Le tigre du Bengale / Le Tombeau hindou

Der Tiger von Eschnapur / Das indische Grabmal


ORIGINE
Allemagne, France, Italie
Le tigre du Bengale / Le Tombeau hindou Affiche

ANNEE
1959
REALISATION

Fritz Lang

INTERPRETES
Debra Paget
Paul Hubschmid
Walther Reyer
Claus Holm
AUTEUR DE L'ARTICLE: Frédéric Pizzoferrato
SES DERNIERS ARTICLESSES FILMS FETICHES
Chacal
Les loups de haute mer
Un hold-up extraordinaire
Guinea pig – devil’s experiment
A Woman's Torment
Edward aux Mains d’Argent
Evil Dead
Le Seigneur des Anneaux
Rocky Horror Picture Show
The Killer

Critique Le tigre du Bengale / Le Tombeau hindou
{Photo 1 de Le tigre du Bengale / Le Tombeau hindou} Au XXème siècle, en Inde. L'architecte français Mercier est convoqué par Chandra, Maharadjah d'Eschnapur, pour rénover son palais. Il va au cours du voyage sauver la vie d'une danseuse, Seetha, menacée par un tigre et promise à Chandra. Bien sûr, Mercier tombe amoureux de la jeune femme et devient le rival du puissant souverain dont les décisions politiques sont jugées trop en faveur des Européens par son frère, Ramigani. Ce-dernier cherche à renverser Chandra en se servant de Seetha et en la faisant enlever lors d'une chasse au titre.

Thea Von Harbou, épouse de Fritz Lang, écrit le roman Das Indische Grabmal en 1918. Elle l'adapte avec son mari trois ans plus tard p{Photo 2 de Le tigre du Bengale / Le Tombeau hindou} our un film (en deux parties) que souhaitait réaliser Lang mais qui sera finalement réalisé par Joe May. Cette adaptation connait un grand succès et bénéficie d'un remake vingt ans plus tard cette fois signé par Richard Eichberg. Au crépuscule de sa carrière, Lang accepte la proposition d'en offrir une nouvelle version, toujours tournée en deux parties qui constitue, en réalité, un unique long-métrage de plus de trois heures. LE TIGRE DU BENGALE se termine donc sur un cliffhanger à la manière du serial, laissant les deux héros promis à mourir dans les sables du désert. LE TOMBEAU HINDOU se chargera de conclure les différentes intrigues mises en place. Les Américains, p{Photo 3 de Le tigre du Bengale / Le Tombeau hindou} our leur part, n'eurent droit qu'à une version condensée, JOURNEY TO THE LOST CITY, qui combine en 90 minutes les deux films.

Lang avait déjà signé des westerns (L'ANGE DES MAUDITS, LES PIONNIERS DE LA WESTERN UNION) et des films d'aventures (LES CONTREBANDIERS DE MOONFLEET) mais la critique d'époque fut globalement dédaigneuse envers ce diptyque considéré comme un « simple divertissement ». Néanmoins, tourné avec un budget très conséquent dans des couleurs éclatantes et des décors grandioses, le diptyque LE TIGRE DU BENGALE / LE TOMBEAU HINDOU connut un grand succès public. Pendant quelques années, avant le triomphe du western, le « film d'aventures exotiques » conn{Photo 4 de Le tigre du Bengale / Le Tombeau hindou} ut ainsi une résurgence dans les salles de quartier avec des réalisations comme LES PIRATES DE MALAISIE ou LE TEMPLE DE L'ELEPHANT BLANC.

Avec ce récit très traditionnel, Lang se conforme à toutes les conventions du roman d'aventures à l'ancienne : un souverain tyrannique, un héros sans défaut, une jolie danseuse amoureuse, un complot ourdi par le frère du Maharadjah, des prêtres un peu trop porté sur la politique, des intrigues de cour, un numéro de danse exécuté devant un cobra en guise de « jugement des dieux », des lépreux parqués dans les souterrains qui se révoltent lors du final, des poursuites dans des cavernes, des attaques de tigre ou de crocodile,... Rien ne manque dans ce serial naïf et coloré. Alors, évidemment, il faudra passer outre les personnages stéréotypés au possible et souvent uni dimensionnels d'ailleurs pas toujours bien servi par des interprètes certainement davantage choisis pour leur plastique (en particulier Debra Paget et son bikini argenté). Il faudra également accepter le côté suranné du récit, la naïveté des péripéties, les invraisemblances et les (heureusement rares) effets spéciaux complètement ratés comme ce ridicule cobra suspendu à des fils très visibles. Mais, dans l'ensemble, LE TIGRE DU BENGALE / LE TOMBEAU HINDOU restent de plaisants récits à apprécier en famille pour une soirée de dépaysement.

Frédéric Pizzoferrato
16/02/2019
Bookmark and Share

Page précédente    Revenir en haut de la page    Imprimer   Creer PDF

Sueurs Froides.fr > Critique > Retrospective

Le film est disponible à l'achat sur le site Sin'Art :
Le Tigre Du Bengale DVD Zone 2 13.50 €
Le Tombeau Hindou & Le Tigre Du Bengale DVD Zone 2 45 €
Vous aimez Le tigre du Bengale / Le Tombeau hindou ?
Trailer Le tigre du Bengale / Le Tombeau hindou
En vente sur Sin'Art
  • Pochette Le TIGRE DU BENGALE - DVD  Zone 2
    DVD Zone 2
    13.50€
  • Pochette Le Tombeau Hindou & Le Tigre du Bengale - DVD  Zone 2
    DVD Zone 2
    45€
Moteur de recherche
Tout est bénévole – si ce n’est pas déjà fait, versez votre obole annuelle à l'association Sin'Art : 5 €