Ninja In Action

Le Gang Des Crapules


ORIGINE
Hong Kong
Ninja In Action Affiche

ANNEE
1987
REALISATION

Tomas Tang

INTERPRETES
Stuart Smith
Louis Roth
Christine O'Hara
Kent Poon
Julie Luk
Raymond Ling
AUTEUR DE L'ARTICLE: Vincent Trajan
SES DERNIERS ARTICLESSES FILMS FETICHES
The Exterminator
Le Livre De La Jungle
Les Mille et Une Nuits
Le Monstre De Londres
Buck Rogers Au 25e Siècle
28 Semaines Plus Tard
Class 1984
Le Bon, La Brute Et Le Truand
Massacre A La Tronçonneuse
Orange Mécanique

Critique Ninja In Action
{Photo 1 de Ninja In Action} Qui n'a jamais rêvé d'être un ninja ? Qui n'a jamais rêvé de lancer des shurikens à ses ennemis et de disparaître après avoir lancé une bombe de fumée ? Sans doute pas Godfrey Ho tant l'homme a œuvré tout au long de sa carrière (et notamment dans les 80's) dans les films de ninja au point d'en être un véritable emblème de nanardise au travers d'objets filmiques comme NINJA TERMINATOR, NINJA FURY, BLACK NINJA ou bien FLIC OU NINJA. Tout un programme...

En effet, le réalisateur Hong-Kongais a tourné à tour de bras dans des conditions parfois très douteuses (c'est un habitué du deux-en-un : c'est-à-dire{Photo 2 de Ninja In Action} utiliser des scènes d'un film existant montées à de nouvelles scènes pour développer une nouvelle intrigue...) privilégiant la quantité au détriment de la qualité.

Parmi ses perles signées sous le pseudo de Tomas Tang, il y a NINJA IN ACTION (ou le GANG DES CRAPULES) : un gang de ninjas vole des pierres précieuses. Le partage du butin tourne mal et le chef de la bande, Mr. X (Louis Roth), élimine tous ses hommes, sauf Allan (Ken Poon), qui s'enfuie avec les diamants. Le dangereux boss fait appel à des ninjas pour le retrouver. Parallèlement à tout ceci, Rex (Stuart Smith) et sa femme décident d'enquêter s{Photo 3 de Ninja In Action} ur la mort du père de cette dernière, assassiné par Mr X. Rex est bien décidé à venger son beau-père...

Comme à son habitude ce roublard de Godfrey Ho s'en donne à cœur-joie dans la mise en place de son film, piochant allègrement dans un obscur métrage de kung-fu Hong-Kongais pour développer sa propre trame. De fait, les acteurs des deux pellicules ne se rencontreront jamais (on suit les histoires en parallèle), hormis par téléphone grâce à la "magie" du montage... Autant dire que les faux raccords et les situations ubuesques sont légion !

De son côté l'acteur Stuart Smith cabotine et surjoue dans{Photo 4 de Ninja In Action} chacune de ses scènes et tient quasiment à lui seul toute la nanardise de NINJA IN ACTION. L'homme joue très mal et n'a visiblement aucune compétence ès art martial, mais sa surenchère incontrôlable quasi permanente est un pur régal (il faut le voir grimacer à tout va...).

Cependant, malgré les errances sévères du scénario et les tares du film, le personnage de Rex aurait pu être intéressant tant il s'avère être un anti-héros par excellence (il n'appartient pas à la caste des ninjas) pour qui la fin justifie les moyens au détriment de la morale (il va violer sa propre femme, torturer un ennemi...). Ce sera d'ailleurs le seul vrai point original de NINJA IN ACTION

Le reste du métrage ne se résumera ensuite qu'à une déferlante de bêtise jouissive, de scènes d'actions incroyablement mal tournées, d'erreurs techniques grossières (que de faux raccords !), le tout auréolé de doublages complètement décalés et mal faits. Un pur régal !

En fin de compte, NINJA IN ACTION est un film de ninja nanard complètement déjanté au scénario incompréhensible mais qui reste un excellent divertissement pour tous les amateurs de ce genre pour le moins déviant ! Voilà de quoi réveiller le ninja qui dort en chacun des spectateurs !

Vincent Trajan
12/09/2014
Bookmark and Share

Page précédente    Revenir en haut de la page    Imprimer   Creer PDF

Sueurs Froides.fr > Critique > Retrospective
Vous aimez Ninja In Action ?
Trailer Ninja In Action
Moteur de recherche
Tout est bénévole – si ce n’est pas déjà fait, versez votre obole annuelle à l'association Sin'Art : 5 €