Martin Mystère contre Belphégor !


Martin Mystère contre Belphégor ! Affiche

LITTÉRATURE
Critique Littéraire Martin Mystère contre Belphégor !
Immense vedette en Italie (la série régulière en est au N°306 !), MARTIN MYSTERE, au fil de ses nombreuses éditions françaises plus ou moins fortunées, a aussi conquis des fans au pays de Descartes. Quelle ne doit pas être leur joie de retrouver aujourd'hui le détective de l'impossible (et son assistant folklorique : un homme de Néanderthal en costume !) dans les deux aventures inédites contenues dans ce bel album des éditions CLAIR DE LUNE ! Cette série créée en 1982 par le très cultivé ALFREDO CASTELLI est littéralement bourrée d'éléments ésotériques. Pour en saisir l'ambiance, on pourrait évoquer un INDIANA JONES subtil (ou certains BOB MORANE), mais aussi et surtout les élucubrations fascinantes de JACQUES BERGIER comme les fameux bouquins rouges de L'AVENTURE MYSTERIEUSE chez J'AI LU. On peut penser parfois aussi à DAN BROWN. Dans ces aventures trépidantes, inutile de préciser qu'on parle abondamment de civilisations perdues ou extra-terrestres (Mu et autre Atlantide), d'hommes en noir, de cryptozoologie (l'étude des animaux comme Nessie ou le Yéti, popularisée par BERNARD HEUVELMANS) et de secrets réservés aux seuls initiés. Cela dans une atmosphère d'une richesse culturelle exceptionnelle. On ne compte plus les références fictives, historiques ou géographiques, qui servent de base à des histoires toujours remarquablement bien écrites par le puits de sciences CASTELLI et son équipe.

Il en va ainsi des TREIZE TRAVAUX. On y évoque tour à tour les caricaturistes français du19ème siècle, Gustave Doré, Vidocq, les Mérovingiens, les travaux d'Hercule, le mythe de CTHULHU ou encore BELPHEGOR. Ce qui pourrait sembler confus ne l'est pas : tous les éléments s'emboîtent parfaitement pour livrer le fin mot de l'affaire à MARTIN MYSTERE. La narration nous fait voyager de New-York à Paris, du 19ème siècle à aujourd'hui, avec une aisance confondante, sans que jamais CASTELLI ne s'emmêle les pinceaux. Regrettons simplement des explications parfois un peu lourdes, mais peut-être inévitables, à travers quelques dialogues trop longs (la scène du restaurant).Retrouver BELPHEGOR, le personnage d'ARTHUR BERNEDE, dans un très grand rôle est un véritable plaisir pour l'amateur de bonne littérature populaire française. Le « Fantôme du Louvre » a su traverser les époques, tour à tour adapté en films, série T.V culte ou même dessin animé, preuve qu'il s'agit bel et bien d'un mythe français inaltérable. Pour en savoir plus, on se reportera avec curiosité au très bon ROCAMBOLE N°14, qui lui fut entièrement consacré. Dans cet épisode italien, BELPHEGOR se révèle être un très inquiétant tueur en série qui donnera du fil à retordre à notre héros. Les scènes où il apparaît sont de toute beauté.

LE CODE CARAVAGE, la deuxième enquête recueillie ici, sort en France, peut-être par hasard, pour les 400 ans de la mort du peintre CARAVAGE (1610-2010). Déjà trois autres bouquins édités en fin d'année, et ça ne s'arrêtera certainement pas là. La B.D de CASTELLI et CALURI, mêlant art et templiers avec une grande érudition, est absolument passionnante malgré un côté parfois un peu verbeux. Les secrets et trésors des templiers sont une tarte à la crème de l'ésotérisme, mais l'abondance de détails historiques et pseudo historiques rendent profondément crédible cette histoire pourtant inventée de toutes pièces. CASTELLI veille souvent à la vraisemblance d'intrigues pourtant farfelues. L'important, le temps de la lecture, est qu'elles paraissent plausibles. Pour le lecteur curieux, des articles intéressants font la part du vrai à la fin de chaque épisode.

.ALFREDO CASTELLI, c'est vraiment la culture et l'intelligence au service de la B.D.


Informations

Patryck Ficini
28/12/2009
Bookmark and Share

Page précédente    Revenir en haut de la page    Imprimer   Creer PDF

Sueurs Froides.fr > Critique > Chroniques Infernales
AUTEUR DE L'ARTICLE: Patryck Ficini
SES DERNIERS ARTICLESSES FILMS FETICHES
Wake the Dead
L'Ombre Noire
Le Cabinet du Diable
Les Prédateurs de l'Ombre
Pont-Saint-Esprit, les cercles de l'enfer
Django
Frayeurs
Goldfinger
Keoma
L’Au-delà

Vous aimez Martin Mystère contre Belphégor ! ?
Moteur de recherche
Tout est bénévole – si ce n’est pas déjà fait, versez votre obole annuelle à l'association Sin'Art : 5 €