La prof à la plage

Le baigneur fait des vagues
L'insegnante al mare con tutta la classe


ORIGINE
Italie
La prof à la plage Affiche

ANNEE
1979
REALISATION

Michele Massimo Tarantini

INTERPRETES
Anna Maria Rizzoli
Lino Banfi
Alvaro Vitali
AUTEUR DE L'ARTICLE: Alexandre Lecouffe
SES DERNIERS ARTICLESSES FILMS FETICHES
L'espion qui venait du surgelé
Le prix du danger
Glissements progressifs du plaisir
Le manoir de la terreur
Barbe-Bleue
La Horde Sauvage
Les Yeux Sans Visage
Mad Max
Suspiria
Zu Les Guerruers De La Montagne Magique

Critique La prof à la plage
{Photo 1 de La prof à la plage} Ercole Cubetti (Lino Banfi), riche homme d'affaires à la tête d'un complexe hôtelier, engage Lisa, une jeune professeur d'anglais, afin qu'elle donne des cours particuliers à son fils qui vient d'échouer à ses examens. La jeune femme, qui a accepté le poste pour essayer de placer son fiancé architecte auprès de Ercole, est victime des assiduités de ce dernier. Logée dans son hôtel de luxe, elle fait la connaissance de Coco (Alvaro Vitali) le portier/homme à tout faire et de son futur élève, Mario ; les deux hommes ont également des visées sur elle. La situation se complique lorsque Lisa apprend que son fiancé la pousse à coucher avec Ercole pour son propre intérêt alors qu'elle-même ressent une attirance pour son jeune élève !

Michele Massimo Tarantini est certainement avec Nando{Photo 2 de La prof à la plage} Cicero (LA PROF DONNE DES LECONS PARTICULIERES, 1975) un des réalisateurs italiens ayant le plus œuvré dans la sexy-comédie. Capable alors du meilleur (LA PROF DU BAHUT, 1976) comme du pire (L'INFIRMIERE A LE BISTOURI FACILE, 1980), trois de ses films ont pour héroïne une « insegnante » et un an après LA PROF A LA PLAGE, on la retrouve dans LA PROF CONNAIT LA MUSIQUE dont l'intrigue est strictement similaire, seule l'actrice principale a changé : Edwige Fenech remplaçait Anna Maria Rizzoli. Cette dernière est bien pâlotte comparée à la Fenech et sa plastique parfaite est vraiment son seul atout (le regard est vide, elle n'a aucune présence à l'écran, bref, elle a tout de la « bimbo » fadasse). Sa carrière fut d'ailleurs de courte durée, partagée entre comédies lourdingues (LE{Photo 3 de La prof à la plage} BOUREAU DES CŒURS de Christian Gion, 1983) et films de «sexploitation » (PLAY MOTEL de Mario Gariazzo, 1979). Force est de reconnaître que LA PROF A LA PLAGE relègue au second plan l'élément féminin qui apparaît (dénudé ou en très petite tenue) de manière tout à fait anecdotique dans le film et sert de faire-valoir aux pitreries et grimaces des deux « stars » masculines du genre : Lino Banfi et Alvaro Vitali. Rivalisant de cabotinage, chacun dans son rôle récurrent (le premier, obsédé sexuel et colérique ; le second, idiot et souffre douleur de l'autre), les « Laurel et Hardy » du comique bas nous en donnent pour notre argent ! On verra ainsi le premier, après une chute, coincé dans un landau, affublé des attributs d'un nourrisson ou travesti en « Brésilienne » et harcelé par des h{Photo 4 de La prof à la plage} ommes dans des scènes qui seraient drôles si elles avaient été écourtées de moitié au moins. Nous retrouvons le second, à la laideur proverbiale, dans un « festival » de grimaces, bruits de bouche et autres gags visuels et sonores navrants que nous passerons sous silence. Si la première partie du film est convenablement construite, suivant les grandes lignes du vaudeville (dans une scène assez cocasse, Lisa se retrouve à cacher trois hommes dans sa chambre sans qu'aucun ne sache que l'autre est là) et installant quelques quiproquos assez efficaces (l'épouse de Ercole persuadée que Coco-Alvaro Vitali est fiancé à Lisa !), la suite dégénère assez vite. Tarantini semble en effet avoir délaissé son mince scénario au profit des improvisations comiques du duo, ce qui nuit en fait à la progression et à l'énergie du film. Peu de rythme en effet, si ce n'est celui des baffes que Lino Banfi assène à Alvaro Vitali, peu de fantaisie et un personnage féminin transparent (malgré sa nudité !), LA PROF A LA PLAGE se révèle bien longuet et plutôt tristounet. Si l'on ajoute qu'une seule petite scène se déroule à la plage, on peut dire alors que c'est jusque dans son titre que le film a été bâclé. La dernière partie est cependant un peu plus enlevée, ménageant quelques rebondissements est une conclusion aussi drôle que immorale. Seule originalité du film : une femme (celle d'Ercole, plantureuse italienne) tombe sous le charme d'Alvaro Vitali (certainement un des hommes les plus laids de la création) et le demande en mariage ! Heureusement pour le spectateur, le film se termine...

Alexandre Lecouffe
22/12/2009
Bookmark and Share

Page précédente    Revenir en haut de la page    Imprimer   Creer PDF

Sueurs Froides.fr > Critique > Retrospective

Le film est disponible à l'achat sur le site Sin'Art :
La Prof à La Plage DVD Zone 2 10 €
Vous aimez La prof à la plage ?
En vente sur Sin'Art
  • Pochette La prof à la plage - DVD  Zone 2
    DVD Zone 2
    10€
Moteur de recherche
Tout est bénévole – si ce n’est pas déjà fait, versez votre obole annuelle à l'association Sin'Art : 5 €