Les Inassouvies

Eugenie


ORIGINE
Espagne
Les Inassouvies Affiche

ANNEE
1970
REALISATION

Jess Franco

INTERPRETES
Maria Rohm
Marie Liljedahl
Jack Taylor
Christopher Lee
AUTEUR DE L'ARTICLE: Yannik Vanesse
SES DERNIERS ARTICLESSES FILMS FETICHES
The Burbs
La Vallée du solitaire
Les Sentiers de la haine
Holocauste Nazi
Savage Weekend
Alien, le Huitième Passager
Cannibal Holocaust
Halloween (John Carpenter)
Le Masque du Démon
Zombie

Critique Les Inassouvies
{Photo 1 de Les Inassouvies} Eugénie est une jeune femme aussi pure que l'agneau qui vient de naître. Ne supportant plus d'être ainsi étouffée par sa mère, elle saute sur l'occasion de sa rencontre avec Marianne, femme riche et libérée, qui lui propose de venir passer un week-end sur son île paradisiaque. Mais l'ombre du Marquis de Sade plane sur ce séjour, et Marianne a, derrière cette invitation, des desseins aussi secrets que dangereux.

Jess Franco fut un réalisateur prolifique jusqu'à sa mort. Si l'on peut considérer les années soixante-dix et quatre-vingt comme son âge d'or, il n'arrêta pas de tourner jusqu'à la fin, oeuvrant dans l'horreur, le thriller ou autres genres d'exploitation, la plupart du temps teinté d'un érotisme pl{Photo 2 de Les Inassouvies} us ou moins léger. Il lui arriva même assez souvent de réaliser de l'érotisme pur comme avec CELESTINE... BONNE A TOUT FAIRE, par exemple. Si sa rencontre avec Lina Romay, qui devint sa femme autant que sa muse, marque un tournant dans sa carrière, il eut, avant elle, d'autres muses, d'autres actrices, aussi ravissantes que peu réticentes à l'idée de dévoiler leurs nombreux atouts. LES INASSOUVIES ne fait pas exception. Petite production nécessitant peu d'acteurs (la plupart du métrage se déroulant sur l'île où ne se trouve que la propriété de Marianne), le film nous dévoile la plastique de deux actrices. Maria Rohm, habituée du cinéma de Jess Franco, y incarne la perverse et magnifique Marianne, tandis que M{Photo 3 de Les Inassouvies} arie Liljedahl joue avec merveille l'innocente et fascinante Eugénie. Cette jeune femme eut une courte carrière, et il s'agit de sa seule incursion dans le cinéma de Jess Franco. Au seins des INASSOUVIES, un acteur étend son ombre, laissant planer son aura fascinante et magnifique sur tout le métrage, même s'il apparaît très peu. Il s'agit du grand Christopher Lee, ayant un rôle aussi petit par le temps de présence, qu'immense par son importance, car il est le maître d'oeuvre de toute cette manipulation perverse, le garant de l'esprit du Marquis de Sade.

Jess Franco, qui n'est pas le scénariste de ce film, évite les longueurs en se concentrant directement sur l'action. LES INASSOUVIES débute par une messe{Photo 4 de Les Inassouvies} noire, l'image emplie de philtre rouge qui nous fait basculer dans un étrange onirisme. Le spectateur comprendra la signification de cette scène bien plus tard, mais la séquence étant son ombre étrange sur tout le film, créant une ambiance aussi bizarre que bien venue.

Le spectateur découvre ensuite les personnages, avant que rapidement nous ne nous retrouvions emmenés sur l'île, où Eugénie va apprendre la sensualité, sans savoir que Marianne désire aller plus loin dans la perversité, droguant la jeune femme pour faire d'elle son jouet. L'érotisme est léger, mais permet d'admirer la plastique des deux actrices, vraiment sublimes, lors de triolismes assez intéressants, bien que le réalisateur ne s'attarde pas trop sur ses séquences.

Il nous réserve aussi quelques scènes mélangeant amour et violence, les filmant sous le signe de l'onirisme. La cruauté est présente, entre érotisme et horreur, et les séquences sont plutôt bien mises en scène.

LES INASSOUVIES se regarde ainsi avec plaisir, alternant rêve éveillé, cruauté étrange et sensualité moite. Le spectateur a du mal à savoir où le film l'emmène, et découvre avec une certaine surprise la fin, assez brutale. Le scénario nous y réserve un twist sous forme de pied de nez très bien vu, achevant de plonger Eugénie et le spectateur dans le désespoir.

EUGENIE (autre titre des INASSOUVIES) est un très intéressant Jess Franco, qui mérite ainsi amplement le détour.

Yannik Vanesse
03/03/2014
Bookmark and Share

Page précédente    Revenir en haut de la page    Imprimer   Creer PDF

Sueurs Froides.fr > Critique > Actu Dvd

Le film est disponible à l'achat sur le site Sin'Art :
Collection Jess Franco : Les Inassouvies DVD Zone 2 14.90 €
De Sade's Eugenie: Die Jungfrau Und Die Peitsche DVD Zone 2 21.50 €
Eugenie De Sade DVD Zone 2 22.00 €
Eugenie De Sade DVD Toutes zones 23.34 €
Eugenie De Sade DVD Zone 2 10 €
Eugénie De Sade + Justine De Sade (coffret 2 Dvd) DVD Zone 2 35 €
Eugenie The Story Of Her Journey Into Perversion DVD Zone 1 33.93 €
Fifty Shades Of De Sade DVD Toutes zones 40.30 €
Vous aimez Les Inassouvies ?
Trailer Les Inassouvies
Tags du film
Erotisme, horreur, sadisme
En vente sur Sin'Art
  • Pochette Collection Jess Franco : Les Inassouvies - DVD  Zone 2
    DVD Zone 2
    14.90€
  • Pochette De Sade's Eugenie: Die Jungfrau und die Peitsche - DVD  Zone 2
    DVD Zone 2
    21.50€
  • Pochette Eugenie de Sade - DVD  Zone 2
    DVD Zone 2
    22.00€
  • Pochette Eugenie De Sade - DVD  Toutes zones
    DVD Toutes zones
    23.34€
  • Pochette Eugenie De Sade - DVD  Zone 2
    DVD Zone 2
    10€
  • Pochette Eugénie de Sade + Justine de Sade  (Coffret 2 DVD) - DVD  Zone 2
    DVD Zone 2
    35€
  • Pochette Eugenie The Story of Her Journey Into Perversion - DVD  Zone 1
    DVD Zone 1
    33.93€
  • Pochette Fifty Shades of De Sade - DVD  Toutes zones
    DVD Toutes zones
    40.30€
Moteur de recherche
Tout est bénévole – si ce n’est pas déjà fait, versez votre obole annuelle à l'association Sin'Art : 5 €