La Malédiction de Chucky

Curse Of Chucky


ORIGINE
USA
La Malédiction de Chucky Affiche

ANNEE
2013
REALISATION

Don Mancini

INTERPRETES
Chantal Quesnelle
Fiona Dourif
Jordan Gavaris
Brad Dourif
Critique La Malédiction de Chucky
{Photo 1 de La Malédiction de Chucky} Nica est une jeune femme handicapée, obligée de vivre dans un fauteuil roulant. Elle réside avec sa mère, dans la grande maison familiale, sombre et quelque peu sinistre, mais qui a été reconvertie pour faciliter ses déplacements, avec entre-autre des téléphones réparties dans les étages, et un ascenseur. Un matin, sa mère reçoit un étrange colis, qui contient une mystérieuse poupée prénommée Chucky. Cette arrivée est le prémisse à de nombreux bouleversements, et en premier, le mystérieux suicide nocturne de sa mère. Sa sœur arrive donc dans la demeure, accompagnée de sa famille. Ils viennent officiellement pour l'enterrement, mais cherchent en fait à chasser Nica de chez elle pour vendre la maison. Dans{Photo 2 de La Malédiction de Chucky} cette ambiance tendue, Chucky s'anime et commence son jeu de massacre.

Don Mancini est le créateur du personnage de Chucky, et scénariste des différents films le mettant en scène, à commencer par JEU D'ENFANT, le premier métrage de la saga. Il est passé à la réalisation pour LE FILS DE CHUCKY, qui emmenait la poupée tueuse et sa compagne (issue de LA FIANCEE DE CHUCKY) à Hollywood, et le voilà qui revient avec ce métrage, semblant vouloir revenir aux origines de la saga, LA MALEDICTION DE CHUCKY faisant penser à un reboot.

En effet, le film abandonne l'humour des derniers épisodes pour une construction plus horrifique, faisant penser à un mélange de maison hantée, et du DEAD SILENCE de James Wan. Tout d'a{Photo 3 de La Malédiction de Chucky} bord, nous ne voyons pas Chucky bouger, et Don Mancini cherche à instaurer une ambiguïté sur la mort de la mère de la famille, ainsi que sur la petite nièce de Nica, qui a, depuis son arrivée, adopté Chucky. En effet, est-ce elle qui pose la poupée à des endroits improbables, par exemple ?

Hélas, cette construction fonctionne assez mal avec la poupée tueuse. Tout le monde connaît la créature, et le fait qu'elle est habitée par l'esprit d'un tueur en série s'y étant réincarné grâce à une technique vaudou. Ainsi, le spectateur attend impatiemment les meurtres et les phrases choc de la poupée, en s'ennuyant quelque peu devant cette construction prévisible qui ne peut marcher que pour quelqu'un peu connaisseur des{Photo 4 de La Malédiction de Chucky} films d'horreur en général, et des Chucky en particulier. De plus, les personnages sont assez caricaturaux, et ne permettent pas de maintenir l'intérêt auprès d'eux, d'autant que la franchise s'est toujours plus attachée à la poupée qu'aux humains, ces derniers étant en général surtout là pour subir la colère sanguinaire de la créature. Nous voyons donc le prêtre, la sœur qui ne pense qu'à l'argent, la jolie baby-sitter blonde, et le mari faible et dépassé, et bien sûr Nica, l'héroïne, forte et volontaire. L'intérêt se réveille lors d'une scène de lesbianisme, mais dans l'ensemble, l'histoire, plate et prévisible, défile devant nos yeux sans véritable intérêt. Rien de honteux cependant, les acteurs étant plutôt bon, mais nous assistons plus à un téléfilm, avec quelques jump-scare classiques, à certains moments clés, mais Don Mancini ne parvient pas à instaurer l'ambiance oppressante qu'il cherche à mettre en place.

Quand Chucky s'anime vraiment et commence à tuer, le film devient plaisant, et gentiment sanglant, mais là encore, peu d'originalité hélas dans le massacre, ni de séquences vraiment gore. Reste un joli flash-back en noir et blanc, seules les fleurs étant en couleur, et un caméo amusant de Jennifer Tilly en fin de métrage.

LA MALEDICTION DE CHUCKY n'est ainsi pas déplaisant à regarder, mais ne vaut certainement pas LA FIANCEE DE CHUCKY ou LE FILS DE CHUCKY et se révèle des plus mineurs dans la saga.

Yannik Vanesse
29/04/2014
Bookmark and Share

Page précédente    Revenir en haut de la page    Imprimer   Creer PDF

Sueurs Froides.fr > Critique > Review
AUTEUR DE L'ARTICLE: Yannik Vanesse
SES DERNIERS ARTICLESSES FILMS FETICHES
Les Sentiers de la haine
Holocauste Nazi
Savage Weekend
Le Pionnier de l'espace
Le Scorpion Rouge
Alien, le Huitième Passager
Cannibal Holocaust
Halloween (John Carpenter)
Le Masque du Démon
Zombie


Le film est disponible à l'achat sur le site Sin'Art :
La Malédiction De Chucky BLURAY Toutes zones 17 €
La Malédiction De Chucky DVD Zone 2 15 €
Vous aimez La Malédiction de Chucky ?
Trailer La Malédiction de Chucky
En vente sur Sin'Art
  • Pochette La Malédiction de Chucky - BLURAY  Toutes zones
    BLURAY Toutes zones
    17€
  • Pochette La Malédiction de Chucky - DVD  Zone 2
    DVD Zone 2
    15€
Moteur de recherche
Tout est bénévole – si ce n’est pas déjà fait, versez votre obole annuelle à l'association Sin'Art : 5 €