Le Festival du Film Britannique 2015


Le Festival du Film Britannique 2015 Affiche

ANNEE
2015
AUTEUR DE L'ARTICLE: Sophie Schweitzer
SES DERNIERS ARTICLESSES FILMS FETICHES
La nuit a dévoré le monde
Le fils du pendu
The Lodger
L'étrange Mr Slade
Les affamés
L'au-delà
Le bon, La brute et le Truand
Les yeux sans visage
Mulholland Drive
Suspiria

Critique Le Festival du Film Britannique 2015
{Photo 1 de Le Festival du Film Britannique 2015} Pour sa 27e édition, le festival du film britannique à Dinard s'offrait un tapis rouge prestigieux avec la présence de l'homme le plus classe de tout le cinéma français alias Jean Rochefort, mais aussi la présence d'une partie du casting de la série GAME OF THRONES. Cette année, il y avait également l'association Les Amis du Cinéma Britannique qui organisait des tête-à-tête entre le public et les équipes des films en compétition, et puis surtout, une équipe vidéo qui couvrait le festival en proposant des capsules vidéos originales. Enfin, il y avait des films étranges et bizarres comme on les aime !

Chaque année, on y voit des{Photo 2 de Le Festival du Film Britannique 2015} perles rares, des bijoux que seul le cinéma anglais peut nous offrir. Un BOY A, un BILLY ELLIOT pour les plus connus, mais aussi des films singuliers et curieux comme WHITE LIGHTIN' ou SKELETON, délirants comme IN THE LOOP ou encore L'IRLANDAIS. Mais aussi, cette nouvelle édition nous a permis de découvrir de la SF intimiste avec MOON passé en 2009.

Cette année, la compétition était rude, et indéniablement, COUPLE IN A HOLE (renommé SAUVAGES) méritait son prix, même si l'on regrette que DEPARTURES n'est reçu qu'une mention spéciale du jury. On a même eu notre lot de violence avec KILL YOUR FRIENDS, de bizarrerie très lynchéenne{Photo 3 de Le Festival du Film Britannique 2015} avec JUST JIM, de drame immersif, d'étrangeté filmique avec THE LOBSTER et d'anticipation post-apocalyptique avec THE SURVIVALIST.

La grande nouveauté de cette édition était les rencontres organisées par l'association Les Amis du Cinéma Britannique qui permettaient en deux matinées de rencontrer les équipes des films. Ces rencontres informelles autour d'un café et de viennoiseries accueillaient certes des journalistes, mais aussi et surtout le public qui était invité à converser avec les équipes des films comme on le ferait au café du coin ! Cela a permis de discuter librement et à cœur ouvert avec les équipes et de mieux{Photo 4 de Le Festival du Film Britannique 2015} cerner les volontés des cinéastes, mais aussi de voir le parcours du combattant qu'ont dû faire les producteurs afin de permettre à ces films d'exister !

Et puis, le festival a été couvert par une équipe vidéo inventive qui a trouvé de belles idées comme le Black Cab Chat où les équipes étaient interviewées dans le célèbre taxi anglais, ou encore le #SoyezCash, un micro trottoir à la sortie des salles pour recueillir à chaud les réactions du public, ou encore, la cérémonie de clôture retranscrite en direct sur tous les écrans postés partout sur le festival. Autant dire que la couverture vidéo était complète et plutôt bien faite, qui rendait tout cela très dynamique et permettait au public de s'immerger pleinement dans le festival.

Bien sûr, l'ambiance était au rendez-vous ! On retrouve souvent les mêmes personnes, que ça soit au niveau des bénévoles qui font un formidable travail, qu'au niveau du public, puisque les habitants du coin soutiennent pleinement leur festival qui fait leur fierté. On croise aussi des anglais venus célébrer leur cinéma sur les côtes d'émeraude de la Bretagne, et puis quelques nouvelles têtes aussi, plus nombreuses chaque année, venant découvrir le cinéma britannique qu'on ne voit que trop rarement dans nos salles de cinéma.

Sophie Schweitzer
02/04/2016
Bookmark and Share

Page précédente    Revenir en haut de la page    Imprimer   Creer PDF

Sueurs Froides.fr > Critique
Vous aimez Le Festival du Film Britannique 2015 ?
Moteur de recherche
Tout est bénévole – si ce n’est pas déjà fait, versez votre obole annuelle à l'association Sin'Art : 5 €