La Colline a des yeux 2

The Hills Have Eyes 2


ORIGINE
USA
La Colline a des yeux 2 Affiche

ANNEE
2007
REALISATION

Martin Weisz

INTERPRETES
Michael McMillian
Jessica Stroup
Daniella Alonso
Jacob Vargas
Lee Thompson Young
Critique La Colline a des yeux 2
{Photo 1 de La Colline a des yeux 2} Un groupe de militaires et de scientifiques est attaqué par des mutants cannibales pendant l'installation d'un équipement de surveillance à l'endroit où, quelques temps auparavant, une famille avait été les victimes de ces mêmes cannibales.

La franchise « LA COLLINE A DES YEUX » est devenu symptomatique de cette vague de remake de film d'horreur des années 80. Une vague dont l'exemple le plus représentatif est celui des « MASSACRE A LA TRONCONNEUSE ». Il est bon de rappeler qu'à l'origine, « LA COLLINE », était une tentative de surfer sur la mode du survival initié par le premier « MASSACRE ». Le deuxième « LA COLLINE » profitait quant à lui du succès du précédent opus (succès d'estime ou public, on ne sait plus) d'une part, et de ceux des slashers alors en vogue d'autre part. Le remake, lui, a été annoncé au moment où Michael Bay, en tant que producteur, sortait son « MASSACRE ».

A partir de ce moment, l'annonce de la suite de leur remake pouvait laisser perplexe puisque les deux oeuvres originales ont déjà leurs propres séquelles, deux solutions s'offraient alors aux initiateurs de ces nouvelles franchises : soit remaker la suite au risque de reproduire les erreurs déjà commises, soit écrire une{Photo 2 de La Colline a des yeux 2} nouvelle histoire sans tenir compte de l'existence de la suite originale. Michael Bay s'en est tiré en produisant une préquelle du remake (qui, par extension, pouvait être perçu comme une préquelle au film de Hooper) afin d'éviter de tomber dans ce piège du « remake de la suite » : la saga des « MASSACRE » comptant quatre films qui ne sont pas aussi glorieux que le film initial. Wes Craven, lui, choisira donc la seconde option pour sa propre saga, en partant sûrement du principe que personne ne se souvient qu'il a déjà réalisé une suite à sa « colline à des yeux », le premier étant devenu un petit classique tandis que le second est plus anecdotique.

Cette « COLLINE A DES YEUX 2 » n'est donc plus un remake du film de Craven mais une réelle suite au film de Aja sortit l'année dernière. Il se déroule ainsi quelques mois après la conclusion du précédent, un panneau d'introduction nous rappelle les événements qui s'y sont déroulés et les conséquences qu'ils ont entrainées : l'installation, par l'armée, d'un système de surveillance, dans le but de retrouver les mutants cannibales. Cependant, les scientifiques et militaires chargés de l'installation se retrouvent victime eux aussi. Puis, l'action change de{Photo 3 de La Colline a des yeux 2} cadre l'espace d'une scène, le temps de présenter les nouvelles recrues qui seront les protagonistes du film. Ceux-ci sont chargés de la permanence à ce poste de surveillance et ils n'ont pas été informés du danger. Ils découvrent sur place les corps de leurs prédécesseurs.

Tout de suite, la différence de qualité avec le remake de Aja saute aux yeux. La photographie semble plus approximative, comme si les chefs op' avaient été pressé par le temps : le précédent film est sorti il y a exactement un an et son succès à été une vraie surprise pour tout le monde. A l'image, nous percevons une réelle différence d'atmosphère et on a bien du mal à croire qu'il s'agit du même lieu qui nous est montré ici. Le premier film s'évertuait à s'approcher des westerns (ce que confirme l'une des dernières images du métrage accompagnée d'une musique grandiloquente) ; cet opus se contente de filmer platement les décors et ses personnages, sans qu'il n'y ait d'intéraction entre les deux : la chaleur et sa lourdeur n'est pas ressentie. On remarque l'absence de détail comme la poussière ou la transpiration. Dans la même logique, le maquillage des mutants subit aussi un léger changement puisqu'il apparait également moins abou{Photo 4 de La Colline a des yeux 2} tie que celui du premier volet.

