Maladolescenza

Spielen Wir Liebe


ORIGINE
Allemagne, Italie
Maladolescenza Affiche

ANNEE
1977
REALISATION

Pier Giuseppe Murgia

INTERPRETES
Lara Wendel
Eva Ionesco
Martin Loeb
Critique Maladolescenza
{Photo 1 de Maladolescenza} Réalisé à une époque où aucun tabou ne faisait plus peur, MALADOLESCENZA reste un film étonnant encore aujourd'hui, et, peut-être même justement, encore plus aujourd'hui.

Comme chaque été, un jeune garçon et une jeune fille se retrouvent à la campagne pour passer leurs vacances ensemble. Cette année a cependant un petit quelque chose de différent ; c'est la première année de leur adolescence, c'est l'année de leurs premiers émois. Malgré cela, tous les deux restent encore des enfants et ils sont caricaturaux. Lui, il est brutal. Il aime jouer dehors au plus profond de la forêt et le plus loin possible dans la montagne. C'est un aventurier, un bagarreur. Elle, en{Photo 2 de Maladolescenza} revanche, est une jeune fille qui n'est pas loin de jouer encore à la poupée. Elle est amoureuse et elle attend de son ami qu'il la protège. Ils passent ainsi la plus grande partie de leur journée à se chamailler. Lui veut explorer la montagne, elle veut simplement passer du temps avec lui. Mais, ce qui énerve le plus le garçon, c'est qu'elle obéit toujours à ses parents et qu'elle refuse, par exemple, de passer une nuit dehors. Lorsque le garçon rencontre une nouvelle jeune fille, la petite amourette s'effrite de plus belle. La nouvelle arrivée s'entend à merveille avec le garçon et l'ancienne devient leur tête de turc.

Si MALADOLESCENZA était scandaleux à l'époque, aujourd'hui, on pense surtout à la bonne affaire financière que le film a dû représenter pour ses producteurs. Filmé sans enthousiasme et en très peu de jours, le film n'arrive pas à cacher son maigre budget. Comment faire un maximum de pognon avec un seul décor (naturel de surcroît : des ruines) et seulement trois « acteurs » ? Demandez à Pier Giuseppe Murgia. Le scandale qui a entouré MALADOLESCENZA n'a sans doute réussi qu'à le sortir de l'ombre où généralement se cachent les obscurs joyaux du cinéma bis glauque.

Le scénario de MALADOLESCENZA s'avère également assez quelconque. En fait, son rôle est avant tout de trouver des prétextes pour que ses jeuneshéros puissent se retrouver en tenue d'Eve, dans des situations graveleuses et complètement immorales. Nos jeunes héros jouent fréquemment à touche pipi et parfois, on s'étonne que Pier Giuseppe Murgia ne soit pas allé jusqu'au bout de l'opportunisme en caviardant son film d'inserts pornographiques... Pourtant, malgré son côté détestable, MALADOLESCENZA s'avère agréable à suivre. Il n'y a pas de longueur, les acteurs sont corrects et l'on ne peut pas vraiment dire que l'histoire que Pier Giuseppe Murgia nous assène ne soit pas originale, du moins dans la forme proposée ici. On reste quand même étonné, voire même bouche bée devant un film aussi couillu. C'est de l'exploitation et naturellement, on ne peut qu'applaudir. D'autant plus que Mulargia s'en tire finalement très bien avec si peu de budget. En outre, il n'est ni un charlatan, ni un voleur et il donne ce qu'il promet : de la viande très fraîche en pâture.

Plus loin, si réflexion il doit y avoir c'est bien lorsque le réalisateur se cherche un alibi. Il fait défiler sur le générique une petite phrase philosophique censée élever le débat ou porter plus loin la réflexion engagée par le film. La logique serait donc de se dire que vous avez le droit de faire à peu près tout ce que vous voulez, à partir du moment où vous êtes un intellectuel... Ca donne en effet à réfléchir.

André Quintaine
22/12/2009
Cet article est paru dans Sueurs Froides n°23
Cliquer ici pour télécharger ce numéro
Bookmark and Share

Page précédente    Revenir en haut de la page    Imprimer   

Sueurs Froides.fr > Critique > Retrospective
AUTEUR DE L'ARTICLE: André Quintaine
SES DERNIERS ARTICLESSES FILMS FETICHES
Sandy Blanco
Avant l'Aube
Planet of Dinosaurs
Bad Boy Bubby
Amusement
Frayeurs
Freaks
Les Griffes de la Nuit
Made in Britain
Massacre à la Tronçonneuse


Le film est disponible à l'achat sur le site Sin'Art :
Maladolescenza Epuise/out Of Print DVD Zone 2 nc €
Maladolescenza Epuise/out Of Print DVD Zone 2 nc €
To Kill A Stranger DVD Zone 2 13 €
Trash House DVD Zone 2 23 €
Vous aimez Maladolescenza ?
Trailer Maladolescenza
En vente sur Sin'Art
  • Pochette Maladolescenza  EPUISE/OUT OF PRINT - DVD  Zone 2
    DVD Zone 2
    nc€
  • Pochette MALADOLESCENZA EPUISE/OUT OF PRINT - DVD  Zone 2
    DVD Zone 2
    nc€
  • Pochette To Kill a Stranger - DVD  Zone 2
    DVD Zone 2
    13€
  • Pochette Trash House - DVD  Zone 2
    DVD Zone 2
    23€
Moteur de recherche
Tout est bénévole – si ce n’est pas déjà fait, versez votre obole annuelle à l'association Sin'Art : 5 €