Les Egarés


ORIGINE
France
Les Egarés Affiche

LITTÉRATURE
ANNEE
1966
AUTEUR

George-Jean Arnaud

AUTEUR DE L'ARTICLE: Yannik Vanesse
SES DERNIERS ARTICLESSES FILMS FETICHES
The Burbs
La Vallée du solitaire
Les Sentiers de la haine
Holocauste Nazi
Savage Weekend
Alien, le Huitième Passager
Cannibal Holocaust
Halloween (John Carpenter)
Le Masque du Démon
Zombie

Critique Littéraire Les Egarés
{Photo 1 de Les Egarés} Kovask, enquêteur militaire, est envoyé en Norvège pour résoudre un gros problème. En effet, une équipe de Canadiens de l'OTAN, lors d'un entraînement de routine, a disparu de l'autre côté de la frontière, en territoire URSS. Kovask doit comprendre ce qui s'est passé et les ramener, en évitant un incident diplomatique, mais découvre rapidement qu'un ennemi de l'intérieur fait tout pour ralentir son enquête, quitte à tuer pour cela. Il aura fort à faire pour découvrir l'identité des conspirateurs et sauver les soldats, disparus dans la neige du territoire russe.

George-Jean Arnaud est surtout connu pour la COMPAGNIE DES GLACES, série de romans post-apocalyptiques se déroulant dans un monde gelé où le seul moyen de déplacement est une série de rails reliant les différentes cités, protégées par des dômes. Cette série littéraire a même été déclinée en bande-dessinée et en jeu de rôle. George-Jean Arnaud a cependant écrit bien d'autres histoires dans les styles populaires (polar, espionnage, érotisme, fantastique), faisant de lui un écrivain des plus prolifique. LES EGARES se classe dans ses romans d'espionnage, et son auteur a reçu un prix en 1966 pour ce livre. Kovask, le héros de ce roman, a eu droit à sa saga littéraire de la part de son auteur (le commander), qui a écrit 76 livres entre 1961 et 1986

LES EGARES se lit vite, privilégiant l'action et l'ambiance. Les personnages sont classiques, succinctement décrits, mais ne sont pas caricaturaux et le style fluide de George-Jean Arnaud permet de visualiser les protagonistes, de même que les lieux visités. Il est dommage que le froid ressenti par nos égarés ne soit pas mieux retranscrits, mais l'auteur préfère se concentrer sur l'enquête menée par Kovask à la survie des Canadiens abandonnés. Reste que, de temps en temps, l'action nous fait suivre leur jeu de cache-cache avec les soldats russes, et ces séquences, comme le reste, sont diablement intéressantes.

De l'action, des fusillades, des pièges et autres plans machiavéliques sont ainsi au rendez-vous (la méthode pour ramener les Canadiens du bon côté de la frontière étant une idée délicieusement bisqui ne peut que faire sourire l'amateur de cinéma ou de littérature populaire).

LES EGARES n'est ainsi pas un livre inoubliable, mais permet de passer un excellent moment, en compagnie de ces militaires, certains manipulateurs, d'autres violents et sauvages, cherchant à mettre en danger leur pays ou à secourir des soldats oubliés. L'auteur écrit bien, d'un style se prêtant vraiment à ce genre de littérature. L'histoire est simple mais révèle ainsi son lot de surprises, et c'est avec regret qu'on quitte Kovask et ses manipulations, ce dernier étant nanti de toutes les qualités pour en faire un héros, dur mais intelligent, qui ne se laisse pas faire.

La nouvelle maison d'édition french pulp réédite des livres venant de notre patrimoine populaire des années soixante à quatre-vingt, avec des livres comme celui-ci. La ressortie est entièrement numérique, mais la démarche est agréable et permet de découvrir ou de redécouvrir toute cette littérature passionnante. Il est cependant dommage qu'une grande relecture n'ait pas été faites. Il manque ainsi des lettres, parfois, ou quelques fautes de frappes sont à souligner, de même que l'absence d'un signe de dialogue quand il en faudrait, et vice-versa. Ces erreurs ne sont pas suffisamment présentes pour gâcher la lecture, mais cela reste dommage. Une annexe, présentant les faits marquants de l'année où a été publié le livre, est un petit plus amusant et appréciable.

Yannik Vanesse
06/04/2014
Bookmark and Share

Page précédente    Revenir en haut de la page    Imprimer   Creer PDF

Sueurs Froides.fr > Critique > Retrospective
Vous aimez Les Egarés ?
Moteur de recherche
Tout est bénévole – si ce n’est pas déjà fait, versez votre obole annuelle à l'association Sin'Art : 5 €