Le Continent des Hommes Poissons

L'isola degli uomini pesce


ORIGINE
Italie
Le Continent des Hommes Poissons Affiche

ANNEE
1979
REALISATION

Sergio Martino

INTERPRETES
Barbara Bach
Claudio Cassinelli
Richard Johnson
Beryl Cunningham
Joseph Cotten
AUTEUR DE L'ARTICLE: Michael Abbate
SES DERNIERS ARTICLES
Voodoo Moon
Cinderella
Feast
Les Trois Couronnes du Matelot
Massacre à la tronçonneuse : le commencement

Critique Le Continent des Hommes Poissons
{Photo 1 de Le Continent des Hommes Poissons} Une affiche qui en fit rêver plus d'un. Une histoire qui n'est sans remettre une couche à la nostalgie qu'éprouveront certains fans de films d'aventure des années 70 et 80. Vous savez, ces films peuplés de personnages hideux et de situations rocambolesques, qui sont devenus depuis une denrée rare. LE CONTINENT DES HOMMES POISSONS, même s'il n'ose jamais s'aventurer en eaux troubles, possède un charme indéniable. Une vraie série B créée dans le seul but de divertir le spectateur.

En 1891, un bateau transportant des esclaves vers Cayenne sombre dans la mer des Antilles. Le médecin de bord, Claude de Ross, et quatre autres rescapés parviennent à rejoindre une île qui ne figure sur aucune carte. Ils v{Photo 2 de Le Continent des Hommes Poissons} ont y découvrir un danger insolite, des hommes poissons, anciennes créatures de l'Atlantide, désormais au service d'un tyran sanguinaire.

Largement inspiré par l'île du Dr. Moreau, et dans une moindre mesure par les récits de Jules Verne, LE CONTINENT DES HOMMES POISSONS est un film d'aventure fantastique classique. Peut-être même trop classique. Impitoyablement blâmé par la critique. Il fait partie de la trilogie aventuro-horrifique orchestrée par Sergio Martino. Peut-être est-il plus « léger » et moins « prenant » que les deux autres chapitres que sont LE GRAND ALLIGATOR et LA MONTAGNE DU DIEU CANNIBALE.

LE CONTINENT DES HOMMES POISSONS est un illustre hybride de genres. Un véritable pot-pourri{Photo 3 de Le Continent des Hommes Poissons} , qui réussit à maintenir un équilibre entre divers clichés empruntés à Jules Verne ou encore H.P. Lovecraft.

Le métrage fût rebaptisé SCREAMERS quand Roger Corman reprit les rênes du projet pour le distribuer aux Etats-Unis. On remarquera la présence au générique de quelques techniciens de renom comme James Cameron (fraîchement assistant), Miller Drake et Sandy Berman. Remonté et rallongé de nouvelles séquences gores, le film s'offre le prestige de réunir deux guests stars telles que Cameron Mitchell et Mel Ferrer (non présents dans la version européenne).

Ambiance moite, atmosphère lourde et lieu idyllique, tout est là pour créer un certain malaise. D'autant plus que quelque chose de terrible s{Photo 4 de Le Continent des Hommes Poissons} emble vivre dans ces forêts et marécages. Le film fût tourné en Sardaigne. La rencontre avec une mystérieuse amazone (Barbara Bach) mènera nos naufragés chez un étrange professeur dont la demeure est gardée par des indigènes belliqueux. Certaines séquences du métrage ne sont pas sans rappeler le personnage iconique qu'était le Docteur Moreau. Nous avons droit à un autre docteur, tout aussi hostile à la présence d'étrangers. Lors d'une séquence, ce même docteur nous présente ses horribles expériences sur les êtres humains sous couverture de la science et du progrès.

Sergio Martino adopte un ton résolument "Vernesque", comme en témoigne l'utilisation d'un sous-marin dans lequel le professeur et le lieutenant s'affrontent, alors que les eaux montent, menaçant de tout engloutir. Sans oublier d'autres éléments clés, comme ce trésor perdu, l'éruption du volcan ou la révolte des créatures contre leur maître.

Si tous ces éléments ne permettent pas aujourd'hui au CONTINENT DES HOMMES POISSONS de sortir de la mare des nanars aux yeux d'un public friand d'action et de vraisemblance, cette production italienne qui abordait le thème alors très en vogue des cités sous-marines de l'Atlantide (comme LES SEPT CITES DE L'ATLANTIDE de Kevin Connor) ne démérite pas. Grâce à ses nombreuses qualités visuelles et à la resplendissante Barbara Bach, elle nourrit encore aujourd'hui notre besoin d'évasion et de mystère.

Michael Abbate
22/12/2009
Cet article est paru dans Sueurs Froides n°34
Cliquer ici pour télécharger ce numéro
Bookmark and Share

Page précédente    Revenir en haut de la page    Imprimer   

Sueurs Froides.fr > Critique > Retrospective

Le film est disponible à l'achat sur le site Sin'Art :
Le Continent Des Hommes Poissons DVD Zone 2 15 €
The Island Of The Fishmen DVD Zone 1 23.34 €
Vous aimez Le Continent des Hommes Poissons ?
En vente sur Sin'Art
  • Pochette Le continent des hommes poissons - DVD  Zone 2
    DVD Zone 2
    15€
  • Pochette The Island of the Fishmen - DVD  Zone 1
    DVD Zone 1
    23.34€
Moteur de recherche
Tout est bénévole – si ce n’est pas déjà fait, versez votre obole annuelle à l'association Sin'Art : 5 €