La Rose Ecorchée

The Blood Rose


ORIGINE
France
La Rose Ecorchée Affiche

ANNEE
1969
REALISATION
Claude Mulot
INTERPRETES
Philippe Lemaire
Anny Duperey
Elizabeth Teissier
Howard Vernon
Critique La Rose Ecorchée
{Photo 1 de La Rose Ecorchée} C'est en 1968 que le toute jeune et chevelu Claude Mulot signe son premier film, SEXYRELLA. Cette polissonnerie érotique en noir et blanc préfigure la carrière de Frédéric Lansac, son alter ego pornographe. L'année suivante, il met en scène un film fantastique singulier : LA ROSE ECORCHEE qui met en vedette un personnage répondant au nom de Frédéric Lansac !!!

L'artiste peintre millionnaire Frédéric Lansac est fou amoureux de la belle Anne, son épouse. Lors d'un moment d'égarement, il la trompe avec Moira.. Cette dernière provoque la chute d'Anne dans un feu incandescent. Anne est défigurée et perd l'usage de ses jambes ainsi qu'une partie de sa vue. Avec l'aide d'un certain Docteur Römer qui travaille dans sa fondation, il décide de lui rendre sa beauté...

Ce script, vaguement inspiré du classique de Georges Franju LES YEUX SANS VISAGE (1960), va ain{Photo 2 de La Rose Ecorchée} si développer toute une galerie de personnages frappadingues. Le peintre un peu dérangé a comme valets deux ignobles nains, Olaf et Igor, qui tuent et violent sans vergogne. Sa maîtresse de passage, Moira, est une nymphomane jalousement homicide. Alors que le Docteur Römer semble être le frère caché du Docteur Mengele (célèbre médecin tortionnaire nazi). Le tout est servi par une distribution très Bis comme pouvaient en proposer les systèmes de coproduction alors en vogue.

Le peintre fou est incarné avec conviction par Philippe Lemaire, un acteur prolifique que l'on a pu revoir récemment dans les innommables GOMEZ ET TAVARES (Gilles Paquet-Brenner-2003) et ARSENE LUPIN (Jean-Paul Salomé-2004) avant qu'il ne se donne la mort, le 15 mars 2004. Les amateurs de cinéma populaire se souviennent de son personnage appelé De Vardes dans la série des ANGELIQUE,{Photo 3 de La Rose Ecorchée} ainsi que celui de Gaston De Ferrussac dans l'excellent CARTOUCHE (1962) de Philippe De Broca avec Jean-Paul Belmondo. La belle Anne est campée avec grâce par une toute jeune Anny Duperey. Aujourd'hui écrivain et actrice spécialisée dans la série télé franchouillarde interminable avec UNE FAMILLE FORMIDABLE (1997-2007), Anny Duperey dévoile ici ses charmes pour le plus grand plaisir des spectateurs. Son ennemie invétérée est, elle aussi, souvent nue à l'écran, ce qui compense la faiblesse de son jeu, il s'agit de l'astrologue (?) Elizabeth Teissier. Celle-ci enchaîna nombre de petites productions dont le film érotique FRUSTRATION (1971) de José Bénazéraf durant lequel elle se fait tripoter, tour à tour, par les membres d'un couple emblématique du Bis hexagonal : Jeanine Raynaud et Michel Lemoine. Mais celui dont l'interprétation imprime la rétine est b{Photo 4 de La Rose Ecorchée} el et bien l'âme damnée du cinéaste ibérique déjanté Jésus Franco : Howard Vernon. Celui qui passa de Jean-Pierre Melville (LE SILENCE DE LA MORT-1949) à Norbert Moutier (OGROFF-1983) interprète un Docteur Römer tétanisant qui arrondit ses fins de mois en découpant des visages de môme. Son personnage est un peu le chaînon manquant entre L'HORRIBLE DOCTEUR ORLOFF (1964) et LES PREDATEURS DE LA NUIT (1988), tous deux réalisés par Jess Franco. Ce casting de choc soutient une réalisation plutôt intéressante.

LA ROSE ECORCHEE arrive à être poétique et beau, surtout grâce à la photographie de Roger Fellous, déjà à l'œuvre sur la première pelloche de Claude Mulot. Un vieux routier du cinéma d'exploitation qui débuta avec Emile Couzinet (UN TROU DANS LE MUR-1949) et termina avec Jésus Franco (DARK MLISSION-1988). Le long métrage a également une bande son assez réussie de l'inconnu Jean-Pierre Dorsay. Claude Mulot emploie un objectif déformant pour signifier la vue défaillante d'Anne qui est plutôt efficace. Il utilise également, avec talent, de très beaux décors naturels. Claude Mulot essaiera ensuite de développer une carrière traditionnelle en signant, dès 1971, le drame LA SAIGNEE avec Gabriele Tinti, mais c'est dans la pornographie qu'il connaît le succès avec LE SEXE QUI PARLE (1975), LA FEMME-OBJET (1980), L'IMMORALE (1980), etc. En bon érotomane, il prend soin de déshabiller chacune des interprètes féminines de LA ROSE ECORCHEE. On a même droit à quelques moments plutôt malsains avec ces nains violeurs qui conservent les cadavres. En bref, du bon Bis français à découvrir ou à redécouvrir absolument pour réhabiliter feu Claude Mulot qui trouva la mort bêtement, en 1986, se noyant dans sa piscine.

Jérôme Pottier
22/12/2009
Bookmark and Share

Page précédente    Revenir en haut de la page    Imprimer   Creer PDF

Sueurs Froides.fr > Critique > Retrospective
AUTEUR DE L'ARTICLE: Jérôme Pottier
SES DERNIERS ARTICLESSES FILMS FETICHES
Le Doux Parfum D'Eros
Journal Erotique D'Une Infirmière
Les Etrangleurs De Bombay
L’Empreinte Du Dragon Rouge
The Devil-Ship Pirates
Dawn of the Dead
Evil Dead
Le Dernier Face à Face
Les Frissons de l’Angoisse
Rambo


Le film est disponible à l'achat sur le site Sin'Art :
Die Geschändete Rose (big Hardbox Cover A) DVD Zone 2 28 €
Die Geschändete Rose (big Hardbox Cover B) DVD Zone 2 28 €
Die Geschändete Rose (big Hardbox Cover C) DVD Zone 2 28 €
Die Geschändete Rose (big Hardbox Cover D) DVD Zone 2 28 €
Die Geschändete Rose (mediabook) DVD Zone 2 35 €
The Blood Rose DVD Zone 1 30 €
Vous aimez La Rose Ecorchée ?
En vente sur Sin'Art
  • Pochette Die geschändete Rose (Big Hardbox Cover A) - DVD  Zone 2
    DVD Zone 2
    28€
  • Pochette Die geschändete Rose (Big Hardbox Cover B) - DVD  Zone 2
    DVD Zone 2
    28€
  • Pochette Die geschändete Rose (Big Hardbox Cover C) - DVD  Zone 2
    DVD Zone 2
    28€
  • Pochette Die geschändete Rose (Big Hardbox Cover D) - DVD  Zone 2
    DVD Zone 2
    28€
  • Pochette Die geschändete Rose (Mediabook) - DVD  Zone 2
    DVD Zone 2
    35€
  • Pochette The Blood Rose - DVD  Zone 1
    DVD Zone 1
    30€
Moteur de recherche