Massacres

Crazy Killer


ORIGINE
France
Massacres Affiche

ANNEE
1991
REALISATION

Jean-Claude Roy

INTERPRETES
Charley Boorman
Pierre Clémenti
Eva Mazauric
Takashi Kawahara
Wilfred Benaïche
AUTEUR DE L'ARTICLE: André Quintaine
SES DERNIERS ARTICLESSES FILMS FETICHES
Sandy Blanco
Avant l'Aube
Planet of Dinosaurs
Bad Boy Bubby
Amusement
Frayeurs
Freaks
Les Griffes de la Nuit
Made in Britain
Massacre à la Tronçonneuse

Critique Massacres
{Photo 1 de Massacres} Réalisé par Jean-Claude Roy, spécialiste en films cochons, MASSACRES ne masque à aucun moment le manque d'implication de son réalisateur. Ca passe peut-être pour faire des films pornographiques mais, en ce qui concerne le Policier...

Tout, absolument tout, respire l'amateurisme le plus profond. La mise en scène, la photo, le montage... Même les acteurs, qui ne sont pourtant pas des jeunes premiers (Charley Boorman de LA FORET D'EMERAUD{Photo 2 de Massacres} E et Pierre Clémenti de BELLE DE JOUR), sont pitoyables.

Il faut ajouter à cela une édition dvd catastrophique. L'image est digne d'une bonne vieille vhs et le son est du même tonneau. Il y a même un décalage de balance entre la sortie droite et gauche de la stéréo... Incroyable !

La seule chose qui sauve MASSACRES est sans aucun doute son scénario extrêmement alléchant. Un psychopathe décide de faire des snuffs en liquidant de mani{Photo 3 de Massacres} ère sadique des petites françaises qui travaillent dans une boîte de nuit de Séoul. Dans ces moments-là, le film ne ménage pas ses appartenances au cinéma de genre. Il présente des personnages caricaturaux à souhait et surtout des scènes qui auraient été très intéressantes et jouissives, si elles avaient été faites sérieusement. Une fille est torturée avec de la chaux sur le ventre. Une autre est électrocutée dans une baignoire... Les flics n'hésitent pas à faire leur justice eux-mêmes, ce qui donne des scènes bien peu conformes aux droits de l'homme. Bien sûr, comme une bonne partie du film se déroule dans une boîte de strip-tease, MASSACRES n'est pas avare en viande bien fraîche.

Malheureusement, tout est pauvre et trop bâclé pour être satisfaisant. Le film a visiblement été réalisé quelque part à Paris alors qu'il est censé se dérouler en Corée. Les Coréens ressemblent d'ailleurs tellement à des Chinois que cela n'étonnerait personne qu'ils soient domiciliés dans le 13ème arrondissement. Quelques plans font bien apparaîtrent des enseignes écrites avec des signes qui ressemblent de loin à du coréen... Sans doute le caméraman a-t-il passé des vacances là-bas et ramené quelques images.

MASSACRES dispose d'un trop bon scénario et l'on se dit qu'il est bien dommage qu'il ait été vendangé dans un tel film.

André Quintaine
22/12/2009
Cet article est paru dans Sueurs Froides n°24
Cliquer ici pour télécharger ce numéro
Bookmark and Share

Page précédente    Revenir en haut de la page    Imprimer   

Sueurs Froides.fr > Critique > Retrospective

Le film est disponible à l'achat sur le site Sin'Art :
Massacres DVD Zone 2 10 €
Vous aimez Massacres ?
En vente sur Sin'Art
  • Pochette MASSACRES - DVD  Zone 2
    DVD Zone 2
    10€
Moteur de recherche
Tout est bénévole – si ce n’est pas déjà fait, versez votre obole annuelle à l'association Sin'Art : 5 €