Leech Woman


ORIGINE
USA
Leech Woman Affiche

ANNEE
1960
REALISATION

Edward Dein

INTERPRETES
Coleen Gray
Grant Williams
Gloria Talbot
Critique Leech Woman
{Photo 1 de Leech Woman} Une vieille femme rend visite au Docteur Paul Talbot, un célèbre endocrinologue qui est entrain de se disputer avec son épouse car celle-ci demande le divorce. Alors qu'elle quitte son bureau, elle est abordée par la vieille femme au visage momifié qui lui prédit qu'elle ne divorcera jamais et que la mort de son mari lui apportera une nouvelle vie. Par la suite, Paul Talbot l'examine et elle lui avoue qu'elle est âgée de 150 ans. Elle demande au docteur de l'argent afin qu'elle retrouve sa tribu mais en échange, elle lui offre le secret du rajeunissement! Afin de rendre crédit à son histoire, elle lui montre une boîte qui contient de la poudre qui permet de ralentir l'approche de la mort, mais on doit ajouter à celle-ci une substance que seuls les grands prêtres Nandos connaissent. De retour chez lui, Paul propose à June son épouse d'oublier leurs querelles et de part{Photo 2 de Leech Woman} ir avec lui en Afrique. Sur place, le couple loue les services d'un guide : Bertram Garvay. Lors de la première nuit au campement, le couple se dispute à nouveau et Paul révèle à June qu'il l'a amené ici afin de lui expérimenter le produit afin qu'elle retrouve sa beauté d'autrefois. Le lendemain, nos trois protagonistes sont faits prisonniers par la tribu des Nandos et amenés à leur village. Enfermés, ils reçoivent la visite de la vieille femme, Mala qui va les amener à la cérémonie. Un indigène est drogué puis à l'aide d'une bague aux abords saillants, on la lui plante dans la glande pinéale et les quelques gouttes recueillies sont mixées dans la fameuse poudre. Mala l'absorbe et elle réapparaît sous la forme d'une très belle jeune fille! Paul propose à Mala de donner à June une nouvelle jeunesse, mais la loi exige que June doit choisir celui qui doit être sacrifié.{Photo 3 de Leech Woman} June accepte et choisit son mari! Entre temps, Bertram s'empare de la poudre et la bague et amène June qui est devenue resplendissante! Poursuivies par les indigènes, June et Paul se réfugient dans la Jungle! Au beau matin, June s'aperçoit que sa beauté ne dure pas et se débarrasse du guide! De retour aux Etats-Unis, elle est attendue par Neil son avocat et Sarah l'assistante de son défunt mari. Tous deux sont accostés par une superbe femme répondant au nom de Terry Hart une nièce éloignée de June, cette dernière étant alitée à cause d'une grippe. Les assassinats vont se succéder mais jusqu'à quand ?

Scénariste et Réalisateur, Edward Dein s'est fait un nom dans le cinéma fantastique en réalisant en 1959 un curieux western fantastique : CURSE OF THE UNDEAD dans lequel Michael Pate incarnait un certain Drake Robey, vampire de son état. En 1960, il met en scène cet ext{Photo 4 de Leech Woman} ravagant LEECH WOMAN distribué en Belgique sous le titre de MAGIE NOIRE. Faisant référence au film de Terence Fisher de 1959 :THE MAN WHO COULD CHEAT THE DEATH, LEECH WOMAN nous montre les conséquences horribles de l'éternelle jeunesse sur l'être humain, en l'occurrence ici sous les traits d'une jeune femme! Coleen Gray incarne June Talbot la femme d'un endocrinologue qui va découvrir le secret de l'éternelle beauté grâce à l'extrait de la glande pinéale, mais morale oblige, elle ne sait pas qu'avec le temps, l'élixir se révèle de moins en moins efficace. Ecrit par David Duncan qui possède à son actif une belle panoplie de scénarii fantastiques :RODAN, LA MACHINE A EXPLORER LE TEMPS, MONSTER ON THE CAMPUS...l'histoire est co-écrite en collaboration avec une autre figure emblématique du fantastique : Ben Pivar un producteur des années 4O que l'on retrouve aux génériques de films prestigieux comme MUMMY'S TOMB ou MUMMY'S GHOST. Tous deux vont écrire un scénario intéressant : celui d'une femme bafouée qui va se venger de l'espèce masculine. Tel le Docteur Jekyll, June Talbot va se transformer lorsque le produit ne fera plus effet et pour cela, il faudra qu'elle tue jusqu'à sa propre destruction. Edward Dein choisit l'actrice Coleen Gray qu'il avait remarqué dans le film d'Hugo Fregonese : QUAND LES TAMBOURS S'ARRETERONT. Elle sera aussi aux côtés de Sterling Hayden dans le plus beau film de Stanley Kubrick :L'ULTIME RAZZIA. Miss Coleen Gray est entourée ici de Grant Williams, le héros de l'HOMME QUI RETRECIT et de la charmante Gloria Talbot, vedette de I WAS MARRIED A MONSTER FROM OUTER SPACE. LA FEMME SANGSUE (titre français) sortit sur les écrans parisiens au cinéma Midi Minuit le 17 Août 1960 avant de plonger dans un oubli complet.

Eric Escofier
22/12/2009
Bookmark and Share

Page précédente    Revenir en haut de la page    Imprimer   Creer PDF

Sueurs Froides.fr > Critique > Retrospective
AUTEUR DE L'ARTICLE: Eric Escofier
SES DERNIERS ARTICLESSES FILMS FETICHES
Frankenstein 1970
Monolith Monsters
The Deadly Mantis
L'Oasis des Tempêtes
Monster on the Campus
La Malédiction d’Arkham
Le Bal des Vampires
Le Cimetière des Morts-Vivants
Les Maîtresses de Dracula
L’Empreinte de Frankenstein

Vous aimez Leech Woman ?
Moteur de recherche
Tout est bénévole – si ce n’est pas déjà fait, versez votre obole annuelle à l'association Sin'Art : 5 €