Les Sables De L'enfer

Sand Serpents


ORIGINE
Canada
Les Sables De L'enfer Affiche

ANNEE
2009
REALISATION
Jeff Renfroe
INTERPRETES
Jason Gedrick
Tamara Hope
Elias Toufexis
Critique Les Sables De L'enfer
{Photo 1 de Les Sables De L'enfer} Nous sommes en Afghanistan. Un petit groupe de militaires est envoyé dans un coin reculé, étudier une sorte d'entrepôt ou de mine abandonnée. La finalité de cette étude n'est pas claire pour les simples hommes de troupe (peut-être la jolie ingénieure en sait-elle plus ?) mais cette mission sera loin d'être de tout repos ! Car, non content de croiser la route de talibans vindicatifs, nos héros vont rencontrer des SANDS SERPENTS, d'immenses vers de terre semblant sortir tout droit de DUNE, bien décidés à les déguster pour leur goûter.

Jeff Renfroe, réalisateur pour l'instant peu connu, dirige une troupe d'acteurs issus majoritairement de la télé. En effet, le héros est par exemple incarné par Jason Gedrick, vu entre-autre dans Lie To{Photo 2 de Les Sables De L'enfer} Me, Cold Case, Desperate Housewives ou encore Boomtown. De même, la jolie ingénieure, est campée par Tamara Hope, vue dans ReGenesis.

Si prendre des acteurs de série télé n'est absolument pas gênant, le choix des dits acteurs est sujet à caution. En effet, en prenant de jeunes personnes en majorité sexy, il est difficile d'obtenir de la crédibilité en leur faisant incarner des militaires plutôt correctement aguerris. L'introduction est ainsi plutôt peu rassurante pour la suite, voyant notre troupe de bidasses s'aventurant en direction de leur objectif, débitant des dialogues censément virils tout en opérant telle une troupe d'élite. Fort heureusement, l'acteur principal sort rapidement du lot et parviendra à transcender des dialogues{Photo 3 de Les Sables De L'enfer} parfois un peu bateau, donnant du volume et du corps à son personnage pour, finalement, susciter l'affection. De son côté, la jolie ingénieure n'est jamais crédible, mais ajoute une touche sexy des plus agréables. Et, rapidement, tout le monde se mettra surtout à courir, faisant oublier les limites éventuelles des acteurs.

L'autre chose qui surprend est le côté peu désertique de ce coin d'Afghanistan. En effet, les personnages ne rencontreront finalement pas beaucoup de sables, les SANDS SERPENTS jaillissant surtout d'herbe rase. Mais bon, il s'agit évidemment de détails, et le spectateur désirant regarder un film titré ainsi ne désirera qu'une chose : voir les bêtes en action.

De ce côté, le réalisateur se montre intelligent. Voula{Photo 4 de Les Sables De L'enfer} nt éviter le n'importe quoi de certains films de ce type qui assument complètement le côté raté de ses effets spéciaux digitaux, les étalant à l'écran le plus souvent possible, Jeff Renfroe veut se montrer efficace. Ainsi, la première attaque des créatures ne nous les montre qu'en vision subjective, ou filme ses victimes, criant et hurlant. A aucun moment les serpents ne sont dévoilés, et la scène se révèle délicieusement intense. Tout le film, les créatures ne seront filmées que le moins possible, Jeff Renfroe utilisant pour ce faire de nombreuses techniques. On voit ainsi la terre bouger, les bâtiments où sont cachés nos héros remuer, et bien d'autres méthodes. Et, chaque fois qu'il dévoile ses monstres, il le fait le moins longtemps possible, et c'est tant mieux. Car si les bêtes ne sont pas mal faites (elles sont même plutôt dans le haut du panier de ce genre de petite production), leur apparence les rapproche trop de DUNE. L'action fait aussi beaucoup penser à TREMORS (sans le second degré, SANDS SERPENTS se voulant un film sérieux), les personnages devant éviter de faire du bruit, se réfugiant en haut des bâtiments, etc.

L'action est cependant généreuse et les péripéties variées, et le réalisateur ne lésine pas sur la violence ou les explosions (de qualité inégales) pour tenir en haleine. Le résultat n'est certes pas inoubliable, mais plutôt efficace et agréable à regarder, et fera passer un bon moment à tout amateur de grosses créatures tueuses pas trop exigeant.

Yannik Vanesse
06/06/2012
Bookmark and Share

Page précédente    Revenir en haut de la page    Imprimer   Creer PDF

Sueurs Froides.fr > Critique > Review
AUTEUR DE L'ARTICLE: Yannik Vanesse
SES DERNIERS ARTICLESSES FILMS FETICHES
Dark Souls
Gagner La Guerre
Defender
Body Body A Bangkok
Trois filles dans le vent
Alien, le Huitième Passager
Cannibal Holocaust
Halloween (John Carpenter)
Le Masque du Démon
Zombie


Le film est disponible à l'achat sur le site Sin'Art :
Sand Serpents DVD Zone 1 16.50 €
Sand Serpents DVD Zone 2 NC €
Vous aimez Les Sables De L'enfer ?
Trailer Les Sables De L'enfer
Tags du film
Monstre, Guerre
En vente sur Sin'Art
  • Pochette Sand Serpents - DVD  Zone 1
    DVD Zone 1
    16.50€
  • Pochette Sand Serpents - DVD  Zone 2
    DVD Zone 2
    NC€
Moteur de recherche