La symphonie des héros

Counterpoint


ORIGINE
USA
La symphonie des héros Affiche

ANNEE
1968
REALISATION

Ralph Nelson

INTERPRETES
Charlton Heston
Maximilain Schell
Anton Diffring
Kathryn Hays
Leslie Nielsen
AUTEUR DE L'ARTICLE: Frédéric Pizzoferrato
SES DERNIERS ARTICLESSES FILMS FETICHES
Night Caller
Les têtes brûlées
A armes égales
Hercule contre les fils du soleil
Hercule l'invincible
Edward aux Mains d’Argent
Evil Dead
Le Seigneur des Anneaux
Rocky Horror Picture Show
The Killer

Critique La symphonie des héros
{Photo 1 de La symphonie des héros} Surtout connu pour son western SOLDAT BLEU, Ralph Nelson eut pourtant une carrière éclectique qu'illustre cet original film de guerre au casting impressionnant. Aux côtés de Charlton Heston et Maximilian Schell nous y retrouvons Anton Diffring et un Leslie Nielsen encore dans sa première carrière (pré parodies).

L'intrigue se situe dans les Ardennes belges, en pleine débâcle allemande, alors que la guerre se termine. Si la victoire alliée parait proche{Photo 2 de La symphonie des héros} , les Allemands appliquent une politique de la terre brulée lors de leur repli. Dans ce contexte le général mélomane Schiller capture un orchestre dirigé par le tyrannique Lionel Evans. Un colonel souhaite exterminer les musiciens mais Schiller, pour sa part, veut entendre Evans les diriger une dernière fois. Mais ce-dernier refuse. Deux soldats qui cherchent à s'évader compliquent la donne.

Le titre LA SYMPHONIE DES HEROS s'avère trompeur car, finale{Photo 3 de La symphonie des héros} ment, on trouve peu d'héroïsme dans ce film. L'essentiel du récit consiste donc en un affrontement entre deux personnalités fortes, le général allemand et le chef d'orchestre. Le scénario joue sur le gris, loin d'une opposition franche entre le noir et le blanc, les deux principaux protagonistes étant suffisamment intéressants et travaillés pour échapper au manichéisme facile. Comme le rappelle Maximilain Schell « il s'agit d'un conflit moral et, souvent,le gagnant de ce genre de conflit est simplement celui qui a le plus d'artillerie ». Ce duel de point de vue se montre intéressant et donne lieu aux scènes les plus réussies du long-métrage, les passages purement « guerrier » étant trop convenus pour passionner.

Si l'intrigue reste classique et que le scénariste recourt à des ficelles éprouvées pour maintenir l'intérêt (tentative d'évasion, final plus typiquement militariste), le cinéaste développe une belle atmosphère un brin gothique en situant le récit dans un château médiéval sous la neige. La bande originale, qui convie logiquement les « standards » de la musique classique contribue d'ailleurs à ce climat recueilli.

Au final, LA SYMPHONE DES HEROES fonctionne agréablement et la restauration de qualité (l'image est globalement superbe) permet de l'apprécier comme une tentative honnête et originale de combiner le film de guerre et le drame intimiste.

Frédéric Pizzoferrato
11/12/2017
Bookmark and Share

Page précédente    Revenir en haut de la page    Imprimer   Creer PDF

Sueurs Froides.fr > Critique > Actu Dvd

Le film est disponible à l'achat sur le site Sin'Art :
La Symphonie Des Héros DVD Zone 2 10 €
Vous aimez La symphonie des héros ?
Trailer La symphonie des héros
En vente sur Sin'Art
  • Pochette La Symphonie des héros - DVD  Zone 2
    DVD Zone 2
    10€
Moteur de recherche
Tout est bénévole – si ce n’est pas déjà fait, versez votre obole annuelle à l'association Sin'Art : 5 €