Le casting, lui, bénéficie également de quelques ennuis : les acteurs semblent avoir été mal choisie. On a du mal à croire à leur personnages de jeunes recrues, cela pourrait s'expliquer par un manque d'entraînement de la part des acteurs. On peut reconnaître que ceux-ci ne sont pas non plus aidé par leur dialogue et par le doublage français.

Evidemment, les temps forts du film résident dans les interventions des mutants, qui attaquent progressivement les militaires. Ces mutants se font attendre dans la première moitié du métrage. Leur absence physique s'explique par la volonté de créer une ambiance de menace potentielle hors cadre. La scène où deux soldats doivent descendre d'une colline à l'aide d'une corde est évocatrice puisqu'on ne nous offre pas les plans du cannibale coupant la corde. La présence du mutant est déduite par le spectateur en raison de la conclusion de cette scène (la corde qui lâche) et de la confirmation par un des soldats survivants que la corde a été coupée. Une place plus conséquente est alors accordée à ces cannibales dans la seconde partie en raison de la découverte des galleries à l'intérieur des collines : les militaires y pénètrent pour y sauver une de leur camarades. L'intrigue est alors bien installée et l'action lancée, les temps morts deviennent nettement moins pesants et les mutants ont droit à des scènes où ils ont la vedette.

Toutefois, on doit admettre que cette suite s'avère moins prévisible que le premier : elle a le mérite d'être entièrement originale alors que « LA COLLINE » de Aja semblait recopier le script de Craven. En effet, les militaires et les galleries sous les collines sont une innovation dans cette série où, d'habitude, tout se passe à la surface et les personnages étaient de simples quidams et non des soldats armés. Cela donne l'impression que Craven a vraiment voulu réparer les erreurs qu'il avait pu commettre de son temps.

Cette « COLLINE A DES YEUX 2 » fleure à plein nez la série B initiée pour capitaliser le succès d'une franchise, un peu à l'image des « SAW ». On ne serait d'ailleurs pas étonné si un « COLLINE A DES YEUX 3 » voyait le jour. Ce second volet n'est pas une réussite de la même ampleur que le travail de Aja, on en est même loin, mais il ravira les amateurs de petits films d'horreurs sans prétention. Au vu de l'opus original (« LA COLLINE A DES YEUX 2 » de Wes Craven) ce n'est pas déjà pas si mal.

André Côte
22/12/2009
Bookmark and Share

Page précédente    Revenir en haut de la page    Imprimer   Creer PDF

Sueurs Froides.fr > Critique > Review
AUTEUR DE L'ARTICLE: André Côte
SES DERNIERS ARTICLESSES FILMS FETICHES
Flic ou Zombie
Fear the Walking Dead - Saison 1
The Crater Lake Monster
Train Express pour l'Enfer
DreamScape
Dark City
Ed Wood
Le Crime Farpait
Le Sixième Sens
Spider-Man 3


Le film est disponible à l'achat sur le site Sin'Art :
Hills Have Eyes 2 Unrated DVD Zone 1 27.95 €
Hills Have Eyes 2 Unrated BLURAY Zone A 35.04 €
La Colline A Des Yeux 2 DVD Zone 2 10 €
La Colline A Des Yeux 2 BLURAY Zone B 25 €
Vous aimez La Colline a des yeux 2 ?
En vente sur Sin'Art
  • Pochette Hills Have Eyes 2 Unrated - DVD  Zone 1
    DVD Zone 1
    27.95€
  • Pochette Hills Have Eyes 2 Unrated - BLURAY  Zone A
    BLURAY Zone A
    35.04€
  • Pochette La Colline a des yeux 2 - DVD  Zone 2
    DVD Zone 2
    10€
  • Pochette La Colline a des yeux 2 - BLURAY  Zone B
    BLURAY Zone B
    25€
Moteur de recherche
Tout est bénévole – si ce n’est pas déjà fait, versez votre obole annuelle à l'association Sin'Art : 5 €