Magma : Volcanic Disaster


ORIGINE
USA
Magma : Volcanic Disaster Affiche

ANNEE
2006
REALISATION

Ian Gilmore

INTERPRETES
Xander Berkeley
Amy Jo Johnson
Michael Durrell
Reiko Aylesworth...
AUTEUR DE L'ARTICLE: André Côte
SES DERNIERS ARTICLESSES FILMS FETICHES
La Galaxie de la Terreur
Holmes et Yoyo
Flic ou Zombie
Fear the Walking Dead - Saison 1
The Crater Lake Monster
Dark City
Ed Wood
Le Crime Farpait
Le Sixième Sens
Spider-Man 3

Critique Magma : Volcanic Disaster
{Photo 1 de Magma : Volcanic Disaster} Un peu partout dans le monde, les volcans se réveillent. Après un voyage d'étude qui a mal tourné, un professeur d'université tente vaillamment d'alerter les autorités.

Avec MAGMA : VOLCANIC DISASTER, nous avons l'impression d'assister au chant du cygne des films 'catastrophe'. Même si le temps des PIC DE DANTE, DAYLIGHT et autres DEEP IMPACT semble loin, ce chant ne semble pourtant pas prêt de s'arrêter. L'époque en question était celle où les 'disasters movies' fleurissaient sur les écrans nantis de budgets colossaux pour permettre aux visions des scénarii les plus dévastateurs de prendre forme. Epoque aujourd'hui révolue puisqu'il est clair que VOLCANIC DISASTER n'a pas bénéficié du même budget que ces prédécesseurs.

Réalisé par un peu prolifique Ian Gilmore (seu{Photo 2 de Magma : Volcanic Disaster} lement trois films en dix ans), ce MAGMA se veut un mixte entre PIC DE DANTE et ARMAGEDDON avec le traitement des personnages de l'un et l'ampleur de la catastrophe de l'autre. Ici, à l'instar des deux films pré-cités, nous pouvons voir un scientifique confronté à l'incompréhension bureaucratique et une menace se révèlant d'une ampleur planétaire. En somme, le métrage nous offre les mêmes péripéties que ses aînés à quelques détails près : les passages obligés répondent tous présent à l'appel, même si l'on remarque l'absence de la sempiternelle scène du sauvetage de chien. De plus, les mises en scènes des catastrophes naturelles tant promis ne vont pas à l'avantage de cet opus. Le réalisateur n'a vraisemblablement pas eu les moyens suffisants pour crédibiliser les visio{Photo 3 de Magma : Volcanic Disaster} ns apocalyptiques des scénaristes.

Le prologue synthétise d'ailleurs les défauts et qualités du film. La caméra est tremblotante à outrance et les effets spéciaux servant à visualiser la lave en fusion paraissent sortir d'un jeu vidéo. Néanmoins, Ian Gilmore multiplie les plans d'ensemble et décadrages comme s'il essayait d'apporter du dynamisme à son métrage. Des efforts qui ne sont pas récompensés, avec notamment des scènes d'éruptions volcaniques risibles (mauvaises incrustations du magma) et d'un montage souvent incompréhensible : impossible d'estimer la distance entre les personnages qui fuient à l'écran et la lave qui les poursuit.

Cependant, le film nous réserve quelques surprises. Tout d'abord, au niveau du casting avec Xander Berkeley qui joue ici le profe{Photo 4 de Magma : Volcanic Disaster} sseur d'université, Peter Sheperd. Inconnu du grand public mais populaire auprès des fans de la série « 24 heures chrono », il se révèle plus à l'aise que Pierce Brosnan dans LE PIC DE DANTE avec un rôle quasi-similaire. Berkeley porte le film sur ses épaules sans effort apparent. D'un naturel confondant, il a la nonchalance de l'homme aguerri et blasé.

De plus, MAGMA : VOLCANIC DISASTER contient aussi quelques scènes qu'on aurait bien voulu voir sur grand écran avec des moyens plus importants. Par exemple, le climax qui nous montre une armée de sous-marins torpillant les cratères des volcans sous l'océan. Une scène montée en parallèle avec les dégats causés par les éruptions terrestres. En l'état, la vision d'une centaine de submersibles nous est offerte avec une pléthore d'effets numériques flagrants. D'une manière semblable, le sort des victimes de la lave en fusion prête à sourire, quand ce n'est pas à rire, les plans de leurs agonies les rendant semblables à des personnages de cartoon. Difficile, de ce fait, d'éprouver un besoin de verser des larmes au moment où elles se font engloutir par le magma rougeâtre.

Ainsi, tout le film est tiraillé entre ses ambitions et les moyens déployés. Ce MAGMA : VOLCANIC DISASTER ne révolutionne donc jamais le genre du film catastrophe et n'en a d'ailleurs jamais l'attention. Cependant, en accusant très peu de temps morts, son visionnage n'est aucunement déplaisant; le métrage est seulement tiré vers le bas en grande partie à cause de la qualité de ses effets spéciaux et du sentiment de déjà-vu.

André Côte
22/12/2009
Bookmark and Share

Page précédente    Revenir en haut de la page    Imprimer   Creer PDF

Sueurs Froides.fr > Critique > Review

Le film est disponible à l'achat sur le site Sin'Art :
Magma: Volcanic Disasters DVD Zone 1 26.65 €
Volcanic DVD Zone 2 15 €
Volcanic BLURAY Zone B 20 €
Vous aimez Magma : Volcanic Disaster ?
En vente sur Sin'Art
  • Pochette Magma: Volcanic Disasters - DVD  Zone 1
    DVD Zone 1
    26.65€
  • Pochette Volcanic - DVD  Zone 2
    DVD Zone 2
    15€
  • Pochette Volcanic - BLURAY  Zone B
    BLURAY Zone B
    20€
Moteur de recherche
Tout est bénévole – si ce n’est pas déjà fait, versez votre obole annuelle à l'association Sin'Art : 5 €