Night of Dark Shadows

Curse of Dark Shadows


ORIGINE
Etats-Unis
Night of Dark Shadows Affiche

ANNEE
1971
REALISATION

Dan Curtis

INTERPRETES
David Selby
Kate Jackson
Grayson Hall
Jim Storm
Lara Parker
John Karlen
Nancy Barrett
AUTEUR DE L'ARTICLE: Philippe Chouvel
SES DERNIERS ARTICLESSES FILMS FETICHES
L'enfant miroir
The Mutilator
La dernière orgie du troisième Reich
Sex Wars
La falaise mystérieuse
Danger Diabolik
Femina Ridens
La Dame Rouge Tua 7 Fois
Les Démons
L’Abominable Docteur Phibes

Critique Night of Dark Shadows
{Photo 1 de Night of Dark Shadows} Au début des seventies, dans l'état du Maine aux U.S.A., un jeune couple vient s'installer dans le domaine de Collinsport. Quentin Collins vient d'en hériter, et la beauté des lieux le fascine immédiatement, tout comme sa femme Tracy. Ils sont accueillis par les deux occupants des lieux : Carlotta Drake, la gouvernante, et Gerard Stiles, l'homme à tout faire, officiant en tant que régisseur. Malgré le comportement étrange, sinon inquiétant, des domestiques, les Collins n'y prêtent guère attention, et Quentin reprend ses activités de peintre. Peu de temps après, leurs amis, Alex et Claire Jenkins, viennent les rejoindre dans l'imposant manoir bâti au XVIIe siècle.

Le bonheur est cependant de courte durée, et Quentin commence à avoir des hallucinations le jour, des cauchemars la nuit. Une femme vient le hanter, l'une de ses ancêtres, Angelique Collins. Cette dernière fut pendue{Photo 2 de Night of Dark Shadows} cent cinquante ans auparavant pour sorcellerie. Mariée à Gabriel Collins, elle le trompait avec son frère Charles. Or, il se trouve que Quentin est le parfait sosie de Charles Collins, et il semble bien que l'esprit d'Angelique soit toujours vivant, dans les murs de Collinwood.

NIGHT OF DARK SHADOWS a été réalisé par Dan Curtis un an après LA FIANCEE DU VAMPIRE (voir critique sur Sueurs Froides), dont le titre original (HOUSE OF DARK SHADOWS) faisait évidemment référence à la saga fleuve du cinéaste, DARK SHADOWS, diffusée durant cinq années à la télévision et longue de 1225 épisodes !

Autant LA FIANCEE DU VAMPIRE souffrait de nombreuses ellipses et d'une accumulation de personnages difficilement identifiables pour le spectateur non initié à la série, autant NIGHT OF DARK SHADOWS évite ces écueils en se concentrant essentiellement sur seulement une demi-douzaine de personnage{Photo 3 de Night of Dark Shadows} s pour le temps présent, et à peine plus pour les flashbacks se déroulant au XIXe siècle. Si le cadre reste le même (le magnifique domaine de Collinwood), l'histoire quitte cette fois le thème du vampirisme pour aborder celui des fantômes. Il est donc question ici de réincarnation et de possession, venant troubler la quiétude du jeune couple venu s'installer à Collinsport.

Le scénario et la mise en scène sont parfaitement limpides, classiques, sans réelles surprises, ce qui n'empêche pas de suivre l'histoire avec attention car le suspense est au rendez-vous. Le fait de n'avoir que deux jeunes couples au centre de l'histoire permet de s'identifier à eux, et de s'y attacher d'autant plus facilement qu'ils sont plutôt sympathiques. Le rythme n'est pas à proprement parler soutenu, mais Dan Curtis prend le temps de faire évoluer son intrigue avec tout son savoir faire et son expéri{Photo 4 de Night of Dark Shadows} ence dans le domaine du fantastique. De plus, il alterne à bon escient le temps présent et les événements s'étant déroulés un siècle et demi plus tôt, et qui permettent de reconstituer les événements à la manière d'un puzzle.

Au niveau du casting, le metteur en scène est en terrain connu. Pour exemple, si l'on prend les dix acteurs principaux du film, quatre d'entre eux avaient déjà tourné dans LA FIANCEE DU VAMPIRE, et neuf dans la série DARK SHADOWS. C'est donc une équipe homogène qui se retrouve pour ce second opus. Une bonne partie de ces acteurs sont essentiellement connus pour leur travail avec Dan Curtis. On relèvera toutefois que Grayson Hall (Carlotta) joua dans LA NUIT DE L'IGUANE, Lara Parker (Angelique Collins) dans COURSE CONTRE L'ENFER et John Karlen (Alex Jenkins) dans LES LEVRES ROUGES. Quant à Kate Jackson, qui incarne Tracy Collins, elle est évidemment restée célèbre pour la fameuse série DROLES DE DAMES aux côtés de Farrah Fawcett et Jaclyn Smith.

NIGHT OF DARK SHADOWS n'étant pas à proprement parler une suite, il peut donc se voir indépendamment de LA FIANCEE DU VAMPIRE. Contrairement à celui-ci, NIGHT OF DARK SHADOWS n'a jamais connu la moindre exploitation en France, que ce soit dans les salles de cinéma, en vidéo ou en dvd. C'est regrettable, d'autant que ce film, par rapport au précédent, s'avère plus homogène, plus structuré au niveau de l'histoire et de ses personnages, possède une intensité dramatique plus forte et bénéficie d'une très belle photographie.

Auteur par la suite de DRACULA ET SES FEMMES VAMPIRES, TRILOGY OF TERROR, BURNT OFFERINGS ou encore LA MALEDICTION DE LA VEUVE NOIRE, Dan Curtis a prouvé qu'il était un excellent conteur dans le créneau horrifique et fantastique, que ce soit pour la télévision ou le cinéma.

Philippe Chouvel
09/10/2013
Bookmark and Share

Page précédente    Revenir en haut de la page    Imprimer   Creer PDF

Sueurs Froides.fr > Critique > Retrospective

Le film est disponible à l'achat sur le site Sin'Art :
Night Of Dark Shadows DVD Zone 2 17 €
Night Of Dark Shadows BLURAY Zone B 20 €
Vous aimez Night of Dark Shadows ?
En vente sur Sin'Art
  • Pochette Night of Dark Shadows  - DVD  Zone 2
    DVD Zone 2
    17€
  • Pochette Night of Dark Shadows  - BLURAY  Zone B
    BLURAY Zone B
    20€
Moteur de recherche
Tout est bénévole – si ce n’est pas déjà fait, versez votre obole annuelle à l'association Sin'Art : 5 €