Les rangers défient les karatékas

Tutti per uno... botte per tutti
Three Musketeers of the West


ORIGINE
Italie, Espagne, Allemagne
Les rangers défient les karatékas Affiche

ANNEE
1973
REALISATION

Bruno Corbucci

INTERPRETES
Giancarlo Prete
Karin Schubert
George Eastman
Leo Anchoriz
Cris Huerta
Eduardo Fajardo
AUTEUR DE L'ARTICLE: Philippe Chouvel
SES DERNIERS ARTICLESSES FILMS FETICHES
L'enfant miroir
The Mutilator
La dernière orgie du troisième Reich
Sex Wars
La falaise mystérieuse
Danger Diabolik
Femina Ridens
La Dame Rouge Tua 7 Fois
Les Démons
L’Abominable Docteur Phibes

Critique Les rangers défient les karatékas
{Photo 1 de Les rangers défient les karatékas} Dans la petite ville de Cheese Valley (réputée pour son fromage), la population fête la nomination de l'un de ses concitoyens au titre de ranger du Texas. Il s'agit de Dart Junior, dont le père fut lui-même un ranger réputé. Après qu'on lui ait remis un mousqueton, une bible et un fromage qui pue, Dart s'en va, sa première mission consistant à retrouver trois vieux amis de son paternel, les dénommés Mac Athos, Aramirez et Portland.

Il fait d'abord étape dans une auberge, où il rencontre un riche banquier appelé le Duc. Plus tard, il surprend une conversation où il est question d'acheminer un million de dollars en lingots d'or à San Firmino au Mexique, en échange duquel le Duc compte obtenir des droits d'exploitation minière. L'or sera dissimulé dans un chariot-ambulance et transitera par Fort Delivery.

C'est dans cette bourgade que Dart va retrouver la trace du wagon sanitaire, qui se trouve être sous la responsabilité d'une charmante jeune femme, le Docteur Alice Ferguson. Dart{Photo 2 de Les rangers défient les karatékas} fait aussi la connaissance des anciens camarades de son père, qui ont cependant quitté le corps des rangers, pour s'adonner à leurs passe-temps favoris : courtiser, manger ou tricher au poker.

Après avoir provoqué une bagarre mémorable dans le saloon, Dart et les inséparables « mousquetaires » sont engagés pour escorter Miss Ferguson jusqu'à San Firmino.

Sorti dans les salles de cinéma françaises sous le titre LES RANGERS DEFIENT LES KARATEKAS, le film intègre deux sous-genres du western spaghetti : le cazzotti western, dans lequel les protagonistes se bastonnent une bonne partie du temps à mains nues, le plus souvent sous le ton de la comédie (genre dans lequel Terence Hill et Bud Spencer ont excellé) ; et le western soja, dans lequel l'univers des arts martiaux des films chinois est mélangé à celui du Far West (comme dans « LA BRUTE, LE COLT ET LE KARATE » ou « MON NOM EST SHANGAI JOE »). Rajoutons à cela les personnages principaux directement inspirés du roman d'Alexandre Duma{Photo 3 de Les rangers défient les karatékas} s, « LES TROIS MOUSQUETAIRES », et l'on comprend alors pourquoi le titre original de cette œuvre pourrait se traduire littéralement par « Un pour tous, et des baffes pour tous ».

A première vue, cela ne semble pas voler très haut, et c'est effectivement le cas. Guère étonnant dans la mesure où le réalisateur s'appelle Bruno Corbucci, qui livre ici un western aux antipodes des chefs d'œuvre de son frère Sergio. On doit à Bruno toute la série des SQUADRA, mettant en lice un policier incarné par Tomas Milian, et dans lesquels l'acteur cabotine à outrance. On lui doit aussi un bon film, il faut le reconnaître, « ISABELLE DUCHESSE DU DIABLE », alternative Bis à « ANGELIQUE MARQUISE DES ANGES », adaptée d'un fumetti.

« LES RANGERS DEFIENT LES KARATEKAS » est un joyeux foutoir, dans lequel les protagonistes sont embarqués dans un « road-movie », passant leur temps à perdre ou se faire voler le chariot rempli d'or, et à rencontrer des personnages plus « exotiques » les uns qu{Photo 4 de Les rangers défient les karatékas} e les autres, rencontres se terminant généralement en bastons interminables. Nos mousquetaires vont tour à tour croiser des brigands minables (dont le chef est joué par le compositeur Carlo Rustichelli, à qui l'on doit la musique du film), un village de chinois pratiquant tous le kung-fu, un baron allemand propriétaire d'un cirque itinérant (voyageant dans un train) et enfin un révolutionnaire mexicain.

Cette pochade réunit néanmoins une belle brochette d'acteurs, pour tous les nostalgiques du cinéma de genre de cette époque. On retrouve ainsi Karin Schubert, alors au zénith de sa beauté, des habitués du western spaghetti comme Eduardo Fajardo et Cris Huerta, de même que Leo Anchoriz (vu dans les deux « SANDOKAN » d'Umberto Lenzi) et Luigi Montefiori, alias George Eastman, acteur dont la carrière est indissociable des productions de Joe D'Amato. Enfin, le héros du film, Dart, est interprété par le moins connu Timothy Brent, Giancarlo Prete de son vrai nom, que l'on a pu voir notamment dans « LA TARENTULE AU VENTRE NOIR », et qui fut un acteur fétiche d'Enzo G. Castellari, à travers des œuvres comme « TEDEUM », « UN CITOYEN SE REBELLE », « LA MORT AU LARGE » et « LES GUERRIERS DU BRONX ».

De par son côté slapstick, dérivé de la commedia dell'arte (dont Corbucci s'inspire en plusieurs occasions, notamment les artistes de cirque dans le train), et proche du cinéma burlesque américain de l'époque du muet (voir la première séquence du film avec la bataille de fromages), « LES RANGERS DEFIENT LES KARATEKAS » risque de rebuter tous ceux qui sont réfractaires à l'humour « tarte à la crème ». Cependant, quelques gags font mouche, de temps à autres, et les scènes de combats sont honnêtement chorégraphiées. Et puis, les amateurs de Karin Schubert auront l'occasion de la voir dans le plus simple appareil, lors d'une scène de bain, qui fut, pour la petite histoire, tournée également dans une version « habillée », en vue de l'exploitation du film dans certains pays.

Philippe Chouvel
05/03/2010
Bookmark and Share

Page précédente    Revenir en haut de la page    Imprimer   Creer PDF

Sueurs Froides.fr > Critique > Retrospective

Le film est disponible à l'achat sur le site Sin'Art :
Three Musketeers Of The West DVD Zone 1 20.74 €
Vous aimez Les rangers défient les karatékas ?
Trailer Les rangers défient les karatékas
Tags du film
Western Spaghetti
En vente sur Sin'Art
  • Pochette Three Musketeers of the West - DVD  Zone 1
    DVD Zone 1
    20.74€
Moteur de recherche
Tout est bénévole – si ce n’est pas déjà fait, versez votre obole annuelle à l'association Sin'Art : 5 €