Mais Qu'Avez-vous fait à Solange ?

Cosa avete Fatto a Solange ?


ORIGINE
Italie
Mais Qu'Avez-vous fait à Solange ? Affiche

ANNEE
1972
REALISATION

Massimo Dallamano

INTERPRETES
Fabio Testi
Christine Galbo
Karin Baal
Camille
Critique Mais Qu'Avez-vous fait à Solange ?
{Photo 1 de Mais Qu'Avez-vous fait à Solange ?} Alors qu'elle étreint tendrement son amant, une jeune fille est témoin d'un meurtre commis par un homme en robe de prêtre. Evidemment, son beau professeur (Fabio Testi), marié, n'a pas intérêt à ce qu'on apprenne leur liaison. D'autres meurtres sont bientôt commis. Quand vient le tour de sa maîtresse, il décide de mener l'enquête...aidé par sa femme avec laquelle il s'est réconcilié !

MAIS QU'AVEZ-VOUS FAIT A SOLANGE est une production italo-allemande qui se déroule à Londres. En inspecteur de Scotland Yard, on retrouve Joachim Fuchsberger, habitué à ce type de rôles dans les Edgar Wallace allemands. Il est tout à fait à l'aise dans cet emploi. Cela, avec aussi la présence de Karin Baal, autre habituée du genre, fait peut-être de ce film un pont entre giallo et krimi, deux types de thrillers dont on a déjà relevé ailleurs les points communs : série de meurtres, mélange d'épouvante et de polar...{Photo 2 de Mais Qu'Avez-vous fait à Solange ?} Le film a d'ailleurs été vendu en Allemagne comme une adaptation d'Edgar Wallace.

Dans le rôle principal apparaît Fabio Testi. Ne doutons point que son charme rendra la vision du film bien agréable aux yeux du public féminin, même s'il affiche ici un jeu plutôt transparent. Cet acteur sympathique a parfois été capable de bonnes choses (dans 4 DE L'APOCALYPSE de Lucio Fulci, par exemple, l'un de ses meilleurs rôles), sans pourtant n'avoir jamais été un grand du bis italien.

Les spectateurs mâles ne seront pas en reste, compte tenu des nombreuses jeunes filles, toutes mignonnes, qui agrémentent un film qui se déroule en partie dans une école de filles. Massimo Dallamano, ancien chef-opérateur pour Sergio Leone, n'hésite d'ailleurs pas à filmer deux scènes de douches aussi aguicheuses qu'inutiles - avec l'inévitable voyeur, histoire de nous faire croire qu'il est peut-être l'assassin pervers...

Ce{Photo 3 de Mais Qu'Avez-vous fait à Solange ?} giallo comporte peu de meurtres. Presque tous obéissent au même modus operandi : les filles sont poignardées dans l'entrejambe, comme violées à l'arme blanche. L'idée (justifiée par le scénario, aussi incroyable que cela paraisse) est vraiment impressionnante, mais son essence même empêche le réalisateur de montrer ces meurtres autrement que de façon très elliptique. Leur mise en scène ultra-rapide n'en témoigne pas moins d'une réelle esthétique. Par contre, il n'hésite pas à filmer les corps desquels dépasse l'arme du crime... Le seul meurtre différent est celui de la maîtresse de Testi, brutalement noyée dans une baignoire. Un classique du giallo. Là aussi cette nouvelle façon d'opérer est expliquée au final. Notons également une sinistre scène où le tueur interroge une victime attachée.

L'idée du prêtre assassin rappelle d'autres giallos comme LE TUEUR A L'ORCHIDEE d'Umberto Lenzi (lui aussiparfois présenté comme un Edgar Wallace, coproduction oblige) ou le génial LA LONGUE NUIT DE L'EXORCISME de Lucio Fulci. Les scénaristes italiens manifestaient vraisemblablement une volonté blasphématrice de choquer en faisant ainsi des coupables ou des suspects de représentants de l'Eglise.

Le meilleur de MAIS QU'AVEZ-VOUS FAIT A SOLANGE, par ailleurs impeccablement réalisé de bout en bout, est assurément l'enquête. Passionnante, elle ne s'égare jamais de sa route brillamment tracée, contrairement à celle d'autres gialli qui accumulaient parfois les fausses pistes. Nous sommes ici en présence d'un très bon film policier, à la construction sans faille, et tout à fait à même de passionner un large public.

Enfin, Massimo Dallamano en profite pour traiter des avortements clandestins qui étaient encore pratiqués alors dans bon nombre de pays, ainsi que des conditions déplorables dans lesquelles ils s'exerçaient. La scène chez la « faiseuse d'anges », aiguille au poing, restera comme le moment inoubliable du film. La victime en sortira profondément perturbée psychiquement... Rappelons que les lois autorisant l'IVG datent seulement de 1978 en Italie, soit des années après les faits narrés ici. Comme on le voit, sous couvert de polar, MAIS QU'AVEZ-VOUS FAIT A SOLANGE évoque brillamment un sujet brûlant à l'époque.

Si on ajoute à cela une magnifique musique d'Ennio Morricone (encore !), on obtient un modèle de giallo, qui a retenu le meilleur du cinéma de Dario Argento (la perception troublée du témoin, les enquêteurs amateurs, les meurtres en série sadiques) sans jamais, loin de là, tomber dans la copie servile. Bien au contraire, MAIS QU'AVEZ-VOUS FAIT A SOLANGE possède un style et une ambiance qui lui sont propres. Pour l'anecdote, c'est Aristide Massaccesi/Joe d'Amato qui en signe la photo.

Patryck Ficini
22/12/2009
Cet article est paru dans Sueurs Froides n°28
Cliquer ici pour télécharger ce numéro
Bookmark and Share

Page précédente    Revenir en haut de la page    Imprimer   

Sueurs Froides.fr > Critique > Retrospective
AUTEUR DE L'ARTICLE: Patryck Ficini
SES DERNIERS ARTICLESSES FILMS FETICHES
L'Ombre Noire
Le Cabinet du Diable
Les Prédateurs de l'Ombre
Pont-Saint-Esprit, les cercles de l'enfer
Tequila Molotov pour OSS 117
Django
Frayeurs
Goldfinger
Keoma
L’Au-delà


Le film est disponible à l'achat sur le site Sin'Art :
Cosa Avete Fatto A Solange ? DVD Zone 2 24.90 €
Mais Qu'avez-vous Fait à Solange ? DVD Zone 2 10 €
Vous aimez Mais Qu'Avez-vous fait à Solange ? ?
En vente sur Sin'Art
  • Pochette Cosa Avete Fatto A Solange ? - DVD  Zone 2
    DVD Zone 2
    24.90€
  • Pochette Mais Qu'Avez-vous Fait à Solange ? - DVD  Zone 2
    DVD Zone 2
    10€
Moteur de recherche
Tout est bénévole – si ce n’est pas déjà fait, versez votre obole annuelle à l'association Sin'Art : 5 €