Leatherface


ORIGINE
Etats-unis
Leatherface Affiche

ANNEE
2017
REALISATION

Alexandre Bustillo
Julien Maury

INTERPRETES
Stephen Dorff
Lili Taylor
Finn Jones
AUTEUR DE L'ARTICLE: Sophie Schweitzer
SES DERNIERS ARTICLESSES FILMS FETICHES
Tuer n'est pas jouer
Under the silver lake
Mon Gamin
One Body too many
L'Ampoule Hors-série n°2
L'au-delà
Le bon, La brute et le Truand
Les yeux sans visage
Mulholland Drive
Suspiria

Critique Leatherface
{Photo 1 de Leatherface} Au sud profond, dans un coin paumé du Texas, une étrange famille vit retirée dans sa ferme s'en prenant aux étrangers qui s'approchent trop près de leur famille. Après avoir provoqué la mort de la fille du shérif, les enfants de cette famille sont emportés dans un asile psychiatrique. Le plus jeune d'entre eux, Jed, finit par s'échapper grâce à la furie de son meilleur ami, Bud, une véritable force de la nature. S'échappant avec eux, un couple de fous furieux, et une infir{Photo 2 de Leatherface} mière appelée Élisabeth qu'ils ont pris en otage. Le petit groupe traverse le pays pourchassé par un shérif dont le besoin de vengeance égalera la soif de violence du petit groupe de fuyard.

Alexandre Bustillo et Julien Maury réalisent avec LEATHERFACE leur quatrième long métrage. Le duo de réalisateur français s'est fait connaître avec leur première réalisation A L'INTERIEUR un film particulièrement violent qui fait partie de cette vague de film français de genre avec{Photo 3 de Leatherface} HAUTE TENSION de Alexandre Aja. Comme ce dernier, leur première réalisation a été remarquée aux États-Unis. C'est ainsi que leur troisième long métrage AUX YEUX DES VIVANTS racontant l'enfance imaginée de Stephen King est produit par un studio américain. Cette première expérience avec les USA les amènera à travailler sur la préquelle de MASSACRE A LA TRONÇONNEUSE.

Véritale mélange entre le cinéma de Bustillo et Maury, où le gore et le sadisme se mêlent à une poésie maca{Photo 4 de Leatherface} bre et le cinéma américain, avec ses codes et sa production si bien huilée, LEATHERFACE est un film hybride qui contient tous les ingrédients cependant pour former une bonne préquelle. En effet, on retrouve tous les ingrédients qui font la saveur de la saga, une forme de sadisme presque fou, la folie de la famille, une vision très noire de l'archaïsme du sud profond, et bien sûr des meurtres brutaux et parfaitement gratuits. Et de surcroît, le film produit assez de fan service pour plaire aux fans.

Avec sa forme hybride, LEATHERFACE ressemble à la série d'anthologies AMERICAN HORROR STORY où le sadisme et les épisodes gore prennent la place des jump scare qu'on retrouve dans le cinéma horrifique. Certes, LEATHERFACE a quelques clichés du cinéma d'horreur américain actuel (excepté dans la séquence d'introduction et la séquence de fin alternative qui seront présentent sur le dvd) mais il propose quelque chose de différent, et d'intéressant.

Sophie Schweitzer
12/02/2018
Bookmark and Share

Page précédente    Revenir en haut de la page    Imprimer   Creer PDF

Sueurs Froides.fr > Critique > Review

Le film est disponible à l'achat sur le site Sin'Art :
Leatherface BLURAY Zone B 20 €
Leatherface DVD Zone 2 15 €
Vous aimez Leatherface ?
Trailer Leatherface
En vente sur Sin'Art
  • Pochette Leatherface - BLURAY  Zone B
    BLURAY Zone B
    20€
  • Pochette Leatherface - DVD  Zone 2
    DVD Zone 2
    15€
Moteur de recherche
Tout est bénévole – si ce n’est pas déjà fait, versez votre obole annuelle à l'association Sin'Art : 5 €