Octane


ORIGINE
USA
Octane Affiche

ANNEE
2003
REALISATION

Marcus Adams

INTERPRETES
Madeleine Stowe
Norman Reedus
Bijou Phillips
Mischa Barton
Jonathan Rhys-Meyers
Critique Octane
{Photo 1 de Octane} Ce sympathique OCTANE est une sorte de variation (éloignée quand même) du thème du vampire.

OCTANE commence très fort avec un accident de la route. Les secours sont en train d'essayer de sauver les deux victimes. Il pleut des cordes, il faut se dépêcher, l'inquiétude est grande. Rapidement, quelque chose cloche. Voilà que les vrais secours arrivent. Les deux personnes déguisées en secouristes s'enfuient emportant avec eux l'une des victimes, la moins amochée...

Quelques secondes plus tard, le film présente ses deux héroïnes :{Photo 2 de Octane} une mère et sa fille. C'est loin d'être la grande entente entre elles. Elles sont sur le chemin du retour, la mère est allée chercher sa fille chez son père. Les parents sont divorcés. La fille rêve d'aller à un concert mais la mère ne l'entend pas de cette oreille. En quelques minutes, Marcus Adams résume la difficulté d'être parent. La tension monte entre elles jusqu'à ce qu'arrive finalement le clash dans un restaurant sur l'autoroute. La mère pense que sa fille est partie se repoudrer le nez aux toilettes. En fait, elle est d{Photo 3 de Octane} ehors et en passe de monter dans une camionnette. La mère l'aperçoit alors et reconnaît au loin, avec elle, la fille qu'elles avaient pris en stop quelques minutes plus tôt et qui ne lui avait pas vraiment fait une bonne impression. Le temps de se lever de sa chaise et de courir vers le parking, sa fille, l'auto-stoppeuse et la camionnette sont déjà parties.

OCTANE commence très fort dans le genre thriller psychologique. Les deux comédiennes principales sont excellentes et on est rapidement mis dans le bain. Longtemps, on se demandera ce qui se cache véritablement derrière cet enlèvement et il faut bien reconnaître que le cadre de l'autoroute, la nuit, est particulièrement intéressant. Et c'est justement dans ce domaine que Marcus Adams peut se targuer d'avoir pleinement réussi. Il a parfaitement su retranscrire l'aura de l'autoroute qui apparaît comme un no man's land impersonnel et infini, peuplé d'étrangers qui ne font qu'arpenter les voies dans les deux sens. Il s'agit très certainement de la principale qualité d'OCTANE. C'est ce qui frappe le plus notre esprit car cette impression est quasiment palpable.

OCTANE est également plutôt bien rythmé. Le film est court et Marcus Adams tombe rarement dans certains clichés même si le passage où la mère se rend compte que personne ne croit son histoire est malgré tout un peu pénible. Reste que cet OCTANE s'avère néanmoins sympathique, même si, une nouvelle fois, on reste un petit peu sur sa faim en ce qui concerne le final. Mais ce n'est sans doute pas facile de terminer un film d'une manière aussi originale que le reste du scénario.

André Quintaine
22/12/2009
Cet article est paru dans Sueurs Froides n°16
Cliquer ici pour télécharger ce numéro
Bookmark and Share

Page précédente    Revenir en haut de la page    Imprimer   

Sueurs Froides.fr > Critique > Review
AUTEUR DE L'ARTICLE: André Quintaine
SES DERNIERS ARTICLESSES FILMS FETICHES
Sandy Blanco
Avant l'Aube
Planet of Dinosaurs
Bad Boy Bubby
Amusement
Frayeurs
Freaks
Les Griffes de la Nuit
Made in Britain
Massacre à la Tronçonneuse


Le film est disponible à l'achat sur le site Sin'Art :
Octane DVD Zone 2 24.95 €
Pulse DVD Zone 2 15 €
Vous aimez Octane ?
En vente sur Sin'Art
  • Pochette OCTANE - DVD  Zone 2
    DVD Zone 2
    24.95€
  • Pochette Pulse - DVD  Zone 2
    DVD Zone 2
    15€
Moteur de recherche
Tout est bénévole – si ce n’est pas déjà fait, versez votre obole annuelle à l'association Sin'Art : 5 €