resta l'épouse de Jack Haley jusqu'à sa mort.

Jack Haley débuta dans des courts-métrages au début des années 30. Sa prestance et son visage jovial lui permirent de postuler pour des seconds rôles dans des films comme Pauvre petite fille riche avec Shirley Temple (Poor Little Rich Girl - 1936), Amour et Swing avec Frank Sinatra (Higher and Higher - 1943) ou encore la Folle Parade d'Henry King (Alexander's Ragtime Band - 1938).

Entre 1937 et 1939, Jack Haley dirigea une émission radiophonique. En direct, le show de divertissement tirait son humour de l'imperméabilité de Jack Haley face aux plaisanteries dont il était la victime et qui étaient assenées par ses collaborateurs, voire même parfois par ses invités. Entre deux sketches, la formule alternait avec des chansons et de la publicité.La réputation du show était excellente, tout comme l'audience. La popularité de Jack Haley était telle qu'il décida d'arrêter l'émission et de se consacrer au cinéma.

C'est en effet à cette époque qu'il fut engagé pour interpréter l'Homme de Fer Blanc pour Le Magicien d'Oz, après que Buddy Ebsen ait dû être hospitalisé à la suite d'une réaction allergique à la poudre d'aluminium qui entrait dans la composition du masque d'argent de l'Homme de Fer Blanc. C'est ainsi que MGM contacta Jack Haley pour le rôle de sa vie, rôle qui lui en fit voir de toutes les couleurs.

Afin qu'il ne souffrît pas des mêmes désagréments que son prédécesseur, on remplaça la poudre d'aluminium par une sorte de pâte... Mais Jack Haley ne sorti pas pour pourtant indemne de l'aventure car le produit provoqua malgré tout une infection à l'œil, heureusement sans séquelle pour le comédien.

Même si letournage fut un enfer pour Jack Haley, c'est son rôle de l'Homme de Fer Blanc qui lui permit de devenir une star immortelle ; ses rôles suivants furent moins marquants et les films en question pas autant couronnés de succès.

Après le Magicien d'Oz, il enchaîna avec des comédies musicales, principalement pour RKO Radio Pictures avant de quitter le studio en 1947 après avoir refusé un rôle dans Seven Keys to Baldpate de Lew Landers.

Jack Haley continua de jouer pour le cinéma. Dans son dernier film, New York, New York (1977), il incarna le présentateur d'un show aux côtés de Liza Minnelli, sa belle-fille à l'époque.

C'est deux années plus tard, le 6 juin 1979, que Jack Haley décéda d'un arrêt cardiaque à l'âge de 80 ans.

Il disait lui-même que sans l'Homme de Fer Blanc, il serait probablement oublié aujourd'hui. La sortie de One Body Too Many vous permet de découvrir Jack Haley dans un rôle différent et où il tient la tête d'affiche.

Quelques émissions radiophoniques du Jack Haley Show existent encore et sont disponibles en téléchargement gratuit à cette adresse : https://archive.org/details/JackHaley-theWonderShow

NB :

- Une biographie de Jack Haley est sortie en 2000 : Heart of the Tin Man.

- Quelques semaines avant sa mort, Jack Haley annonçait avec son ami Ray Bolger (l'épouvantail dans le Magicien d'Oz) le vainqueur d'un oscar lors de la cérémonie de 1979.

- Pour son interprétation touchante de l'Homme de Fer Blanc, Jack Haley s'est efforcé de parler sur le même ton, tendre mielleux et doux, que celui qu'il utilisait pour raconter des histoires à ses enfants pour qu'ils s'endorment.

Sources : wikipedia

One Body too Many en DVD



André Quintaine
05/05/2018
Bookmark and Share

Page précédente    Revenir en haut de la page    Imprimer   Creer PDF

Sueurs Froides.fr > Critique > Horizons
Vous aimez Jack Haley, l’Homme de Fer Blanc ?
Tags du film
Jack Haley
Moteur de recherche
Tout est bénévole – si ce n’est pas déjà fait, versez votre obole annuelle à l'association Sin'Art : 5 €