Making Off


ORIGINE
France
Making Off Affiche

ANNEE
2011
REALISATION

Cédric Dupuis

INTERPRETES
Mickael Collart
Sébastien Ventura
Céline Berti
Jonathan Jure
Nathalie Van Tongelen
AUTEUR DE L'ARTICLE: Yannik Vanesse
SES DERNIERS ARTICLESSES FILMS FETICHES
The Burbs
La Vallée du solitaire
Les Sentiers de la haine
Holocauste Nazi
Savage Weekend
Alien, le Huitième Passager
Cannibal Holocaust
Halloween (John Carpenter)
Le Masque du Démon
Zombie

Critique Making Off
{Photo 1 de Making Off} Un homme de la classe moyenne décide de réaliser le plus grand film d'horreur de tous les temps. Voulant aussi filmer de quoi faire un magnifique making-of, il s'achète une caméra, réunit quelques amis, et se lance dans l'aventure. Cette dernière ne va évidemment pas se passer comme prévu et, craquant sous la pression, notre réalisateur en herbe va commencer à massacrer tout le monde, filmant chaque meurtre avec sa caméra.

Cédric Dupuis réalise ici son premier film, dont il est aussi le producteur. Auparavant, il avait fait plusieurs courts métrages, dont deux versions de MAKING OFF. A ses côtés nous trouvons quelques acteurs, dont ce{Photo 2 de Making Off} rtains ont fait des apparitions dans quelques séries ou longs métrages mais qui restent peu connus.

Si le style du found footage passa à la postérité grâce au PROJET BLAIRWITCH, il est de plus en plus usité, souvent par des petites productions cherchant à justifier une certaine incompétence, le côté faux documentaire permettant en effet de dissimuler l'inexpérience de la mise en scène. Bien sûr, ce n'est pas toujours le cas et, bien utilisé et surtout justifié (il n'est pas toujours facile de trouver une bonne raison pour que les personnages ne posent pas leur caméra), ce procédé peut donner des films très intéressants.

Hélas, des fi{Photo 3 de Making Off} lms comme REC ou DIARY OF THE DEAD étant assez rares, c'est souvent avec appréhension, à présent, que l'on lance un film found footage.

Le début de MAKING OFF nous montre le faux Cédric Dupuis (car si le film est réalisé par Cédric Dupuis, c'est un acteur qui l'incarne dans le métrage) prononçant des phrases pompeuses sur son génie et ses ambitions. Tout en second degré et dérision, le spectateur découvre ainsi le personnage, délicieusement insupportable et imbu de lui-même, son projet de film et le démarrage de ce dernier.

Les acteurs sont bons, l'utilisation de la caméra est justifiée, et c'est avec plaisir que nous suivons ainsi le{Photo 4 de Making Off} s premiers déboires de notre réalisateur du plus grand film d'horreur de tous les temps !

Passés de nombreux éclats de rires et quelques morceaux de film dans le film (où les acteurs deviennent magnifiquement mauvais, effet totalement voulu prouvant leur talent), survient le premier meurtre, après que la fiancée de Cédric ait critiqué son film une fois de trop.

Et là, MAKING OFF révèle son autre atout. Nanti d'effets spéciaux certes un peu visibles mais très bien faits, il étale des effets gore en pagaille ! Le sang gicle de tous côtés, les membres se font briser, les têtes poncées, rabotées, percées. A cela s'ajoutent des effets malsains et déviants au possible, une certaine inventivité dans les mises à mort et un côté rigolo, humour très noir et morceaux de comédie s'emboîtant aux membres tranchés pour former un ensemble des plus digeste, pour peu que le spectateur soit sensible à ce genre d'œuvre.

Car il faut être clair, certaines scènes sont assez insoutenables. Cependant, MAKING OFF ne se prenant jamais au sérieux, il est facile d'apprécier la folie et le jusqu'au boutisme de Cédric Dupuis et de son équipe.

Au final, MAKING OFF est un excellent premier film, qui permet de passer un très bon moment et qui donne envie de suivre la carrière de son réalisateur.

Yannik Vanesse
11/09/2012
Bookmark and Share

Page précédente    Revenir en haut de la page    Imprimer   Creer PDF

Sueurs Froides.fr > Critique > Review
Vous aimez Making Off ?
Trailer Making Off
Moteur de recherche
Tout est bénévole – si ce n’est pas déjà fait, versez votre obole annuelle à l'association Sin'Art : 5 €