Les Disciples de la 36è Chambre


ORIGINE
Hong-Kong
Les Disciples de la 36è Chambre Affiche

ANNEE
1985
REALISATION

Liu Chia-liang

INTERPRETES
Hsiao Ho
Liu Chia-liang
Gordon Liu
Lily Li
Critique Les Disciples de la 36è Chambre
{Photo 1 de Les Disciples de la 36è Chambre} Sept ans après LA 36è CHAMBRE DE SHAOLIN, Liu Chia-liang clôture sa trilogie de belle manière, notamment grâce à la présence à l'écran de l'énergique Hsiao Ho.

Ressemblant à s'y méprendre à Jet Li, l'acteur hongkongais incarne ici Fong Sai-yuk, un jeune Chinois relativement indiscipliné mais extrêmement fort en arts martiaux. Son caractère bouillonnant est toujours une source d'ennuis pour ses parents qui font ce qu'ils peuvent pour le protéger. Un jour, Fong Sai-yuk pousse le bouchon un peu trop loin en manquant de respect à un soldat Mandchou int{Photo 2 de Les Disciples de la 36è Chambre} erprété par le réalisateur en personne. Afin de tirer son fils de ce pétrin, la mère de Fong Sai-yuk, campée ici par la fameuse Lily Li, ne voit cette fois qu'une solution : l'emmener à Shaolin et sa 36è chambre qui accepte des laïcs. L'impétueux Fong Sai-yuk se retrouve donc sous la direction du rigoureux Maître San De...

Hsiao Ho (LES 18 ARMES LEGENDAIRES DU KUNG-FU) et Gordon Liu forment assurément un bon tandem à l'écran. Pour une fois dans un film de ce genre, la relation de l'élève vis-à-vis de son maître s'avère originale. Fong Sai-yuk a bea{Photo 3 de Les Disciples de la 36è Chambre} u se trouver dans un lieu sacré sous la houlette d'un grand maître respecté de tous, son impulsivité reste inchangée. Ce qui donne lieu à d'excellents affrontements entre les deux personnages ; on retiendra la scène où Fong Sai-yuk, refusant de travailler un exercice avec un tabouret sous prétexte qu'il est déjà au point, finit par échanger quelques passes avec San De avec ledit tabouret. Belle séquence également que celle où San De punit la fainéantise de Fong Sai-yuk en ordonnant à d'autres élèves de l'attaquer avec des rondins de bois dans un env{Photo 4 de Les Disciples de la 36è Chambre} ironnement aquatique.

Pour information, il est bon de préciser que Gordon Liu est peu présent dans ce film, l'histoire mettant plus en avant Fong Sai-yuk que San De. Rappelons au passage que Fong Sai-yuk est une figure mythique de la littérature et de l'histoire chinoise. D'autres réalisateurs tels que Ringo Lam ou Corey Yuen ont d'ailleurs mis en scène ce héros populaire. Le premier dans deux longs-métrages sobrement intitulés FONG SAI YUK 1 et 2, le second dans LE TEMPLE DU LOTUS ROUGE.

Pour revenir à ce Liu Chia-liang, on rajoutera qu'il fait moins office de kung-fu/comédie que son prédécesseur, à savoir RETOUR A LA 36è CHAMBRE. Alors que Jackie Chan expérimentait justement dans cette voie lucrative, Liu Chia-liang la délaisse quelque peu. Et c'est peut-être une des raisons pour lesquelles le film n'a pas très bien marché, poussant le réalisateur hongkongais à bosser par la suite avec Jet Li, star montante de l'époque. LES DISCIPLES DE LA 36è CHAMBRE est assurément un bon film de kung-fu, mais le premier épisode de cette fausse trilogie reste à n'en pas douter le plus efficace de tous.

Michaël Guarné
22/12/2009
Bookmark and Share

Page précédente    Revenir en haut de la page    Imprimer   Creer PDF

Sueurs Froides.fr > Critique > Retrospective
AUTEUR DE L'ARTICLE: Michaël Guarné
SES DERNIERS ARTICLESSES FILMS FETICHES
Chaw
Tiger Cage 3
Tiger Cage 2
Tiger Cage
Mad Detective
Le Tombeau des Lucioles
Mulholland Drive
Old Boy
Shaun of the Dead
Taxi Driver


Le film est disponible à l'achat sur le site Sin'Art :
Disciples De La 36eme Chambre, Les Thinpack DVD Zone 2 19.00 €
Vous aimez Les Disciples de la 36è Chambre ?
En vente sur Sin'Art
  • Pochette DISCIPLES DE LA 36EME CHAMBRE, LES THINPACK - DVD  Zone 2
    DVD Zone 2
    19.00€
Moteur de recherche
Tout est bénévole – si ce n’est pas déjà fait, versez votre obole annuelle à l'association Sin'Art : 5 €