Night Caller


ORIGINE
USA
Night Caller Affiche

ANNEE
1976
REALISATION

Anthony Spinelli

INTERPRETES
David Book
Monique Starr
Valerie Franklin
Joan Devlon
AUTEUR DE L'ARTICLE: Frédéric Pizzoferrato
SES DERNIERS ARTICLESSES FILMS FETICHES
Les têtes brûlées
A armes égales
Hercule contre les fils du soleil
Hercule l'invincible
Sérénade à trois
Edward aux Mains d’Argent
Evil Dead
Le Seigneur des Anneaux
Rocky Horror Picture Show
The Killer

Critique Night Caller
{Photo 1 de Night Caller} Petite production oubliée datant de 1976, NIGHT CALLER tente de marier le suspense à la pornographie. Le début du récit évoque quelque peu PEUR SUR LA VILLE (dont le titre international était...THE NIGHT CALLER !) et d'autres thrillers paranoïaques des années '70 avec un jeune homme, Bobby, obsédé par sa voisine, Carol. Bobby, qui semble sérieusement dérangé, aime jouer les voyeurs et observer Carol faire l'amour à son mari. Ensuite, il lui passe des coups de fil obscènes et menaçants. Sa vie sexuelle inclut le recours à des prostituées ou l'écoute d'un travesti en pleine « action ». De plus en plus agressif envers Carol, Bobby{Photo 2 de Night Caller} imagine un stratagème pour l'approcher et s'introduire dans son appartement en jouant au « voisin dévoué ». La jeune femme se rend compte trop tard qu'elle est piégée avec un maniaque.

David Book campe Bobby, l'auteur des fameux coups de fil nocturnes. Acteur oublié du hard US il apparait dans une vingtaine de films mais n'y fait généralement que de la figuration, souvent non créditée (notamment dans le fameux HARDGORE qui mélange de manière étonnante horreur sanglante et porno). NIGHT CALLER semble être son unique « tête d'affiche » et le bonhomme, avec sa bonne bouille et son air gentil, se débrouille bien pour crédibiliser u{Photo 3 de Night Caller} ne performance sur laquelle s'appuie tout le long-métrage. Egalement convaincante, Monique Starr ne compte que trois rôles à sa filmographie : en 1976 elle tourne ainsi LIQUID LIPS aux côtés de John « Johnny Wadd » Holmes, le célèbre FEMMES DE SADE et ce NIGHT CALLER avant de disparaitre de la circulation. Le reste de la distribution se compose de « seconds couteaux » du X des seventies, l'actrice la plus connue étant sans doute Joan Devlon qui apparut dans les classiques DESIRES WITHIN YOUNG GIRLS et SODOME & GOMORRE des frères Mitchell et campa également Jane Bond. Un casting dans l'ensemble très correct, les comédiens et comédiennes n'étant pas de simples « performers » mais sachant donner une certaine épaisseur à leurs personnages.

Anthony Spinelli, caché sous le pseudo de Wes Brown, dirige le film de manière compétente mais forcément bridée par un budget restreint. Spinelli fut un des principaux pourvoyeurs de pornos durant l'âge d'or du genre, réalisant aux moins trois longs-métrages devenus des incontournables : NOTHING TO HIDE (classé second meilleur X de tous les temps par AVN) SEX WORLD (18ème sur cette même liste) et TALK DIRTY TO ME (26ème au classement).

Limité par son appartenance au genre pornographique, NIGHT CALLER semble souvent assis entre deux chaises, voulant proposer une véritable intrigue ponctuée d'instants angoissant tout en offrant, à intervalles réguliers, des passages explicites. Ceux-ci sont d'ailleurs souvent peu érotiques mais bénéficient d'un côté sale et « sleaze » proche du roughie, ces pornos pas vraiment sexy surtout porté sur le côté malsain du sexe et qui n'hésitent pas à jouer la carte de la violence (scène de viol, humiliations et brutalités). Si le film échoue à emporter l'adhésion, il demeure une curiosité intéressante pour les curieux d'une époque révolue où les pornocrates cherchaient à produire de vrais longs-métrages de cinéma.

Frédéric Pizzoferrato
06/12/2018
Bookmark and Share

Page précédente    Revenir en haut de la page    Imprimer   Creer PDF

Sueurs Froides.fr > Critique > Retrospective

Le film est disponible à l'achat sur le site Sin'Art :
Night Caller DVD Toutes zones 23.50 €
Vous aimez Night Caller ?
Trailer Night Caller
Tags du film
Porno, Thriller
En vente sur Sin'Art
  • Pochette Night Caller - DVD  Toutes zones
    DVD Toutes zones
    23.50€
Moteur de recherche
Tout est bénévole – si ce n’est pas déjà fait, versez votre obole annuelle à l'association Sin'Art : 5 €