Les charmes du passé


Les charmes du passé Affiche

LITTÉRATURE
Critique Littéraire Les charmes du passé
On pourrait les croire sorties du BOUDOIR DES GORGONES ou du PETIT MUSEE DES HORREURS (coll. BOUQUINS), ces incroyables nouvelles pleines d'élégance, qui peuplent une partie des pages du CODEX ATLANTICUS N°19. Des récits d'horreur old school et pourtant originaux comme les excellents COMMEDIA (TIMOTHEE REY) ou LA COLLECTION PRESCOTT (JEAN-PIERRE FAVARD) ont ce charme suranné, cette beauté du verbe, et cette force aussi, qu'on trouve dans les oeuvres fantastiques du 19ème siècle ou du début vingtième. Il enva de même pour MA PRISON DE CHAIR (même titre qu'un DOMINIQUE ARLY !) ou des DUNES DIAGRAMMES, respectivement signés NIHIL MESSTAVIC (auteur bien mystérieux !) et THOMAS DESBRIERES. On sait combien LA CLEF D'ARGENT aime ce fantastique d'un autre temps, qui fait pourtant encore travailler notre imagination et peut même inquiéter, angoisser ou effrayer !

Le plus amusant est que ces nouvelles sont nées de la plume d'écrivains contemporains, bien décidés à rivaliser avec les plus grands auteurs fantastiquesqui les ont précédés de, maintenant, deux siècles.

Il est donc question, tour à tour, d'assister à une Commedia dell'Arte (COMMEDIA) ou de visiter un cabinet des curiosités (COLLECTION PRESCOTT), deux spectacles dont l'infortuné héros pourrait bien devenir le dindon de la farce. On lira aussi le récit poignant d'un homme qui perd progressivement l'usage de ses sens (MA PRISON DE CHAIR) et l'on tentera vainement de percer le mystère des DUNES DIGRAMMES (dont le sujet pourrait donner lieu à un MARTIN MYSTERE !).

Au rayon horreur contemporaine, jamais négligée par LA CLEF D'ARGENT, on suivra avec intérêt la déchéance d'une insomniaque mal conseillée par son médecin (L'INSOMNIEUSE de SYLVIE HUGUET) avant de trembler avec les victimes sacrificielles d'un très bon FAUX FRERE qui permet à AMELITH DESLANDES de signer une sorte de SAW sans sadisme gore mais d'une réelle cruauté.

Sur les douze textes du recueil annuel de PHILIPPE GINDRE (qui joue une nouvelle fois la carte de l'humour pour un vibrant hommage au passé des enquêteurs métapsychiques COOLTER et QUINCAMPOIX), retenons aussi le golem de LA SUORA AFRICANA de GILLES BAILLY. Un thème nettement moins utilisé, en littérature comme au cinéma, que le vampire ou le loup-garou, et qui en conserve justement une fraîcheur assez unique.

Le CODEX ATLANTICUS 2010 fait passer, on l'aura compris, bien plus qu'un bon moment pour qui aime la nouvelle de qualité, sur le fond comme sur la forme.


Informations

Patryck Ficini
13/08/2010
Bookmark and Share

Page précédente    Revenir en haut de la page    Imprimer   Creer PDF

Sueurs Froides.fr > Critique > Chroniques Infernales
AUTEUR DE L'ARTICLE: Patryck Ficini
SES DERNIERS ARTICLESSES FILMS FETICHES
L'Ombre Noire
Le Cabinet du Diable
Les Prédateurs de l'Ombre
Pont-Saint-Esprit, les cercles de l'enfer
Tequila Molotov pour OSS 117
Django
Frayeurs
Goldfinger
Keoma
L’Au-delà

Vous aimez Les charmes du passé ?
Moteur de recherche
Tout est bénévole – si ce n’est pas déjà fait, versez votre obole annuelle à l'association Sin'Art : 5 €