Les Démons de la Cave


ORIGINE
France
Les Démons de la Cave Affiche

ANNEE
1999
REALISATION

Yoann Malnati

INTERPRETES
Yoann Malnati
Cyril Grandjean
Eve Bassi
Sylvain Bonassoli
Critique Les Démons de la Cave
Franc, jeune ado, doit faire un peu de rangement dans la cave. C'est là qu'il trouve une drôle de petite boîte renfermant un objet tout aussi étrange, orné de crânes miniatures. Soudain, tout se met à trembler autour de lui. Il prend l'objet dans la main, mais ne peut plus le lâcher. Finalement, lorsqu'il arrive à s'en débarrasser, il trouve une plaie béante sur sa paume. Puis, la main se transforme et il en perd le contrôle. Celle-ci se met à attaquer son propriétaire. Un démon et des zombies arrivent ensuite. Il s'en suit une course effrénée dans la maison.

Yoann Malnati, réalisateur des DEMONS DE LA CAVE (et qui interprète également Franc), n'hésite pas à « charger » son film en citant lesinnombrables défauts de sa première œuvre.

Certes, LES DEMONS DE LACAVE est bourré de défauts techniques (scènes longues, montage approximatif, interprétation un peu légère...), scénaristiques (l'originalité n'est pas de mise, la première partie est ouvertement un hommage ou un plagiat, c'est selon, d'EVIL DEAD 2)... Il y a aussi beaucoup de rythme, un peu trop d'ailleurs ce qui rend le film un peu brouillon et on frôle même souvent le ridicule. C'est vrai qu'on est loin d'un Spielberg, mais on en demande pas temps à un film amateur.

Il n'empêche que LES DEMONS DE LA CAVE possède aussi de nombreux points positifs. L'éclairage est travaillé, il y a de l'action (ce qui évite l'ennui), l'interprétation de Yoann Malnatti est très bonne (il en fait parfois un peu trop, en particulier lors de la toute dernière scène, mais il vaut toujours mieux en faire trop que pas assez), les quelques effets gore sont de vrais effets et ne se limite pas à de la simple barbaque achetée chez le boucher du coin. Le masque du démon est sympathique (c'est déjà bien de se donner la peine d'en faire un), la musique du film, originale, constitue le gros point fort du film. Elle colle parfaitement aux images et évite les sons d'un synthé.

On vous l'accorde, ces qualités ne font pas des DEMONS DE LA CAVE un produit excellent, mais en existe-t-il en France dans le domaine du film amateur (en dehors d'I LOVE SNUFF et des production de Stéphane Nogues) ? En outre, sachez que Yoann Malnati n'avait que 16 ans lorsqu'il a réalisé LES DEMONS DE LA CAVE. En sachant en plus que les défauts du film proviennent avant tout d'un manque de maturité (pour le scénario) et d'un manque de pratique, on se dit que Yoann Malnati, conscient des défauts de son premier rejeton, devrait pouvoir nous pondre quelque chose de plus prometteur à l'avenir !

Yoann Malnati a d'ailleurs réalisé deux courts-métrages depuis LES DEMONS DE LA CAVE. Il s'agit avant tout d'un travail de commande qui ne nous intéresse guère, car ils sont éloignés de notre sujet de prédilection.

DEUX VIES BIEN DIFFERENTES est un film sur le chômage qui montre déjà que Yoann Malnati a beaucoup appris sur le tournage des DEMONS DE LA CAVE. Quant au second, il s'agit d'un film effectué avec des déficients mentaux.

Yoann Malnati a bien un projet de long métrage, quelque chose de très ambitieux et très personnel dont il n'a rien dévoilé pour le moment. Trop ambitieux sans doute, et il préférerait auparavant se faire la main sur des courts-métrages dont il ne serait pas l'auteur du scénario. Donc, si vous avez des scénarios sous la main, n'hésitez pas à nous les envoyer, nous nous ferons un plaisir de les faire parvenir à l'intéressé.

cet article est paru initialement dans le bulletin associatif de l'association Sin'Art en septembre 2000

André Quintaine
22/12/2009
Bookmark and Share

Page précédente    Revenir en haut de la page    Imprimer   Creer PDF

Sueurs Froides.fr > Critique > Indie Eye
AUTEUR DE L'ARTICLE: André Quintaine
SES DERNIERS ARTICLESSES FILMS FETICHES
Sandy Blanco
Avant l'Aube
Planet of Dinosaurs
Bad Boy Bubby
Amusement
Frayeurs
Freaks
Les Griffes de la Nuit
Made in Britain
Massacre à la Tronçonneuse

Vous aimez Les Démons de la Cave ?
Moteur de recherche
Tout est bénévole – si ce n’est pas déjà fait, versez votre obole annuelle à l'association Sin'Art : 5 €