Necron, bête de sexe !


LITTÉRATURE
Critique Littéraire Necron, bête de sexe !
Les éditions CORNELIUS poursuivent l'édition des aventures aussi sexuelles qu'horrifiques de l'infâme NECRON. Le bougre est une sorte de monstre de Frankenstein dôté d'un organe qui ridiculiserait ROCCO SIFFREDI, accompagné de sa maîtresse/domintrice à lunettes. Si on vous dit que ce volume 4 a même un côté CONTINENTDES HOMMES-POISSONS, l'eau ne manquera pas de vous venir à la bouche. Les dessins sont de MAGNUS, l'un des plus grands bédéistes italiens (L'INCONNU, SATANIK et KRIMINAL avec Max Bunker). Autant dire que c'est un régal absolu pour les yeux. Le scénario de ILARIA VOLPE (MAGNUS sous le pseudo ?) est d'une grande drôlerie, bien délirant comme savaient l'être les meilleurs EDIFUMETTO. Ca copule et ça tue à toutes les pages ! Quelle époque merveilleuse que celle où des hordes de fumetti neri pour adultes déferlaient sur une Europe stupéfaite ou goguenarde (ELVIFRANCE en France).Gore, pornos, pleins d'autodérision (pas étonnant qu'ils aient touché un large public), ils avaient pour noms CIMITERIA (avec le cadavre vivant le plus sexy jamais vu) ou WALLENSTEIN, sans oublier les superbes femmes vampires JACULA (qui s'appelle bien ainsi pour la raison lubrique que vous imaginez !), SUKIA ( !), YRA ou ZORA ! Cultes en Italie auprès des passionnés, pour la plupart méprisées par la critique, ces B.D sans complexes aux couvertures magnifiques recelaient parfois de vrais petits joyaux. Comme ce NECRON ! JESS FRANCO, qui oeuvrait dans un créneau voisin, parait bien sage en comparaison...
Informations

Patryck Ficini
05/05/2008
Bookmark and Share

Page précédente    Revenir en haut de la page    Imprimer   Creer PDF

Sueurs Froides.fr > Critique > Chroniques Infernales
AUTEUR DE L'ARTICLE: Patryck Ficini
SES DERNIERS ARTICLESSES FILMS FETICHES
Trois autres Romans Erotiques de la Brigandine
Massacre à Odessa
Heca-Tomb
Johnny Metal et le Dé de Jade
Wake the Dead
Django
Frayeurs
Goldfinger
Keoma
L’Au-delà

Vous aimez Necron, bête de sexe ! ?
Moteur de recherche
Tout est bénévole – si ce n’est pas déjà fait, versez votre obole annuelle à l'association Sin'Art : 5 €