Le beau-Père 1 & 2

The Stepfather


ORIGINE
USA
Le beau-Père 1 & 2 Affiche

ANNEE
1987-1989
REALISATION

Joseph Ruben / Jeff Burr

INTERPRETES
Terry O'Quinn
Jill Schoelen
Shelley Hack
Charles Lanyer
Stephen Shellen / Terry O'Quinn
Meg Foster
Caroline Williams
Jonathan Brandis
Henry Brown
AUTEUR DE L'ARTICLE: André Quintaine
SES DERNIERS ARTICLESSES FILMS FETICHES
Sandy Blanco
Avant l'Aube
Planet of Dinosaurs
Bad Boy Bubby
Amusement
Frayeurs
Freaks
Les Griffes de la Nuit
Made in Britain
Massacre à la Tronçonneuse

Critique Le beau-Père 1 & 2
{Photo 1 de Le beau-Père 1 & 2} LE BEAU-PERE fait partie de ces petits films de psychopathes qui ont réussi à sortir du lot. Grâce à une excellente interprétation, une réalisation efficace et un final haletant, LE BEAU-PERE a su se tailler la réputation d'un petit film qui vaut bien mieux que les autres produits de son budget.

Le film s'ouvre sur notre futur héros qui s'avère transformiste. Il vient de décimer une famille avec femme et enfant et s'apprête à entamer une nouvelle vie en changeant d'apparence. Un an plus tard, nous le retrouvons alors qu'il a reconstruit sa vie avec une veuve et sa fille. Cette dernière a du mal à accepter son beau-père. Pourtant, celui-ci ne veut que son bonheur. Il rêve d'une famille aussi parfaite que celles que l'on voit à la télévision et c'est là que réside son problème.

Sur un scénario classique dont la seule touche d'originalité est ce psychopathe qui aspire à la fam{Photo 2 de Le beau-Père 1 & 2} ille de rêve, le réalisateur produit un film intéressant et divertissant. LE BEAU-PERE n'a pas la prétention de bouleverser quoi que ce soit dans un genre où l'on en a vu d'autres. Il n'aspire qu'à divertir et y parvient parfaitement. Le rythme est soutenu, on ne s'ennuie pas une seule seconde et surtout, on croit dur comme fer à ce dangereux individu. Il faut dire que son interprétation restera comme LE morceau de bravoure. Le comédien qui incarne ce beau-père est particulièrement convaincant et crève véritablement l'écran. Son interprétation représente le clou du film, d'autant plus qu'on finit vraiment par le détester, ce qui ne nuit pas à l'éprouvant final en feu d'artifice que nous offre le réalisateur. Dommage que Terry O'Quinn n'ait jamais percé... Sans jamais en faire des tonnes mais en allant toujours à l'essentiel, LE BEAU-PERE s'avère une parfaite réussite et sans aucun doute un excellent outsider pour ceux qui hésitent devant un film de psychopathes.

Avec son format 4/3 (mais annoncé comme étant d'origine), sa définition faible et des contrastes qui ne sont pas très profonds, on ne peut pas dire que la qualité de l'image soit au meilleur de sa forme. En outre, des artefacts de compression peuvent apparaître lors des scènes sombres. De l'autre côté, le film est présenté avec trois pistes sonores. Deux VF sont disponibles, celle d'origine en 2.0 et une nouvelle en 5.1. Le doublage est correct pour un produit de ce genre mais on préférera néanmoins et largement la VO, d'autant plus que le 5.1 n'apporte rien de transcendant. La VO, quant à elle est plus « réaliste » et suffisamment dynamique. En guise de bonus, il n'y a pas grand-chose à se mettre sous la dent si ce n'est diverses bandes-annonces et filmographies. Le DVD est d'une qualitémoyenne, néanmoins, il n'y pas non plus de quoi crier au scandale.

En ce qui concerne LE BEAU-PERE 2, franchement, je m'attendais au pire car je voyais mal comment on pouvait faire une suite au BEAU-PERE. Eh bien, en fait, la mauvaise surprise est arrivée par là où je l'attendais le moins, c'est-à-dire en provenance de la qualité du dvd. Quand je pense que j'ai osé me plaindre de l'image de LA COMPAGNIE DES LOUPS... Ici, l'image manque très cruellement beaucoup de définition (je sais, ça ne se dit pas, mais c'est très rare une image aussi médiocre). Ca bave, c'est moche, beurk. Bon, d'accord, la photo n'a rien d'exceptionnelle à l'origine, mais là, c'est vraiment très mauvais. Fait exceptionnel, j'ai regardé le film en VF... Eh oui, la VO est carrément immonde voire par-fois inaudible. Bref, dire que le dvd est moisi est un euphémisme. C'est bien dommage car LE BEAU-PERE 2 est plutôt sympathique. Même si l'on nous ressert un peu la même histoire que celle du premier, le scénario se renouvelle suffisamment pour que le film se laisse suivre sans ennui. Après un début où un psychiatre n'a que ce qu'il mérite, notre fameux beau-père s'enfuit de son asile et s'en va recommencer une nouvelle vie au sein d'un foyer en mal de papa. Il est super d'ailleurs dans ce rôle, mais sa nouvelle famille le mérite-t'elle vraiment ? La réponse est non bien évidemment.

LE BEAU-PERE 2 ne changera pas la face du monde mais reste un petit plaisir coupable. On ne s'ennuie pas et le film dispose de quelques scènes qui savent jouer avec notre corde sensible. Le final est également bien fait. Bref, c'est vraiment dommage que le dvd soit aussi pourri parce que dans le cas contraire, je vous aurais bien conseillé de l'acheter... Pour Info, un Stepfather 3 existe également...

André Quintaine
22/12/2009
Cet article est paru dans Sueurs Froides n°22
Cliquer ici pour télécharger ce numéro
Bookmark and Share

Page précédente    Revenir en haut de la page    Imprimer   

Sueurs Froides.fr > Critique > Retrospective

Le film est disponible à l'achat sur le site Sin'Art :
Le Beau-père DVD Zone 2 10 €
Le Beau-père 2 DVD Zone 2 10 €
Vous aimez Le beau-Père 1 & 2 ?
En vente sur Sin'Art
  • Pochette Le Beau-Père - DVD  Zone 2
    DVD Zone 2
    10€
  • Pochette Le Beau-Père 2 - DVD  Zone 2
    DVD Zone 2
    10€
Moteur de recherche
Tout est bénévole – si ce n’est pas déjà fait, versez votre obole annuelle à l'association Sin'Art : 5 €