Lady Tourbillon

Tie zhang xuan feng tui
Lady Whirlind
La déchainée de Shanghai
Deep Thrust


ORIGINE
Hong Kong
Lady Tourbillon Affiche

ANNEE
1972
REALISATION
Huang Feng
INTERPRETES
Angela Mao
Chang Yi
Sammo Hung
Critique Lady Tourbillon
{Photo 1 de Lady Tourbillon} Révélée au tout début des années '70, La Taiwanaise Mao Ying, dite Angela Mao, apparaît dans une poignée de Wu Xia Pian (comme LES 8 INVINCIBLES) avant d'accéder à la célébrité via HAPKIDO et sa participation, courte mais remarquée, au classique OPERATION DRAGON avec Bruce Lee. LADY TOURBILLON est un des premiers films à la propulser en tête de générique et, à ce titre, il mérite l'intérêt des amateurs de cinéma kung fu. Malheureusement, la présence d'Angela Mao ne suffit pas à rendre ce long-métrage sans saveur particulière réellement passionnant.

Une jeune femme, Miss Tien, parcourt la campagne et tente de retrouver Ling Shih-hua, l'homm{Photo 2 de Lady Tourbillon} e responsable de la mort de sa sœur. Elle finit par le retrouver mais il est lui-même en bute à un tyran local. A la demande de son amie, Wang, Miss Tien consent à l'épargner pour lui laisser le temps de débarrasser le pays du despote.

Encore peu confiant dans sa vedette féminine, envisagée comme la réponse en jupon de Bruce Lee, LADY TOURBILLON lui adjoint un compagnon de route en la personne de Chang Yi, un vétéran des arts martiaux actifs depuis le milieu des années '60. Transfuge de la Shaw Brothers, Chang Yi obtient ici son premier grand rôle pour les rivaux de la Golden Harvest. Parmi les méchants, on remarque le déjà volumineu{Photo 3 de Lady Tourbillon} x Sammo Hung auquel devra se frotter Angela Mao. Des personnages stéréotypés et unidimensionnels plus clichés les uns que les autres.

L'intrigue, elle, n'innove guère et égrène tous les poncifs du kung fu basique avec son histoire de revanche prévisible, ses méchants japonais caricaturaux, son vieux maître qui croise opportunément la route du héros pour lui enseigner de nouvelles prises mortelles,... Rien de neuf, rien de palpitant dans ce mélange de LA FUREUR DE VAINCRE et de LA VENGEANCE DU TIGRE, dont les séquences d'entrainement à la dure sont reprises, quasi telles quelles, juste avant le grand final.

A la mise en scène, Huang Feng n{Photo 4 de Lady Tourbillon} 'accomplit aucun miracle et le long-métrage manque clairement de finition, paraissant même un peu bâclé avec ses raccords hasardeux et ses plans approximatifs. Spécialiste du kung-fu, auteur de quelques classiques comme HAPKIDO ou LA LEGENDE DE SHAOLIN, le cinéaste doit, ici, composer dans l'urgence et avec un budget surement famélique. D'où une profusion de scènes en extérieurs et de combats dans des clairières qui dénotent le côté miséreux de l'entreprise. Des affrontements martiaux d'ailleurs décevants et aujourd'hui bien datés. Certes, les duels sont nombreux mais ils manquent également de punch et paraissent paresseux, peu aidés par les câbles fort visibles censés accroitre la puissance des coups, eux-mêmes soulignés par des effets sonores assourdissants et souvent risibles. Reste une bonne dose de violence gore même si celle-ci est bricolée avec de la peinture rouge du plus mauvais effet.

Classique et linéaire, LADY TOURBILLON ne bénéficie d'aucune « valeur ajoutée » pour s'élever au-dessus de la masse foisonnante des productions de ce style sorties au début des années '70. La présente d'Angela Mao, la « reine du kung fu », permet cependant à l'amateur d'y jeter un coup d'œil. Une curiosité à voir pour son importance historique plus que pour ses qualités intrinsèques.

Frédéric Pizzoferrato
12/06/2012
Bookmark and Share

Page précédente    Revenir en haut de la page    Imprimer   Creer PDF

Sueurs Froides.fr > Critique > Asian Scans
AUTEUR DE L'ARTICLE: Frédéric Pizzoferrato
SES DERNIERS ARTICLESSES FILMS FETICHES
GAMERA CONTRE BARUGON
Gamera contre Viras - Les monstres attaquent
La cellule de Fermat
Gamera contre Gyaos
Dict Tracy vs Crime Inc
Edward aux Mains d’Argent
Evil Dead
Le Seigneur des Anneaux
Rocky Horror Picture Show
The Killer


Le film est disponible à l'achat sur le site Sin'Art :
La Légende De L'himalaya + Lady Tourbillon DVD Zone 2 10 €
Vous aimez Lady Tourbillon ?
Trailer Lady Tourbillon
En vente sur Sin'Art
  • Pochette La Légende de l'Himalaya + Lady tourbillon - DVD  Zone 2
    DVD Zone 2
    10€
Moteur de recherche