Les secrets d'une femme fouettée


Les secrets d'une femme fouettée Affiche

LITTÉRATURE
Critique Littéraire Les secrets d'une femme fouettée
Les éditions PICQUIER, spécialisées dans la littérature asiatique, nous ont permis de découvrir il y une quinzaine d'années l'œuvre de EDOGAWA RANPO, à travers 6 livres. L'EDGAR ALLAN POE japonais s'est spécialisé dans l'exploration des perversions sexuelles à travers le roman policier. Ecrivant aussi pour la jeunesse ( !), il fut le maître incontesté de l'ERO-GURO, horreur macabre ou érotique.

Il faut lire pour le croire l'incroyable chef d'œuvre du malsain LA BETE AVEUGLE et son artiste dément (qui donna naissance à un joli film de YAZUKO MASAMURA) ou des nouvelles comme la sadique CHENILLE ou la très tordue CHAISE HUMAINE. EDOGAWA RANPO est fasciné par le voyeurisme ou les relations sado-masochistes, comme en témoigne INJU LA BETE DANS L'OMBRE, assez librement adapté au cinéma par BARBET SCHROEDER. Ultra filmée au Japon, l'oeuvredu vieux Maître intéresse aujourd'hui l'occident. Tant mieux, mais espérons aussi que PICQUIER en profitera pour sortir des inédits, car il y en a un sacré paquet !

INJU (ex LA PROIE ET L'OMBRE) est ainsi une histoire d'amour S/M qui se cache sous les oripeaux d'un roman à énigme, au suspense excellemment mené (sur à peine plus de 100 pages). L'intrigue policière elle-même est assez complexe avec une double explication finale du mystère, la vraie et la fausse. Mais le doute plane encore après le mot fin.

Il s'agit de l'histoire d'un écrivain fou, spécialisé dans le glauque (comme EDOGAWA !) qui désire se venger de celle qui l'a repoussé. Cette charmante jeune femme a quant à elle développé de très nettes pulsions masochistes sous les coups de son mari, qu'on retrouve assassiné la tête dans les toilettes d'un bateau. Son chevalier servant, un autre auteur de polars, moins dark, n'a cependant qu'une envie lorsqu'il voit les cicatrices sur sa chair : lui en infliger d'autres ! D'où une passion torride entre la frêle veuve avide de violence et son gentil prince charmant cravache à la main.

Comment résister aux charmes d'une si douce japonaise qui vous tend le bâton pour se faire battre ?


Informations

Patryck Ficini
14/09/2008
Bookmark and Share

Page précédente    Revenir en haut de la page    Imprimer   Creer PDF

Sueurs Froides.fr > Critique > Chroniques Infernales
AUTEUR DE L'ARTICLE: Patryck Ficini
SES DERNIERS ARTICLESSES FILMS FETICHES
Wake the Dead
L'Ombre Noire
Le Cabinet du Diable
Les Prédateurs de l'Ombre
Pont-Saint-Esprit, les cercles de l'enfer
Django
Frayeurs
Goldfinger
Keoma
L’Au-delà

Vous aimez Les secrets d'une femme fouettée ?
Moteur de recherche
Tout est bénévole – si ce n’est pas déjà fait, versez votre obole annuelle à l'association Sin'Art : 5 €