Le Bras de la Vengeance

The Return of the One-armed Swordsman


ORIGINE
Hong Kong
Le Bras de la Vengeance Affiche

ANNEE
1968
REALISATION

Chang Cheh

INTERPRETES
Wang Yu
Wu Ma
Liu Chia-liang
Tang Chia
Critique Le Bras de la Vengeance
{Photo 1 de Le Bras de la Vengeance} Après avoir prouvé qu'on pouvait tuer un tas de types avec un seul bras, Fang Gang s'est mis au vert avec sa copine. Il joue au fermier en se disant que ça vaut aussi bien que d'être le roi de la bagarre. C'est sans compter sur huit types qui ont décidé d'organiser un tournoi de sabre. Ils veulent botter le train de tous les représentants de wushu du coin, y compris les handicapés, tout ça pour dire que c'est eux les plus forts. Evidemment çela ne plaîtpas trop au one armed farmer. Mais il a promis à sa greluche de ne plus se battre et décline donc l'invitation. Heureusement les méchants ont des idées tordues et aucun scrupule ne les étouffe. Avec un scénario qui tient au dos d'un ticket de bus (tournoi + baston = bénéfices) Chang Cheh a décidé de faire plus : plus de violence, plus de sang, plus de morts... Et le lascar s'en sort bien. Avec ses bad guys aux noms improbables (Sans-Forme, Grande-Force,...) et aux arsenaux spectaculaires, avec un tas de figurants qui ne sert que de chair à épée, le grand Chang peut donner libre cours à sa vision très personnelle de la chevalerie. Le déroulement du film est ludique jusque dans le mépris de la vie d'autrui. On se croirait dans un jeu d'échecs grandeur nature où les pièces sont sacrifiées pour tromper l'adversaire et prendre l'avantage. Cela n'est pas sans rappeler les sentaï de notre douce enfance ouencore un bon vieux Dynasty warriors des familles avec fouillis et couleurs criardes. Les décors et les costumes sont à la fois soignés et factices. Les armes s'avèrent parfois outrageusement plastifiées. Cependant, le charme opère une fois de plus grâce au talent du réalisateur et à celui des interprètes qui s'y croient à mort (en même temps c'est leur boulot...). Une fois de plus Wild Side a fait un beau boulot et le frimeur du samedi soir pourra compléter sa connaissance des années Shaw grâce aux indispensables bonus où on voit un tas de vieux croûtons déblatérer sur cette époque bénie. On pourra aussi refaire la déco des toilettes avec les belles photos imprimables et aller voir sur le site le programme alléchant qui nous attend. A noter pour les nostalgiques la présence de l'inénarrable doublage français avec des gens motivés et sérieux. Largement dispensable mais c'est drôle au moins cinq minutes...

Mehdi Benseghir
22/12/2009
Cet article est paru dans Sueurs Froides n°24
Cliquer ici pour télécharger ce numéro
Bookmark and Share

Page précédente    Revenir en haut de la page    Imprimer   

Sueurs Froides.fr > Critique > Retrospective
AUTEUR DE L'ARTICLE: Mehdi Benseghir
SES DERNIERS ARTICLES
Mort ou Vif
La Rage du Tigre
Un Seul Bras les Tuas Tous
Le Retour de L'hirondelle d'Or
Les Griffes de Jade


Le film est disponible à l'achat sur le site Sin'Art :
The Return Of The One-armed Swordsman DVD Zone 3 15.50 €
Vous aimez Le Bras de la Vengeance ?
En vente sur Sin'Art
  • Pochette The RETURN OF THE ONE-ARMED SWORDSMAN - DVD  Zone 3
    DVD Zone 3
    15.50€
Moteur de recherche
Tout est bénévole – si ce n’est pas déjà fait, versez votre obole annuelle à l'association Sin'Art : 5 €