Le Retour de Sabata

Il Ritorno di Sabata


ORIGINE
Italie, Allemagne, France
Le Retour de Sabata Affiche

ANNEE
1971
REALISATION

Gianfranco Parolini

INTERPRETES
Lee Van Cleef
Reiner Schöne
Gianpiero Albertini
Critique Le Retour de Sabata
{Photo 1 de Le Retour de Sabata} Sabata s'en prend cette fois à l'homme malhonnête qui règne sur une petite ville... La séquence pré-générique du RETOUR DE SABATA est proprement stupéfiante. Il s'agit d'une sorte de gunfight délirant, impeccablement réalisé et éclairé. Cette scène fait preuve d'un sens esthétique dans la folie douce que l'on ne retrouve guère que dans les meilleurs épisodes des MYSTERES DE L'OUEST. On comprend qu'il s'agit là d'un spectacle de cirque, dont Sabata fait partie, seulement avec... l'arrivée des clowns ! Suit aussitôt une dynamique chanson de Marcello Giombini qui laisse, elle aussi, présager du meilleur. Et la déception n'en est que plus grande...

Dès cette première scène, le ton est donné : nous sommes ici dans un western qui ne se prend pas au sérieux et qui verse même davantage dans la comédie que le premier opus.

Lee Van Cleef est toujours excellent en Sabata. Ses expressions, ses moindres gestes, sont un régal, témoins d'une classe comme on en fait peu. On retrou-ve les gadgets qui font son charme : cigares truqués, pistolet qui tire par la crosse et crache-mitraille, sorte de petit flingue qu'il dissimule dans la paume de sa main. Pour l'épauler, Nick Jordan et Pedro Sanchez répondent encore présents, dans des rôles différents mais très proches de ceux qu'ils tenaient dans SABATA. A ce jeu-là, on se demande pourquoi diable on leur a créé de nouveaux personnages ! Mais bon... S'y ajoutent un Vassili Karis qui a une façon plutôt originale d'user du lance-pierres et un Reiner Schöne rigoureusement insipide.

Le chef des méchants est campé par Gianpiero Albertini, qu'on retrouvera avec plaisir dans certains polars des années 70. Il reste assurément un bon acteur même s'il compose ici un personnage plutôt fade. C'est bien dommage, car, comme disait Hitchcock, meilleur est le méchant, meilleur est le film. Et les méchants n'ont vraiment rien à offrir dans ce RETOUR DE SABATA.

Ce film pêche essentiellement par son scénario, qui ne parvient jamais à captiver le spectateur : trop peu d'idées et, surtout, l'absence d'une intrigue digne de ce nom. Sabata fait son numéro, mais au fond, on n'en a rien à faire. Cette confuse histoire de faux dollars n'intéresse jamais.

A l'actif de cette médiocre suite, son ton léger et le style décontracté de ses héros... Une bonne humeur générale qui rend le film sympathique. Même si, objectivement, il est nettement moins bon que le premier de la série.

Patryck Ficini
22/12/2009
Cet article est paru dans Sueurs Froides n°27
Cliquer ici pour télécharger ce numéro
Bookmark and Share

Page précédente    Revenir en haut de la page    Imprimer   

Sueurs Froides.fr > Critique > Retrospective
AUTEUR DE L'ARTICLE: Patryck Ficini
SES DERNIERS ARTICLESSES FILMS FETICHES
Trois autres Romans Erotiques de la Brigandine
Massacre à Odessa
Heca-Tomb
Johnny Metal et le Dé de Jade
Wake the Dead
Django
Frayeurs
Goldfinger
Keoma
L’Au-delà


Le film est disponible à l'achat sur le site Sin'Art :
Sabata Kehrt Zurück DVD Zone 2 16 €
Vous aimez Le Retour de Sabata ?
En vente sur Sin'Art
  • Pochette Sabata Kehrt Zurück - DVD  Zone 2
    DVD Zone 2
    16€
Moteur de recherche
Tout est bénévole – si ce n’est pas déjà fait, versez votre obole annuelle à l'association Sin'Art : 5 €