Masters of Horror Saison 2: Sounds Like


ORIGINE
USA
Masters of Horror Saison 2: Sounds Like Affiche

ANNEE
2006
REALISATION

Brad Anderson

INTERPRETES
Chris Bauer
Laura Margolis
Richard Kahan
Michael Daingerfield
AUTEUR DE L'ARTICLE: Michaël Guarné
SES DERNIERS ARTICLESSES FILMS FETICHES
Chaw
Tiger Cage 3
Tiger Cage 2
Tiger Cage
Mad Detective
Le Tombeau des Lucioles
Mulholland Drive
Old Boy
Shaun of the Dead
Taxi Driver

Critique Masters of Horror Saison 2: Sounds Like
{Photo 1 de Masters of Horror Saison 2: Sounds Like} Inspiré de la nouvelle de Mike O'Driscoll, SOUNDS LIKE s'impose assez rapidement comme l'un des opus phares de cette deuxième saison. Mis en images par le réalisateur de THE MACHINIST, cet épisode tire son aspect horrifique du quotidien.

On suit ainsi un certain Larry Pearce dans sa vie de tous les jours. Une vie relativement monotone puisque le bonhomme passe ses journées assis dans son bureau à écouter d'autres gens parler. Bossant pour une entreprise de phoning, Larry doit en fait s'assurer que les techniciens sous ses ordres répondent correctemen{Photo 2 de Masters of Horror Saison 2: Sounds Like} t et le plus rapidement possible aux clients se plaignant des soucis liés à leurs ordinateurs. A force d'être sans cesse à l'écoute d'autrui, il finit par développer son ouïe à l'extrême et en vient à entendre le moindre petit bruit. Encore sous le choc de la mort de son fils, Larry entre peu à peu dans l'antre de la folie : un monde uniquement constitué de bruits...

SOUNDS LIKE repose en grande partie sur la performance d'acteur de Chris Bauer. Il incarne littéralement Larry, personnage ordinaire sombrant dans l'étrange. L'épisode n'a pas besoin dese justifier via des monstres et des effets gores (comme sur PRO-LIFE de Carpenter par exemple) pour trouver son intérêt auprès du spectateur. Ici, ce sont les démons intérieurs de Larry qui assurent le spectacle, ce qui n'empêche pas Brad Anderson d'ajouter une pointe de gore lors de la séquence finale...

On retrouve en fait pas mal de similitudes entre Larry et Trevor Reznik, l'insomniaque joué par Christian Bale dans THE MACHINIST. Ils sont tous les deux incapables de se maîtriser, leur état psychologique allant de mal en pis jusqu'à atteindre uneparanoïa aigue. Ils n'ont quasiment personne pour les écouter et les aider (Larry n'a en l'occurrence que son voisin Jim, sa femme Brenda étant elle aussi un peu « dérangée »). Larry est d'ailleurs contraint de rencontrer un psy sur conseil de son supérieur hiérarchique. Un psy incroyable, paraît-il, qui a réussi à arrêter de cloper depuis plusieurs années. Tout est affaire de volonté nous dirait-il... Seulement voilà, l'ouïe hyper développée de Larry n'est pas toujours synonyme d'inconvénient, et les petits tics (respiration haletante, pieds qui tapotent le sol sans cesse...) du psy trahissent rapidement ses bobards. Une scène très intéressante donc, qui souligne avec justesse l'utilité certaine des psychologues...

SOUNDS LIKE mérite donc amplement le détour, permettant à Brad Anderson de faire une bonne entrée dans la saga Masters of Horror. Un épisode tout en retenue et au suspense constant, qui séduit notamment par sa mise en scène bien pensée.

Cliquez ici pour accéder à notre dossier Masters Of Horror Saison 2

Michaël Guarné
22/12/2009
Bookmark and Share

Page précédente    Revenir en haut de la page    Imprimer   Creer PDF

Sueurs Froides.fr > Critique > Review

Le film est disponible à l'achat sur le site Sin'Art :
Masters Of Horror: Sounds Like DVD Zone 1 16.84 €
Vous aimez Masters of Horror Saison 2: Sounds Like ?
En vente sur Sin'Art
  • Pochette Masters of Horror: Sounds Like - DVD  Zone 1
    DVD Zone 1
    16.84€
Moteur de recherche
Tout est bénévole – si ce n’est pas déjà fait, versez votre obole annuelle à l'association Sin'Art : 5 €