Le Territoire des ombres

La herencia Valdemar


ORIGINE
Espagne
Le Territoire des ombres Affiche

ANNEE
2010
REALISATION

José Luis Alemán

INTERPRETES
Daniele Liotti
Óscar Jaenada
Laia Marull
AUTEUR DE L'ARTICLE: Yannik Vanesse
SES DERNIERS ARTICLESSES FILMS FETICHES
The Burbs
La Vallée du solitaire
Les Sentiers de la haine
Holocauste Nazi
Savage Weekend
Alien, le Huitième Passager
Cannibal Holocaust
Halloween (John Carpenter)
Le Masque du Démon
Zombie

Critique Le Territoire des ombres
{Photo 1 de Le Territoire des ombres} Le manoir des Valdemar est une vieille maison datant de l'ère victorienne que personne n'a habitée depuis cette époque. Un expert y est dépêché pour en expertiser le contenu, mais il disparaît.

Persuadée qu'il s'est enfui avec des objets rares et de valeur trouvés sous la poussière, la société propriétaire envoie en catastrophe une jeune femme pour terminer l'expertise. Mais dans ce manoir, de sombres secrets sont tapis, et un terrible destin attend les intrus.

H.P. Lovercraft est un des plus grands auteurs de livres d'horreur. Les autres écrivains qui se sont inspirés de ses écrits sont nombreux, et pour n'en citer qu'un, on peut penser à l'un de ses correspondants, Robert E. Howard, l'immense auteur d'heroic fantasy et créateur du personnage Co{Photo 2 de Le Territoire des ombres} nan. Howard a vu adapter ses œuvres en jeux de rôle parmi les plus célèbres, et même en jeux de plateau ; mais il a été moins gâté par le cinéma. Si certains réalisateurs se sont inspirés avec brio de ses écrits, par exemple de EVILDEAD et son Necronomicon ou encore de la saga REANIMATOR, les adaptations fidèles d'un de ses ouvrages précis, restent plutôt médiocres. Sur ce plan, Dagon est l'adaptation la plus connue, et son réalisateur Stuart Gordon est d'ailleurs considéré comme le spécialiste des adaptations cinématographiques de Lovercraft.

LE TERRITOIRE DES OMBRES qui nous vient d'Espagne est à placer au rang des inspirations, et c'est plutôt rassurant. Le film est présenté en deux parties également réalisées par José Luis Aleman, réalis{Photo 3 de Le Territoire des ombres} ateur et scénariste encore novice, puisque les deux métrages sont ses premiers travaux comme réalisateur et producteur.

LE TERRITOIRE DES OMBRES est donc la première partie d'une saga qui se déroule dans le sinistre manoir des Valdemar. Les moyens mis en œuvre sont assez importants, avec une très belle reconstitution de l'époque victorienne et des effets spéciaux de haute volée, preuve d'un budget assez important. Les acteurs sont très bons. Ils incarnent des personnages certes conventionnels, mais intéressants.

Le film peut se diviser en deux parties distinctes, assez prévisibles toutes les deux.

La première partie se déroule à l'époque contemporaine et nous montre notre jeune femme incarnée par la ravissante Silvia Abascal qui découvre l{Photo 4 de Le Territoire des ombres} e manoir et y pénètre. Ici, rien de surprenant mais la mise en scène donne de l'efficacité aux séquences. Ainsi, quand le livre s'ouvre tout seul à la page du manoir et qu'on voit un mouvement à la fenêtre, la séquence reste très bien faite et produit un petit effet qui nous provoque un frisson. Le manoir est immense, labyrinthique, et si de l'extérieur il n'impressionne pas particulièrement le spectateur, l'intérieur chargé d'ombres produit une forte impression. D'autant plus que le manoir est situé au cœur d'un paysage naturel somptueux qui contraste fortement avec la terreur qu'inspirent les intérieurs hantés.

La seconde partie du film se situe dans l'époque victorienne quand un des personnages raconte ce qui s'est passé dans le manoir à l'époque des Valdemar. Là encore rien de surprenant mais une superbe reconstitution de l'époque revit sous nos yeux. Nous assistons à une histoire parlant de médium, de communication avec les morts et de l'invocation d'un sombre esprit dont on attend des réponses mystiques. On s'amuse de croiser Aleister Crowley incarné par le génial Francisco Maestre délicieusement sinistre et ambigu, et Bram Stoker joué par Lino Braxe très peu présent.

Même s'il est vrai que cette histoire s'ouvre sur un splendide et sinistre générique et n'innove en rien , c'est avec plaisir qu'on la suit. Bien écrite, intéressante, sinistre et parfois même effrayante. L'histoire du TERRITOIRE DES OMBRES prend fin brutalement. Le spectateur est impatient d'en découvrir la suite.

Yannik Vanesse
12/06/2013
Bookmark and Share

Page précédente    Revenir en haut de la page    Imprimer   Creer PDF

Sueurs Froides.fr > Critique > Review

Le film est disponible à l'achat sur le site Sin'Art :
Le Territoire Des Ombres : Le Secret Des Valdemar DVD Zone 2 20 €
Vous aimez Le Territoire des ombres ?
Trailer Le Territoire des ombres
En vente sur Sin'Art
  • Pochette Le Territoire des ombres : Le secret des Valdemar - DVD  Zone 2
    DVD Zone 2
    20€
Moteur de recherche
Tout est bénévole – si ce n’est pas déjà fait, versez votre obole annuelle à l'association Sin'Art : 5 €