La Prison de verre

The Glass House


ORIGINE
USA
La Prison de verre Affiche

ANNEE
2001
REALISATION

Daniel Sackheim

INTERPRETES
Leelee Sobieski
Diane Lane
Stellan Skarsgård
Bruce Dern
Kathy Baker
AUTEUR DE L'ARTICLE: André Quintaine
SES DERNIERS ARTICLESSES FILMS FETICHES
Sandy Blanco
Avant l'Aube
Planet of Dinosaurs
Bad Boy Bubby
Amusement
Frayeurs
Freaks
Les Griffes de la Nuit
Made in Britain
Massacre à la Tronçonneuse

Critique La Prison de verre
{Photo 1 de La Prison de verre} Ruby et son jeune frère deviennent orphelins lorsque leurs parents décèdent après un accident de la route. Dans leur malheur, ils héritent de deux bonheurs. Premièrement, les Glass, des amis de la famille, acceptent fort volontiers de les adopter. Deuxièmement, leurs parents étaient très économes et avaient également souscrit à une assurance vie. En fin de compte, c'est 4 millions de dollars qui attendent que les enfants atteignent leur majorité pour être débloqués.

Lorsque Ruby emménage chez les Glass, elle est tout d'abord surprise de se retrouver dans la même chambre que son petit frère. Ce dernier, en revanche, est fou de joie de voir que près de la télé l'attend la totalité des consoles de jeux vidéos{Photo 2 de La Prison de verre} dernière génération. Très vite, les enfants découvrent que leurs parents adoptifs mènent une vie luxueuse. Et c'est à leur grand dam, car maintenant, appelons de l'histoire ancienne les pizzas immondes de chez Pizza Hut ! Malheureusement, ils vont également découvrir la face cachée du couple qui les accueille.

On ne vous révélera rien en précisant que les deux enfants vont être les victimes d'une arnaque. D'ailleurs, LA PRISON DE VERRE comporte tous les clichés d'un genre qui avait connu son heure de gloire il y a un peu plus de dix ans avec des films comme MALICE.

LA PRISON DE VERRE souffre suffisamment de son manque d'originalité pour être passé inaperçu, du moins en France (le film semble malgré tout av{Photo 3 de La Prison de verre} oir suffisamment fonctionné pour qu'une séquelle ait été financée).

Certes, LA PRISON DE VERRE ne surprendra personne. Il s'agit néanmoins d'un produit solide et très bien ficelé. Le film de Daniel Sackheim vaut largement plus que ces téléfilms qui traitent des mêmes thèmes et qui fleurissent l'après-midi sur des chaînes de télévision peu inspirées. Le scénario rondement mené, la réalisation efficace et l'interprétation de qualité parviennent sans problème à maintenir l'intérêt du spectateur... On retrouve d'ailleurs de nombreux visages connus, dont celui de la très jolie Leelee Sobieski. C'est incroyable de voir à quel point une histoire mille fois vue peut, malgré tout, s'avérer tout à fait digeste lorsqu{Photo 4 de La Prison de verre} 'elle est mise en scène avec du talent.

Du talent, il en a néanmoins un peu manqué à Daniel Sackheim car son film aurait pu s'avérer plus intéressant encore si la maison dans laquelle se déroule la majeure partie du film avait été mieux employée.

On ne comprend qu'elle est en verre que lorsque l'un des protagonistes évoque cette particularité. D'ailleurs, le titre français ne fait pas référence au jeu de mot anglais (Glass House signifie la maison des Glass, du nom du couple qui accueille les enfants, mais également littéralement la maison de verre). Cela indique que l'importance de la maison a été sous-estimée, même par le distributeur français.

C'est d'autant plus dommage qu'avec un peu d'imagination, on peut deviner ce que voulait exprimer Sackheim. La demeure transparente est une métaphore de la cupidité des Glass, prêts à tout pour mener une vie luxueuse. Ils mangent comme des rois, ils possèdent une jaguar... Comme leur magnifique maison, ils sont transparents, superficiels. On retrouve la volonté de livrer quelques pics contre les classes aisées lorsqu'il est question de l'école de Ruby. Celle-ci se plaint d'être constamment surveillée et devant faire face à de nombreuses interdictions...

Il y avait là de quoi apporter une petite profondeur à ce film au scénario très commun. Quoi qu'il en soit, LA PRISON DE VERRE reste un film agréable, divertissant et qui se hisse au niveau des bons produits du genre.

André Quintaine
22/12/2009
Bookmark and Share

Page précédente    Revenir en haut de la page    Imprimer   Creer PDF

Sueurs Froides.fr > Critique > Review

Le film est disponible à l'achat sur le site Sin'Art :
La Prison De Verre DVD Zone 2 5 €
The Glass House DVD Zone 1 17.23 €
Vous aimez La Prison de verre ?
En vente sur Sin'Art
  • Pochette La Prison de verre - DVD  Zone 2
    DVD Zone 2
    5€
  • Pochette The Glass House - DVD  Zone 1
    DVD Zone 1
    17.23€
Moteur de recherche
Tout est bénévole – si ce n’est pas déjà fait, versez votre obole annuelle à l'association Sin'Art : 5 €