L'Autre

The Other


ORIGINE
Espagne
L'Autre Affiche

ANNEE
1972
REALISATION

Robert Mulligan

INTERPRETES
Chris Udvarnoky
Martin Udvarnoky
Ute Hagen
Diane Muldaur
Norma Connoly
AUTEUR DE L'ARTICLE: Jérôme Pottier
SES DERNIERS ARTICLESSES FILMS FETICHES
Le Doux Parfum D'Eros
Journal Erotique D'Une Infirmière
Les Etrangleurs De Bombay
L’Empreinte Du Dragon Rouge
The Devil-Ship Pirates
Dawn of the Dead
Evil Dead
Le Dernier Face à Face
Les Frissons de l’Angoisse
Rambo

Critique L'Autre
{Photo 1 de L'Autre} Il en va du destin de certains films que d'être relégués dans l'oubli. THE OTHER fait partie de ces bobines qu'on laisse moisir en dépit de leur importance cruciale. Il est temps de réhabiliter ce classique. Adapté et produit par Tom Tryon (déjà producteur exécutif du superbe JOHNNY S'EN VA-T-EN GUERRE de Donald Trumbo, l'année précédente) d'après son propre livre, L'AUTRE nous raconte l'histoire de deux étranges jumeaux.

Niles et Holland habitent, durant les années 30, dans une petite bourgade du Connecticut. Ils vivent à la ferme au milieu de leur famille. Ces deux là, torturés et mystérieux, se créent leur propre monde, complotent sans cesse et se rêvent magiciens. Les deux innocents bambins, blonds comme les blés, vont pourtant semer la mort derrière eux.{Photo 2 de L'Autre} ..

Attention, THE OTHER est LE film matrice par excellence. Il est le premier film sur l'enfance maléfique, avant la série LA MALEDICTION. Il pose les bases d'un genre qui n'aura ensuite de cesse de s'abreuver à la source. Ainsi, de nombreuses séquences d'anthologie de ce long métrage seront régulièrement réutilisées par des réalisateurs peu inspirés. 2 SŒURS, mis en scène par le talentueux Kim Jee-Woon en 2003, est presque entièrement calqué sur THE OTHER.

La force de L'AUTRE réside dans la terreur sourde et indicible qui nous saisit à sa vision. On n'est pas loin de l'univers étouffant concocté, quatre ans plus tard, par Roland Topor et Roman Polanski dans LE LOCATAIRE. Le thème de la gémellité est, il est vrai, particulièrement propice au développement{Photo 3 de L'Autre} d'une intrigue fantastique et surnaturelle. Robert Mulligan, réalisateur en 1971 du mièvre L'ETE 42, l'a très bien compris. Il ne filme jamais les deux frères dans le même plan, alors que les interprètes sont de vrais jumeaux. Cela crée une étrange sensation de malaise chez le spectateur, car bien qu'ayant des caractères différents, les deux « frangins » semblent interprétés par le même acteur. Mais, au fur et à mesure que l'intrigue se développe, on remarque que Niles et Holland n'ont pas la même démarche, que l'un est plus rondouillard que l'autre : Mulligan nous désoriente profondément.

L'habileté du scénario à restituer l'ambiance particulière de crise économique, ajouté à l'extraordinaire galerie de personnages développée par Tom Tryon, nous déstabilise{Photo 4 de L'Autre} encore plus. Tout est prétexte à la perversion. Ainsi le petit jeu innocent concocté par leur grand mère Ada donne lieu à de grandes scènes d'angoisse... tout le film est baigné de singulières sensations, il y règne une atmosphère pestilentielle ! Ce que confirme un dénouement inattendu... pour l'époque, car il sera ensuite réutilisé dans un nombre incalculable de pellicules (même si Mulligan s'est ici inspiré de CARNIVAL OF SOULS, un autre film matrice, réalisé dix ans avant par Herk Harvey).

Les interprètes sont au diapason de la réalisation et du scénario. Ada est campée par l'extraordinaire Ute Hagen. Son personnage est très ambigu : s'adonne-t-elle vraiment à un jeu avec Niles ? Partage-t-elle un pouvoir surnaturel avec son petit-fils ? Sa composition ambivalente est d'une justesse incroyable. Elle tournera six ans plus tard dans un autre film effrayant, CES GARCONS QUI VENAIENT DU BRESIL de Franklin J. Schaffner, sur l'exil du scientifique nazi appelé le Dr Mengele. Elle est décédée en 2004, non sans voir eu le temps de faire une apparition en 1999 dans un épisode la très bonne série télé OZ. Diane Muldaur, qui a du jouer dans toutes les séries télés US ou presque, campe la veuve traumatisée par le décès de son époux qui peine à élever ses jumeaux. Ces derniers sont excellemment interprétés par les frères Udvarnoky, dont c'est la seule apparition au cinéma. On les revit ensuite en tant que catcheurs ! Ajoutons, pour conclure sur ce chef-d'œuvre, que sa très bonne bande originale est signée Jerry Goldsmith.

Jérôme Pottier
22/12/2009
Bookmark and Share

Page précédente    Revenir en haut de la page    Imprimer   Creer PDF

Sueurs Froides.fr > Critique > Retrospective

Le film est disponible à l'achat sur le site Sin'Art :
L'autre (collector Blu-ray + Dvd + Livre) BLURAY Zone B 27 €
The Other DVD Zone 2 20 €
Vous aimez L'Autre ?
En vente sur Sin'Art
  • Pochette L'autre (Collector Blu-ray + DVD + Livre) - BLURAY  Zone B
    BLURAY Zone B
    27€
  • Pochette The Other - DVD  Zone 2
    DVD Zone 2
    20€
Moteur de recherche
Tout est bénévole – si ce n’est pas déjà fait, versez votre obole annuelle à l'association Sin'Art : 5 €