Nude Si Muore

School Girl Killer
Sette Vergini per il Diavolo


Nude Si Muore Affiche

ANNEE
1968
REALISATION

Antonio Margheriti

INTERPRETES
Michael Rennie
Mark Damon
Eleonora Brown
Franco De Rosa
Lorenza Guerrieri
AUTEUR DE L'ARTICLE: André Quintaine
SES DERNIERS ARTICLESSES FILMS FETICHES
Sandy Blanco
Avant l'Aube
Planet of Dinosaurs
Bad Boy Bubby
Amusement
Frayeurs
Freaks
Les Griffes de la Nuit
Made in Britain
Massacre à la Tronçonneuse

Critique Nude Si Muore
Dans un pensionnat de jeunes filles (déjà, ça commence bien !), un mystérieux assassin commet une série de crimes dont la raison semble inexplicable. Rapidement, un inspecteur est envoyé sur les lieux. Il doit faire vite car l'assassin semble être pressé par le temps et viser une personne en particulier.

NUDE... SI MUORE fait partie des tous premiers gialli et il contient déjà les caractéristiques du genre avec en particulier le mystérieux assassin ganté de noir comme dans la fameuse scène d'ouverture du film. Naturellement, et même si les meurtres sont assez nombreux, ceux-ci restent assez sobres ce qui est sans doute dû à l'âge tout même avancé du film. Si la violence est inexistante, l'érotisme, quant à lui, est bien plus présent avec quelques scènes de déshabillage. Plus surprenant, l'humour fait également une belle percée par le biais de l'une des pensionnaires, « adorable » jeune fille (ou agaçante, ça dépendra de vous) qui mène son enquête en parallèle à celle des policiers. Outre l'humour et parmi les autres caractéristiques qui le font détonner un peu du reste des films du genre, on retiendra de NUDE... SI MUORE qu'il se déroule en huis clos. Le lieu de l'action se limite au pensionnat. En outre, l'unité de temps est relativement courte (48, voire 72 heures maximum). En fait, NUDE... SI MUORE ressemble plus à un Edgar Wallace Krimis. L'humour et le huis clos, plus précisément, rappelle quelques excellents Krimis allemands.

Entre ces deux genres, NUDE... SI MUORE s'avère particulièrement bon. Antonio Margheriti est un excellent artisan et il livre ici un très bon giallo avec un final et un mystère résolu très surprenant. Si la violence est exempte et fait place à un humour prononcé, NUDE... SI MUORE comporte malgré tout quelques scènes de suspense fort bien amenées et très efficaces. Sans faire partie des chefs-d'œuvres du genre, NUDE... SI MUORE reste un produit très bien ficelé.

NUDE... SI MUORE est sorti dans la collection Giallo de l'éditeur allemand X-Rated. Comme il s'agit d'un petit éditeur, il ne faut naturellement pas s'attendre à un dvd exceptionnel. Le film est présenté dans son format d'origine proche du 2.35 mais en letterbox. La définition en souffre un peu et l'image manque naturellement de détail. De même, les couleurs sont un peu fades. Le master utilisé n'a pas été restauré et présente de nombreuses tâches. Il reste néanmoins tout à fait correct. En ce qui concerne l'audio et le sous-titrage, l'éditeur allemand a fait l'effort de doter son édition de la version originale italienne et, ô confort suprême, de sous-titres anglais. Cela permet de mettre le film à la portée d'une bonne partie des fans français. La piste italienne (comme la piste allemande pour ceux que ça intéresse) s'avère même bonne et remplit parfaitement son office. Du côté des bonus, c'est plutôt restreint, si ce n'est une bande-annonce et une scène inédite qui vaut son pesant d'or puisqu'il s'agit d'une scène de douche un peu plus explicite que ce que l'on voit dans le film. En dehors de cela, la galette dispose également de deux choses, une bande-annonce en noir et blanc, ainsi que le même film, en noir et blanc également, avec un master immonde. Je n'arrive pas trop à voir l'utilité de ces deux derniers bonus, mais bon... Cette édition reste donc un bon investissement et nous permet de découvrir ou redécouvrir un excellent giallo dans des conditions plus que correctes.

André Quintaine
22/12/2009
Cet article est paru dans Sueurs Froides n°22
Cliquer ici pour télécharger ce numéro
Bookmark and Share

Page précédente    Revenir en haut de la page    Imprimer   

Sueurs Froides.fr > Critique > Retrospective
Vous aimez Nude Si Muore ?
Moteur de recherche
Tout est bénévole – si ce n’est pas déjà fait, versez votre obole annuelle à l'association Sin'Art : 5 €