Old Boy


ORIGINE
Corée du Sud
Old Boy Affiche

ANNEE
2003
REALISATION

Chan-wook Park

INTERPRETES
Min-sik Choi
Ji-tae Yu
Hye-jeong Kang
AUTEUR DE L'ARTICLE: André Quintaine
SES DERNIERS ARTICLESSES FILMS FETICHES
Sandy Blanco
Avant l'Aube
Planet of Dinosaurs
Bad Boy Bubby
Amusement
Frayeurs
Freaks
Les Griffes de la Nuit
Made in Britain
Massacre à la Tronçonneuse

Critique Old Boy
{Photo 1 de Old Boy} Chan-wook Park nous a enthousiasmé avec JOINT SECURITY AREA et SYMPATHY FOR MR VENGEANCE. OLDBOY était donc très attendu de la part d'un metteur en scène à qui l'on doit déjà deux véritables perles.

Le film s'ouvre sur ce qui va s'avérer être notre héros, le personnage principal de OLDBOY. Il s'appelle Oh Daesu et on ne peut pas dire qu'il soit particulièrement engageant. On le découvre dans un poste de police. Il est ivre mort et hurle après les flics pour qu'ils le laissent partir. Un ami vient le chercher. On le voit ensuite donner un coup de fil à sa petite fille. La scène suivante, il se retrouve dans une pièce qui ressemble à une chambre d'hôtel. Il y est enfermé contre son gré et c'est là qu'il nous apprend en voix off que c{Photo 2 de Old Boy} ela fait 15 ans maintenant qu'il se trouve là. Il ne sait pas pourquoi on l'a enfermé et il ne sait pas non plus combien de temps il va rester emprisonné. Cela fait 15 ans qu'il n'a rencontré personne. De temps en temps, un gaz envahit la chambre et il s'endort. Lorsqu'il se réveille, il est rasé, ses cheveux ont été coupés et sa chambre a été rangée et nettoyée. Sa seule compagne durant toutes ces années a été sa télévision, allumée en permanence. Mais, cette fois-ci, le gaz pénètre la chambre pour la dernière fois. Lorsqu'il se réveille, il est sur le toit d'un immeuble. Il est libre. Il veut comprendre mais plus que tout au monde, il désire se venger.

Bien entendu, OLDBOY n'est pas du tout une critique de Loft Story. La partie durant laquelle Oh D{Photo 3 de Old Boy} aesu est enfermé ne dure pas plus de quinze minutes. Le film se déroule alors selon un schéma identique à celui de SYMPATHY FOR MR. VENGEANCE avec cette vengeance en leitmotiv. Durant tout le film, Oh Daesu ne se bat que pour deux choses : comprendre et se venger. Si vous avez vu SYMPATHY, vous savez déjà qu'il se pose les mauvaises questions.

On peut faire différents reproches à OLDBOY. Il n'est pas aussi génial que SYMPATHY, il possède quelques longueurs et il en fait sans doute un peu trop sur son final. Un final dont on peut également reprocher le fait qu'il tombe un peu trop facilement dans le phénomène de mode qui veut que la révélation soit la plus incroyable et stupéfiante possible. Maintenant, même si ces défauts sont réels, perceptibles et même agaçants parfois, OLD-BOY reste une expérience étonnante. OLDBOY est un véritable film d'Horreur. Profondément viscéral, il s'avère terriblement poignant. Il prend aux tripes et ce n'est pas une formule gratuite. Il rappelle deux films. On pense à

SEVEN pour le côté enquête dans un climat morbide, ainsi qu'à ICHI THE KILLER lors de quelques scènes incroyablement glauques et violentes. Sur ces bases, le réalisateur réussit à développer sa thématique de la vengeance avec un scénario passionnant et également complètement différent de son SYMPATHY.

Ce qui marque également à la vision de OLDBOY, c'est sa perfection. Une perfection que l'on trouve dans tous les domaines de la mise en scène. Les Coréens possèdent déjà cette réputation d'être perfectionnistes, mais c'est encore plus visible dans OLDBOY. Le rythme, la mise en scène, la photographie, la musique, les effets sonores, le jeu des acteurs, tout tend vers LA perfection. C'est flagrant, et même trop visible diront certains. Plusieurs scènes sont véritablement majestueuses et le mot est faible. C'est vraiment du très grand art que l'on a sous les yeux et OLDBOY fonctionne à 100%. On est pris à la gorge dès la première seconde du film et les images nous hantent encore quelques jours après. OLDBOY en fait peut-être un peu trop lors de son dernier quart d'heures, mais il n'empêche que le résultat est là. On ne sort pas indemne de ce film et rares sont ceux qui peuvent se targuer d'être aussi remuants.

André Quintaine
22/12/2009
Cet article est paru dans Sueurs Froides n°19
Cliquer ici pour télécharger ce numéro
Bookmark and Share

Page précédente    Revenir en haut de la page    Imprimer   

Sueurs Froides.fr > Critique > Asian Scans

Le film est disponible à l'achat sur le site Sin'Art :
Old Boy DVD Zone 3 27.49 €
Old Boy DVD Zone 1 24.38 €
Old Boy BLURAY Zone A 29.84 €
Old Boy (edition Ultime 2 Disques + Dossier De Presse Du Film) BLURAY Zone B 30 €
Old Boy 2 Disc DVD Zone 2 30.75 €
Old Boy Edition Collector 2 Dvd DVD Zone 2 20 €
Old Boy Edition Collector 3 Dvd DVD Zone 2 28.90 €
Old Boy Edition Simple DVD Zone 2 15 €
Vous aimez Old Boy ?
En vente sur Sin'Art
  • Pochette OLD BOY - DVD  Zone 3
    DVD Zone 3
    27.49€
  • Pochette Old Boy - DVD  Zone 1
    DVD Zone 1
    24.38€
  • Pochette Old Boy - BLURAY  Zone A
    BLURAY Zone A
    29.84€
  • Pochette Old Boy (Edition ultime 2 disques + dossier de presse du film) - BLURAY  Zone B
    BLURAY Zone B
    30€
  • Pochette OLD BOY 2 DISC - DVD  Zone 2
    DVD Zone 2
    30.75€
  • Pochette Old Boy Edition Collector 2 DVD - DVD  Zone 2
    DVD Zone 2
    20€
  • Pochette Old Boy Edition Collector 3 DVD - DVD  Zone 2
    DVD Zone 2
    28.90€
  • Pochette Old Boy Edition Simple - DVD  Zone 2
    DVD Zone 2
    15€
Moteur de recherche
Tout est bénévole – si ce n’est pas déjà fait, versez votre obole annuelle à l'association Sin'Art : 5 €