Naufrage, terreur sur la Tamise

The Marchioness Disaster


ORIGINE
Grande Bretagne
Naufrage, terreur sur la Tamise Affiche

ANNEE
2006
REALISATION

Ken Horn

INTERPRETES
Robert Daws
Alex McGettigan
Peter Lorenzelli
Barbara Flynn
Amy Perfect
Sarah Graham
William Matheson
AUTEUR DE L'ARTICLE: Éric Peretti
SES DERNIERS ARTICLESSES FILMS FETICHES
Black Movie 2015 : Toutes les couleurs de la vie
Black Movie 2015 : Toute la noirceur du monde
Black Movie 2014
Anahita Ghazvinizadeh : Rencontre avec une réalisatrice à suivre
Alfonso Acosta : Discussion autour d’une première œuvre
Café Flesh
Cannibal Holocaust
New York 1997
Punishment Park
Ré-Animator

Critique Naufrage, terreur sur la Tamise
{Photo 1 de Naufrage, terreur sur la Tamise} Téléfilm produit par la chaîne britannique ITV, NAUFRAGE - TERREUR SUR LA TAMISE relate un fait divers tragique qui traumatisa le pays à la fin des années 80, et qui, deux décennies plus tard, est toujours sujet à polémiques.

Aux premières heures du 20 août 1989, le bateau de plaisance Marchioness quitte son embarcadère et navigue tranquillement sur la Tamise. A son bord, plus d'une centaine de jeunes gens se prépare à célébrer l'anniversaire de l'un d'entre eux. Mais la fête sera de courte durée car peu de temps après son départ, le bâtiment est violemment percuté par un autre vaisseau, bien plus imposant, le dragueur Bowbelle. Le Marchioness ne peut résister à l'impact et coule immédiatement,{Photo 2 de Naufrage, terreur sur la Tamise} plongeant ses malheureux fêtards dans les eaux glaciales du fleuve londonien. Malgré une alerte rapide, les services de secours ne parviennent à s'organiser efficacement alors que pour bon nombre de survivants, chaque minute compte ...

Passé la scène choc de la collision, hélas desservie par des effets spéciaux peu probants, le film est assez captivant et réussi dans sa première partie. L'angoissante situation immédiate des rescapés, éparpillés hagards sur le fleuve, au cœur de la nuit, luttant contre le courant et le froid, nous est parfaitement décrite grâce à la mise en scène simpliste mais efficace. En plaçant sa caméra au ras de l'eau et en chahutant son montage, Ken Horn parvient à faire naître en nous u{Photo 3 de Naufrage, terreur sur la Tamise} n sentiment de panique et l'impression que le temps s'écoule lentement, alors que l'on attend tous que les secours arrivent au plus vite. Totalement désorganisés et mal coordonnés, ces derniers font pourtant ce qu'ils peuvent pour venir en aide aux victimes. Ironiquement les journalistes, toujours sur la brèche lorsqu'il s'agit d'un drame, font preuve d'une redoutable efficacité pour couvrir l'événement.

Dans sa seconde partie, le film s'attarde sur les séquelles laissées par ce drame sur les personnes concernées. L'enquête sur les circonstances de l'accident et les responsabilités de chacun seront bâclées, l'identification des corps se fera de manière scandaleuse, désuète et inhumaine, laissant de nombreuses famill{Photo 4 de Naufrage, terreur sur la Tamise} es de victimes avec un terrible sentiment d'inachevé. Du film catastrophe on passe progressivement à un réquisitoire pour que justice soit faite. Mais à vouloir en faire trop dans ce registre, une répétition s'installe dans la dernière partie, résumant même ce que nous avions déjà vu et compris grâce au montage. La finesse de la fiction cède la place à une dénonciation trop poussive qui transforme le film en dossier à charge pour une éventuelle réouverture du procès. Alors qu'il est supposé rendre aux hommage au victimes et aider les associations dans leur lutte pour la vérité, le film n'a jamais été diffusé en Grande Bretagne. En effet, de nombreuses familles de victimes se sont plaintes ne pas avoir été consultées et ont refusé de cautionner la diffusion d'une œuvre dans laquelle la mort atroce de certains proches serait recréée.... Alors que d'autres auraient approuvé le projet et regrettent la décision de la chaîne d'en annuler la diffusion. Quant au responsable de la chaîne Nick Elliott, il déclarera que le film ne lui semblait pas assez bon par rapport au sujet qu'il traite...

NAUFRAGE - TERREUR SUR LA TAMISE n'arrive finalement pas à quitter son statut de téléfilm de luxe (2 millions £). Parfait pour servir une juste cause en rafraîchissant les mémoires, il permet de passer une bonne soirée devant son écran mais reste trop inégal dans sa forme pour convaincre sur le long terme et susciter l'envie d'une rediffusion.

Éric Peretti
22/12/2009
Bookmark and Share

Page précédente    Revenir en haut de la page    Imprimer   Creer PDF

Sueurs Froides.fr > Critique > Review

Le film est disponible à l'achat sur le site Sin'Art :
Naufrage - Terreur Sur La Tamise DVD Zone 2 17 €
Vous aimez Naufrage, terreur sur la Tamise ?
En vente sur Sin'Art
  • Pochette Naufrage - Terreur sur la Tamise  - DVD  Zone 2
    DVD Zone 2
    17€
Moteur de recherche
Tout est bénévole – si ce n’est pas déjà fait, versez votre obole annuelle à l'association Sin'Art : 5 €