No Blood, No Tears


ORIGINE
Corée du Sud
No Blood, No Tears Affiche

ANNEE
2002
REALISATION

Seung-wan Ryo

INTERPRETES
Do-yeon Jeon
Hye-yeong Lee
Jae-yeong Jeong
Goo Shin
Do-Hong Jeong
AUTEUR DE L'ARTICLE: André Quintaine
SES DERNIERS ARTICLESSES FILMS FETICHES
Sandy Blanco
Avant l'Aube
Planet of Dinosaurs
Bad Boy Bubby
Amusement
Frayeurs
Freaks
Les Griffes de la Nuit
Made in Britain
Massacre à la Tronçonneuse

Critique No Blood, No Tears
{Photo 1 de No Blood, No Tears} NO BLOOD, NO TEARS est un hommage aux pulps américains comme pouvait l'être le PULP FICTION de Quentin Tarantino.

Kyong-Son est une femme qui n'a pas été gâtée par la vie. Son mari est parti en emportant avec lui leur enfant et en lui laissant toutes les dettes qu'il a contractées auprès du mafieux du coin. Maintenant, elle travaille comme chauffeur de taxi et son maigre salaire ne parvient même pas à payer les intérêts de la dette de son ex-mari. Sujin, elle, est la compagne d'un autre mafieux qui n'arrête pas{Photo 2 de No Blood, No Tears} de se défouler sur elle. Chacune souffre de la violence que les hommes exercent sur elles et, lorsqu'elles finissent par se rencontrer par hasard, à la suite d'un accident de la route, elles se disent qu'il est temps de prendre leur revanche en unissant leur force.

NO BLOOD, NO TEARS raconte un coup monté qui, comme toujours, tourne mal. C'est un peu comme d'habitude la même rengaine et le plan final, que je ne dévoilerai pas ici, atteste plus encore cette constatation. Ce n'est certainement pas au niveau de son scénario qu'il faudra chercher l'intérêt de ce film.

NO BLOOD contient tous les éléments du genre. Les personnages sont charismatiques et aux attitudes extrêmes. Ils sont nombreux et le film est rempli de trames secondaires. Au bout du compte, NO BLOOD ne surprendra personne. Le seul propos original du film concerne en fait son illustration de la femme. Battues, bafouées, elles se rebellent contre les hommes. On pense beaucoup à THELMA & LOUISE mais cette représentation de la femme reste rare dans le cinéma asiatique.

En ce qui concerne sa mise en scène, certains diront qu'elle est magnifique, d'autres, comme moi, râleront sur le fait qu'elle est très maniérée. Tout comme la photo, elle est en effet très soignée et NO BLOOD bénéficie d'un style résolument moderne. Cependant, on a plus l'impression que ces effets servent à masquer un scénario vraiment peu original.

En fait, le réel intérêt de NO BLOOD réside dans ses scènes d'action particulièrement violentes. A ce niveau-là, on ne peut pas dire que NO BLOOD ne dépote pas. Certaines sont d'ailleurs particulièrement réussies et impressionnantes. Les combats à mains nues sont à ce titre foncièrement jouissifs.

C'est réellement là qu'on trouve l'intérêt de NO BLOOD, un film quelque peu prétentieux de par sa mise en scène mais entraînant car riche en action et pas trop mainstream grâce à sa violence. Le film plaira au plus grand nombre de par son côté mode, ses personnages charismatiques, mais il ne s'agit quand même pas d'un titre qui frappera les esprits de par son originalité.

André Quintaine
22/12/2009
Cet article est paru dans Sueurs Froides n°15
Cliquer ici pour télécharger ce numéro
Bookmark and Share

Page précédente    Revenir en haut de la page    Imprimer   

Sueurs Froides.fr > Critique > Asian Scans

Le film est disponible à l'achat sur le site Sin'Art :
No Blood No Tears DVD Zone 2 22.50 €
No Blood No Tears DVD Zone 3 24.75 €
No Blood, No Tears DVD Zone 1 24.44 €
No Blood, No Tears DVD Zone 2 18.50 €
Vous aimez No Blood, No Tears ?
En vente sur Sin'Art
  • Pochette NO BLOOD NO TEARS - DVD  Zone 2
    DVD Zone 2
    22.50€
  • Pochette NO BLOOD NO TEARS - DVD  Zone 3
    DVD Zone 3
    24.75€
  • Pochette No Blood, No Tears - DVD  Zone 1
    DVD Zone 1
    24.44€
  • Pochette No Blood, No Tears - DVD  Zone 2
    DVD Zone 2
    18.50€
Moteur de recherche
Tout est bénévole – si ce n’est pas déjà fait, versez votre obole annuelle à l'association Sin'Art : 5 €