L’Enfer des Zombies

Zombi 2


ORIGINE
Italie
L’Enfer des Zombies Affiche

ANNEE
1979
REALISATION

Lucio Fulci

INTERPRETES
Ian Mc Culloch
Tisa Farrow
Al Cliver et Auretta Gay
Critique L’Enfer des Zombies
{Photo 1 de L’Enfer des Zombies} Un voilier désert est à la dérive. Il arrive à New York, la police l'accoste et monte à bord. Les intrépides policiers fouillent l'embarcation et n'y trouvent personne jusqu'au moment où, surgi de nulle part, un zombie corpulent s'attaque à l'un des policiers et le tue. Sentant la chair fraîche, le mort-vivant monte sur le pont et fait face à l'autre policier qui lui ordonne de ne plus bouger. L'homme de loi fait feu sur son assaillant indifférent aux avertissements. Criblé de balles, le monstre tombe à l'eau. On constate la mort du premier policier à la morgue, mais sa main n'aurait-e{Photo 2 de L’Enfer des Zombies} lle pas bougé ? Un journaliste qui n'a pas froid aux yeux, Peter West, et une jeune femme, Ann Bowles, la fille du propriétaire du voilier, reviennent sur le voilier en pleine nuit et se font chasser par les policiers qui montent la garde. La fille veut savoir ce qui est arrivé à son père et West cherche de quoi faire un bon article. Ils partent donc ensemble vers la Guadeloupe, là ou son père était médecin. Sous les tropiques, les jeunes gens trouvent des volontaires, Bryan et Susan, pour les emmener sur l'île Matoo. Arrivés sur l'île quasi déserte, les quatre jeunes gens rencontrent{Photo 3 de L’Enfer des Zombies} le docteur David Ménard qui était l'assistant de M. Bowles. Il leur explique qu'il y a un virus sur l'île, les morts reviennent à la vie...

Lucio Fulci est l'un des plus importants réalisateurs de films gores et L'ENFER DES ZOMBIES démontre son génie. Dénué d'humour, le film aligne des scènes gores d'un réalisme stupéfiant, sûrement très proche de la réalité. Les zombies, quant à eux, sont très différents de ceux que l'on voit habituellement. Les mort-vivants de Fulci sont des cadavres secs, couverts de vers et non des cadavres frais couverts de sang. Ces monstres sont eux aussi imprégnés d'un certain réalisme. Il y a deux scènes en particulier. La première est celle de la mort de l'épouse du docteur Ménard. Un éclat de bois crève son œil. Cette scène est tout simplement géniale. L'autre est celle du combat entre un zombie et un requin, au fond de la mer. Encore une fois, il s'agit d'une scène stupéfiante et remarquablement réussie. Quant à la musique, signée Fabio Frizzi, elle est particulière à la fin des années 70 et à l'univers des films de Fulci. Elle possède aussi un certain « charme ». L'entêtement du Dr Ménard à croire en la science plutôt qu'au folklore local (vaudou) l'a amené à sa perte, mais nous a donné un sacré bon film. Cette édition de Néo Publishing est monumentale, et je pèse mes mots. Nous avons droit à pas moins de 2 dvds pour cette édition collector, avec en bonus différents documentaires (l'autopsie, ressusciter les morts, créer un meilleur zombie, une soirée avec Dakkar), un commentaire audio et j'en passe. Vous trouverez 4 heures de bonus à vous enfiler, pour votre plus grand plaisir. L'image du film est superbe, et le film est bien évidemment dans une version intégrale. Fan de Lucio, ruez-vous dessus sans tarder.

Xavier Adam
22/12/2009
Cet article est paru dans Sueurs Froides n°24
Cliquer ici pour télécharger ce numéro
Bookmark and Share

Page précédente    Revenir en haut de la page    Imprimer   

Sueurs Froides.fr > Critique > Retrospective
AUTEUR DE L'ARTICLE: Xavier Adam
SES DERNIERS ARTICLES
Ghost of Mae Nak
The Stink of Flesh
Zombie Commando
Chaos
Deadly Nam


Le film est disponible à l'achat sur le site Sin'Art :
L'enfer Des Zombies DVD Zone 2 15 €
Woodoo, Die Schreckeninsel Der Zombies (monster Box) Epuise/out Of Print DVD Zone 2 NC €
Vous aimez L’Enfer des Zombies ?
Tags du film
Zombie
En vente sur Sin'Art
  • Pochette L'Enfer des Zombies - DVD  Zone 2
    DVD Zone 2
    15€
  • Pochette Woodoo, Die Schreckeninsel der Zombies (Monster Box) EPUISE/OUT OF PRINT - DVD  Zone 2
    DVD Zone 2
    NC€
Moteur de recherche
Tout est bénévole – si ce n’est pas déjà fait, versez votre obole annuelle à l'association Sin'Art : 5 €