La Main Du Cauchemar

The Hand


ORIGINE
USA
La Main Du Cauchemar Affiche

ANNEE
1981
REALISATION
Oliver Stone
INTERPRETES
Michael Caine
Andrea Marcovicci
Bruce McGill
Annie McEnroe
Viveca Lindfors
Critique La Main Du Cauchemar
{Photo 1 de La Main Du Cauchemar} En 1974, un jeune réalisateur signe un film complètement fou, SEIZURE LA REINE DU MAL, sorte d'ode au cinéma malade d'Alejandro Jodorowsky (EL TOPO-1970), tourné avec un budget dérisoire. Film irréel, voire surréaliste, avec le nain Hervé Villechaize (le fameux Tattoo dans la série télé L'ILE FANTASTIQUE multi diffusée dans l'hexagone) qui campe l'assistant démoniaque de la Reine du mal, la sublime Martine Beswick. Elle y est aussi sexuellement agressive que dans DR. JEKYLL ET SISTER HYDE (Roy Ward Baker-1971), c'est dire l'intérêt de cette pelloche ! Quoi qu'il en soit ce metteur en scène nommé Oliver Stone récidive, quelques années plus tard, en 1981, avec THE HAND...

Jonathan Lansdale est un dessinateur de comics qui voit sa carrièr{Photo 2 de La Main Du Cauchemar} e basculer après un accident de voiture dans lequel il perd sa main droite. Sa paluche n'est pas retrouvée sur les lieux du drame. A ce mystère s'ajoute une série de cauchemars qui tenaillent Jonathan, il y voit sa main commettre des crimes abominables.

LA MAIN DU CAUCHEMAR est adapté d'un bouquin de Marc Brandell qui a généreusement pompé son texte sur le formidable LES MAINS D'ORLAC de Maurice Renard (1921). Oliver Stone connaît la valeur des autres films inspirés de ce mythe aux cinq doigts, signés par les deux monstres sacrés Robert Wiene (1924) et Karl Freund (1935), sans oublier la version honorable du français Edmond T. Gréville (1961). Egalement scénariste, il choisit de mettre en scène une pure série B dénuée de toute ambiti{Photo 3 de La Main Du Cauchemar} on si ce n'est celle de divertir le spectateur.

Ainsi, il multiplie les temps forts avec les nombreux meurtres et crises de folie de son héros (?). Le fait d'aborder la psychologie de Jonathan Lansdale, d'inclure dans son développement divers aspects sociétaux tels la perte d'emploi et la perception du handicap, donne un supplément d'âme au métrage. Cela démontre également de grandes qualités d'écriture de la part de Stone qu'il saura ensuite réutiliser dans sa carrière (enfin, pas toujours, mais presque). L'autre mérite du script est de parfaitement inscrire l'histoire dans son époque. Il multiplie les références à la culture américaine des 70's, en particulier avec les planches de BD de Lansdale qui évoquent le travail magnifique de{Photo 4 de La Main Du Cauchemar} Barry Windsor-Smith sur les premiers numéros de CONAN LE BARBARE d'après Robert E. Howard. Ce scénar' assez inspiré s'avère soutenu par une distribution solide.

En tête de casting on retrouve l'excellent Michael Caine (pléonasme) au top de sa forme. Il s'en donne à cœur joie avec ce personnage « border-line » de bédéaste déchu. Petite anecdote : ce rôle a d'abord été proposé à John Voight et Christopher Walken qui ont tous deux déclinés l'invitation. La distribution comprend également la belle Andrea Marcovicci, vétéran de la petite lucarne (de MANNIX à KOJAK en passant par CAPITAINE FURILLO) ; Annie McEnroe, une stakhanoviste de la série B (du nullissime LE CAMION DE LA MORT d'Harley Cockliss en 1982 au barré BEETLEJUICE de Tim Burton en 1988) qui tournera ensuite régulièrement avec Oliver Stone (NE UN QUATRE JUILLET en 1989, THE DOORS en 1991, ENTRE CIEL ET TERRE en 1993) ; et un Bruce McGill encore maigre. Ce dernier, doté d'une véritable gueule, a récemment tourné dans l'agréable VANTAGE POINT (Pete Travis-2008). On peut aussi noter la participation d'une grande dame du cinéma, Viveca Lindfors, vue, entre autres classiques, dans LES CONTREBANDIERS DE MOONFLEET (Fritz Lang-1955) et LES DAMNES (Joseph Losey-1963).

THE HAND est un film habile, une petite bande d'horreur qui se transforme en thriller psychologique roublard. Il sort ainsi du tout venant de la production horrifique de l'époque et permet au spectateur de passer un agréable moment de cinéma populaire.

Jérôme Pottier
22/12/2009
Bookmark and Share

Page précédente    Revenir en haut de la page    Imprimer   Creer PDF

Sueurs Froides.fr > Critique > Retrospective
AUTEUR DE L'ARTICLE: Jérôme Pottier
SES DERNIERS ARTICLESSES FILMS FETICHES
Le Doux Parfum D'Eros
Journal Erotique D'Une Infirmière
Les Etrangleurs De Bombay
L’Empreinte Du Dragon Rouge
The Devil-Ship Pirates
Dawn of the Dead
Evil Dead
Le Dernier Face à Face
Les Frissons de l’Angoisse
Rambo


Le film est disponible à l'achat sur le site Sin'Art :
The Hand DVD Zone 1 12.95 €
Vous aimez La Main Du Cauchemar ?
En vente sur Sin'Art
  • Pochette The Hand - DVD  Zone 1
    DVD Zone 1
    12.95€
Moteur de recherche