Les Bannières de Persh


ORIGINE
France
Les Bannières de Persh Affiche

LITTÉRATURE
ANNEE
1984
AUTEUR

Paris Alain
Fontana Jean-Pierre

AUTEUR DE L'ARTICLE: Patryck Ficini
SES DERNIERS ARTICLESSES FILMS FETICHES
Trois autres Romans Erotiques de la Brigandine
Massacre à Odessa
Heca-Tomb
Johnny Metal et le Dé de Jade
Wake the Dead
Django
Frayeurs
Goldfinger
Keoma
L’Au-delà

Critique Littéraire Les Bannières de Persh
« Les Gris formaient une barrière vivante, hérissée de lames qui coupaient, taillaient, tranchaient dans la masse des assaillants. Une tête décollée de son thorax vola par-dessus la mêlée pour atterrir aux pieds de Sirena qui hurla. La trompe buccale se mouvait encore mollement et les facettes noires se ternirent tandis qu'un sang vermeil s'échappait en filets aussitôt épongés par le sable. » (P. 38)

Alain Paris restera peut-être avant tout pour son cycle de LA TERRE CREUSE en 10 volumes, même s'il a écrit beaucoup d'autres choses. Certaines avec Jean-Pierre Fontana comme les la série de LA LUNE ROUGE, toujours en Fleuve Noir/Anticipation. Fontana a beaucoup oeuvré dans la fantasy, notamment avec LA GESTE DU HALAGUEN (Marabout puis Neo). Fondateur du fanzine MERCURY, il a aussi traduit des nouvelles de S.F. d'auteurs italiens et notamment dirigé LE LIVRE D'OR DE LA SCIENCE-FICTION ITALIENNE, dans une série mythique pour les fans du genre.

A eux deux, Paris et Fontana ont notamment écrit LES BANNIERES DE PERSH, un bouquin assez étonnant qui aurait pu être un BLADE, la célèbre série de S.F./Fantasy notamment écrite en France par Richard D. Nolane.

Comme dans BLADE, un homme du futur débarque sur une planète primitive, Persh. Avec sa force, son courage et son intelligence, il va bousculer le cours de l'histoire de ses habitants, ici des insectes géants (termites, fourmis ?) qui dominent impitoyablement les descendants humains d'un naufrage intergalactique advenu des siècles plus tôt. Les insectes se livrent à une sorte de jeu des drapeaux mortel (les bannières du titre) et s'entre-tuent dans un complexe entrelacement d'alliances et de trahisons pour que l'un d'ente-eux monte sur le trône. Les humains leur servent de bétail. Certains, très rarement et comme le héros du roman, parviennent à gagner leur confiance et à combattre pour eux. On leur remet un sabre en guise d'hommage à leur bravoure sur le champ de bataille. Technologiquement, et comme dans nombre de BLADE, la planète est plongée dans la barbarie. On s'y déchire à coup d'épée et de lances dans des combats fracassants dignes de Howard, le père de Conan. Ou plutôt dignes de ses imitateurs talentueux, comme ce fut parfois le cas dans certains BLADE, par exemple. Nous y reviendrons mais cette série de gare franco-américaine est parfois enthousiasmante !

Evidemment, sur Persh, rien n'est aussi simple qu'il n'y paraît et notre héros, outre la bataille et la séduction d'une jolie catin, devra percer le mystère de ces insectes intelligents et de leur mystérieuse tradition guerrière. Leur passé est étroitement lié à celui des humains de la planète mais nous n'en dirons pas plus afin de ne pas déflorer la surprise finale, bien développée et élaborée.

LES BANNIERES DE PERSH est un excellent Anticipation de plus, à l'écriture constamment moderne et dynamique. Il y en eut tellement qu'on se demande d'où provient la mauvaise réputation de la collection. Peut-être de sa période « archaïque » et de ses plus vieux auteurs, qui auraient plus mal vieillis que les Brussolo et Pagel des années 80... Peut-être, et pourtant Bessière, Limat par exemple étaient de vrais conteurs, malgré ce qui leur fut parfois reproché.

Patryck Ficini
16/03/2014
Bookmark and Share

Page précédente    Revenir en haut de la page    Imprimer   Creer PDF

Sueurs Froides.fr > Critique > Chroniques Infernales
Vous aimez Les Bannières de Persh ?
Moteur de recherche
Tout est bénévole – si ce n’est pas déjà fait, versez votre obole annuelle à l'association Sin'Art : 5 €