Malabimba

The Malicious Whore


ORIGINE
Italie
Malabimba Affiche

ANNEE
1979
REALISATION

Andrea Bianchi

INTERPRETES
Katell Laennec
Patrizia Webley
Mariangela Giordano
Enzo Fisichella
Critique Malabimba
{Photo 1 de Malabimba} La résidence des Karoli ... lors d'une séance de spiritisme, l'esprit d'une ancêtre (une certaine Lucrezia) est réveillé. Elle commence aussitôt à déshabiller les protagonistes présents avant d'aller hanter Sœur Sofia, gouvernante de la maison. Finalement, cet esprit s'incruste dans la jeune Bimba. Jusqu'alors protégée de toute influence néfaste et immorale, celle-ci commence à se comporter de façon très étrange, voire carrément dérangeante.

Concocté par Piero Regnoli (NIGHTMARE CITY) et Andrea Bianchi, l'équipe gagnante déjà aux commandes du mythique LE MANOIR DE LA TERREUR, MALABIMBA allie le bon et le mauvais du cinéma de genre italien des années 70. D'un côté, ce mélange de L'EXORCISTE, de la nunsploitati{Photo 2 de Malabimba} on et du film gothique lutte gravement pour présenter une seule idée originale. De l'autre côté, les Italiens arrivent de nouveau à proposer une œuvre hallucinante. MALABIMBA est évidemment issue d'une époque où les italiens copiaient le moindre succès d'outre-Atlantique en espérant récupérer leur mise avant que les gens ne remarquent l'arnaque. Néanmoins, on doit admettre que ce qui distinguait ces copies des originaux était parfois aussi précieux, sinon même plus, que ce qui faisait le succès de ces derniers.

Bon, soyons honnête, MALABIMBA n'arrivera jamais aux chevilles de L'EXORCISTE, l'une de ses influences les plus évidentes. Par contre, il faut bien admettre qu'Andrea Bianchi a réussi à réaliser un fi{Photo 3 de Malabimba} lm assez distrayant et aux qualités indéniables, contrairement à ce que pourrait faire espérer le grand foutoir qu'est LE MANOIR DE LA TERREUR.

Du côté des acteurs, il ne faut pas nourrir de trop grandes ambitions, mais nous ne serons pas non plus déçus. La performance de l'actrice jouant la médium dans la première scène laisse présager le pire. Cependant, Mariangela Giordano en tant que Sœur Sofia et Katell Laennec, tenant le rôle de Bimba, sauront par la suite convaincre. Si Mariangela Giordano est apparue dans plus de 70 films depuis 1955, MALABIMBA restera le seul film de Katell Laennec. Dans cet unique rôle, elle arrive à incarner la lolita à la fois innocente et possédée avec une telle présence qu'on peut en effet regretter qu'elle n'ait pas poursuivi une carrière d'actrice.

La mise en scène reste somme tout assez classique et Andrea Bianchi abuse quelques fois du zoom, sans néanmoins atteindre les excès d'un Jess Franco. Il est en outre soutenu par une photographie assez élégante qui arrive à créer une atmosphère classique rappelant dans ses meilleurs moments les oeuvres gothiques de Mario Bava.

Ceux qui espèrent voir un film d'épouvante seront par contre déçus. Ce qu'Andrea Bianchi voulait faire avant tout était une version sexe de L'EXORCISTE. En remplaçant le père Karras par la Sœur Sofia, le réalisateur plante son œuvre fermement dans la nunsploitation. Il n'hésite pas à laisser succomber cette fille de Dieu à la tentation de la chair à plusieurs occasions. En revanche, contrairement à L'EXORCISTE (film qui finalement parle de la rédemption du Père Karras et de son retour vers la foi), Andrea Bianchi manque de faire de Sœur Sofia le centre de l'histoire. Ce qu'on reçoit finalement est un récit plein d'inceste, de quasi-nécrophilie et d'autres excès sexuels, somme toute assez divertissant, mais qui omet de nous offrir un vrai point de vue.

Reste néanmoins une œuvre d'exploitation italienne assez amusante à regarder, plein d'ingrédients qui garantiront que le film ne verra aujourd'hui jamais le jour. Et ça reste la seule occasion de voir la très agréable Katell Laennec. Avis donc aux amateurs.

Tom Flener
22/12/2009
Bookmark and Share

Page précédente    Revenir en haut de la page    Imprimer   Creer PDF

Sueurs Froides.fr > Critique > Retrospective
AUTEUR DE L'ARTICLE: Tom Flener
SES DERNIERS ARTICLESSES FILMS FETICHES
Tahkhana
Mahakaal
Work of Director: Viktor Alexis
Professionnels pour un massacre
Purani Haveli
Conan le Barbare
Le Locataire
Mad Max 2
Massacre à la Tronçonneuse
Picnic at Hanging Rock


Le film est disponible à l'achat sur le site Sin'Art :
Malabimba - The Malicious Whore (unrated) DVD Zone 1 39.00 €
Malabimba - The Malicious Whore Epuise/out Of Print DVD Zone 1 0.00 €
Malabimba - Vom Satan Besessen DVD Zone 2 25 €
Vous aimez Malabimba ?
En vente sur Sin'Art
  • Pochette Malabimba - The Malicious Whore (Unrated) - DVD  Zone 1
    DVD Zone 1
    39.00€
  • Pochette Malabimba - The Malicious Whore EPUISE/OUT OF PRINT - DVD  Zone 1
    DVD Zone 1
    0.00€
  • Pochette Malabimba - Vom Satan besessen - DVD  Zone 2
    DVD Zone 2
    25€
Moteur de recherche
Tout est bénévole – si ce n’est pas déjà fait, versez votre obole annuelle à l'association Sin'Art : 5 €