La Clinique Sanglante

Les insatisfaites poupées érotiques du Docteur Hitchcock


ORIGINE
Italie
La Clinique Sanglante Affiche

ANNEE
1971
REALISATION

Fernando Di Leo

INTERPRETES
Klaus Kinski
Margaret Lee
Rosalba Neri
Jane Garret
John Karlson
Monica Strebel
Gioa Desideri
AUTEUR DE L'ARTICLE: Philippe Chouvel
SES DERNIERS ARTICLESSES FILMS FETICHES
L'enfant miroir
The Mutilator
La dernière orgie du troisième Reich
Sex Wars
La falaise mystérieuse
Danger Diabolik
Femina Ridens
La Dame Rouge Tua 7 Fois
Les Démons
L’Abominable Docteur Phibes

Critique La Clinique Sanglante
{Photo 1 de La Clinique Sanglante} La clinique du professeur Osterman (un ancien château isolé dans la campagne suisse) est réputée pour l'efficacité de ses thérapies. Du coup, de très riches et belles femmes viennent s'y faire soigner. Mais un maniaque sexuel fait irruption dans les lieux, et le sang ne va pas tarder à couler.

Un homme masqué et tout de noir vêtu s'introduit de nuit dans une clinique psychiatrique. Il gémit et semble déambuler au hasard des pièces qu'il traverse. Puis il arrive dans un salon qui fait également office de musée, et plus précisément de salle d'armes. Il s'empare d'une hache, monte des escaliers, et se retrouve dans un couloir. Derrière une porte entrouverte, Cheryl, l'une des pensionnaires, dort d'un{Photo 2 de La Clinique Sanglante} sommeil agité, nue sur son lit. Alors que le mystérieux intrus s'apprête à frapper, Cheryl appuie inconsciemment sur la sonnette d'alarme, provoquant ainsi la fuite de l'homme masqué.

Ce teaser nous permet d'avoir un aperçu des ingrédients principaux de cette perle du cinéma bis : du sexe, du sang, et une bonne dose d'absurdité. L'auteur en est Fernando Di Leo, ce qui peut paraître surprenant de la part d'un cinéaste plutôt doué, responsable deux ans plus tôt du très bon LA JEUNESSE DU MASSACRE. Mais en 1971, la mode est au giallo, et Di Leo se retrouve donc avec un film de commande sur les bras, qu'il va boucler en moins de deux semaines, délaissant un scénario incohérent au profit d'une débauche{Photo 3 de La Clinique Sanglante} de scènes choc au niveau de la violence et de l'érotisme.

Le film est un huis-clos ayant pour cadre un ancien château reconverti en clinique. On y soigne essentiellement des femmes souffrant de maux divers : pulsions homicides, agoraphobie, dépression, nymphomanie, etc. Le professeur Osterman et son assistant, le docteur Francis Clay (Klaus Kinski), ont donc la mission à la fois délicate et agréable de guérir ces forts jolies patientes. En cela, le casting féminin est particulièrement soigné. Aux côtés des peu connues Jane Garret et Monica Strebel, on retrouve Margaret Lee (LE TRONE DE FEU, LIZ ET HELEN) et Rosalba Neri (FRENCH SEX MURDERS, LADY FRANKENSTEIN). Aux petits soins avec ses patients, l{Photo 4 de La Clinique Sanglante} e personnel de la clinique sait abandonner ses parties de croquet dans le jardin pour leur prodiguer quelques massages sensuels. Le docteur Clay est quant à lui amoureux de Cheryl. Ces intrigues amoureuses ne vont pas tarder à être perturbées par l'intrusion du mystérieux tueur, dont la folie dévastatrice va le conduire à utiliser tout l'arsenal de la salle d'armes.

LA CLINIQUE SANGLANTE est indéniablement un film atypique, dans la mesure où il parvient à retenir l'attention du spectateur malgré une trame abracadabrante. Fernando Di Leo accumule les erreurs scénaristiques, Kinski est d'une étonnante sobriété. Jane Garret, Monica Strebel et Rosalba Neri dévoilent leurs charmes tout en jouant à la perfection.

Le film a également fait couler beaucoup d'encre pour ses deux scènes de masturbation féminine, très surprenantes pour l'époque. S'il est difficile de vérifier si Monica Strebel a vraiment tourné ladite scène, on se demande comment le doute a pu se faire à propos de celle de Rosalba Neri, cette dernière dotée d'une cicatrice au-dessus du pubis que n'avait pas, bien évidemment, sa doublure.

En France, LA CLINIQUE SANGLANTE a connu de nombreuses sorties vidéo sous plusieurs titres : LA CLINIQUE DES TENEBRES, LES POUPEES SANGLANTES DU DOCTEUR X, et le mémorable LES INSATISFAITES POUPEES EROTIQUES DU DOCTEUR HITCHCOCK sont en fait un seul et même film, mais avec parfois une durée différente.

Philippe Chouvel
22/12/2009
Cet article est paru dans Sueurs Froides n°33
Cliquer ici pour télécharger ce numéro
Bookmark and Share

Page précédente    Revenir en haut de la page    Imprimer   

Sueurs Froides.fr > Critique > Retrospective

Le film est disponible à l'achat sur le site Sin'Art :
La Clinique Sanglante Epuise/out Of Print DVD Zone 2 NC €
Slaughter Hotel DVD Zone 1 31.43 €
Vous aimez La Clinique Sanglante ?
En vente sur Sin'Art
  • Pochette La Clinique Sanglante EPUISE/OUT OF PRINT - DVD  Zone 2
    DVD Zone 2
    NC€
  • Pochette SLAUGHTER HOTEL - DVD  Zone 1
    DVD Zone 1
    31.43€
Moteur de recherche
Tout est bénévole – si ce n’est pas déjà fait, versez votre obole annuelle à l'association Sin'Art : 5 €