Où est passée Jessica

Sotto il vestito niente
Nothing Underneath


ORIGINE
Italie
Où est passée Jessica Affiche

ANNEE
1985
REALISATION

Carlo Vanzina

INTERPRETES
Tom Schanley
Renée Simonsen
Donald Pleasence
Nicola Perring
Maria McDonald
Cyrus Elias
Critique Où est passée Jessica
{Photo 1 de Où est passée Jessica} Un lien rare unit Bob et Jessica Crane, celui de la gémellité. Le frère travaille en tant que ranger dans le parc de Yellowstone (au Wyoming), tandis que la sœur fait carrière en Europe comme top model, et réside actuellement à Milan. Malgré la distance, Bob parvient à ressentir au fond de lui la souffrance de Jessica ; et un jour cette sensation est si forte que le ranger est persuadé que sa sœur est en danger de mort. Il téléphone à l'hôtel de Scala, dans lequel Jessica est descendue, mais le personnel de l'établissement ne sait pas où elle se trouve. Sa chambre est vide...

Bob Crane part donc pour l'Italie, avec un terrible pressentiment. Sur place, il fait part de ses impressions au commissaire Danesi, mais celui-ci ne le prend pas au sérieux. Seulement, peu de temps après, une jeune femme est trouvée morte, assassinée dans l'hôtel où Jessica a disparu. La victime était aussi un mannequin, et une amie de Jessica. Danesi doit alors se rendre à l'évidence, un tueur sévit dans le milieu de la mode...

Carlo Vanzina, fils du cinéaste Steno, a réalisé une bonne cinquantaine de longs métrages au cours de sa carrière, mais très peu ont été distr{Photo 2 de Où est passée Jessica} ibués en France. Parmi les rares films de Vanzina à avoir été commercialisés ici, citons MYSTERE, une comédie policière assez terne dans laquelle Carole Bouquet côtoyait Gabriele Tinti et John Steiner. C'était en 1983, et deux ans plus tard Carlo Vanzina se lance tardivement dans le giallo. A cette époque, force est de reconnaître que le thriller italien, tel qu'on l'a connu lors de la décennie précédente, est sur la pente déclinante. Et en ces années 80, le TENEBRES de Dario Argento reste l'un des rares dignes représentants du genre, tandis que Lamberto Bava tente sans succès de reprendre le flambeau laissé par son père.

Et, puisque l'on évoque Mario Bava, nul doute que celui-ci aura indubitablement laissé son empreinte dans le giallo, notamment avec SIX FEMMES POUR L'ASSASSIN, au point d'inspirer moult réalisateurs, dont Carlo Vanzina fait partie. Comme dans le chef d'œuvre de Bava, le film de Vanzina se passe dans le milieu de la mode. Toutefois, ces deux gialli sont difficilement comparables, Vanzina adoptant un style correspondant à l'époque où est tourné le film. Certaines séquences de OU EST PASSEE JESSICA évoquent presque le vidéoclip, avec{Photo 3 de Où est passée Jessica} par exemple cette séance photo permettant de voir de ravissants modèles en dessous sexy, ou encore le défilé de mode.

Le réalisateur ne se prive pas pour égratigner le milieu de la mode, dressant un tableau peu flatteur de tous ceux qui gravitent autour. Rien de bien original, en fait, puisqu'il décrit un univers corrompu par la drogue, l'argent et les dérives sexuelles.

L'originalité du propos vient plutôt de cette histoire de gémellité, qui verra le personnage principal mener son enquête en se basant sur son intuition et une sorte de sixième sens.

Pour le reste, le metteur en scène reprend des artifices propres au giallo : un tueur mystérieux, portant des gants noirs, et tuant à l'arme blanche (une paire de ciseaux, en l'occurrence). Les suspects correspondent également à des archétypes souvent exploités : un veilleur de nuit obsédé sexuel, un photographe louche, un pourvoyeur de drogue pervers...

Pour le casting, Carlo Vanzina a fait appel à une cohorte de ravissantes jeunes femmes pour la plupart inconnues, à l'exception d'Anna Galiena (LE MARI DE LA COIFFEUSE, SENSO'45) et de la magnifique Renee Simonsen, top model danois dont certains se souvie{Photo 4 de Où est passée Jessica} nnent de sa prestation pour une publicité Ultra Brite, où elle apparaissait en maillot de bain noir, une rose entre les dents. Depuis, Renee Simonsen a abandonné le cinéma et le mannequinat pour se consacrer à la rédaction de livres pour enfants.

Les deux seuls acteurs présentant une filmographie conséquente sont en fait les deux policiers de l'histoire. L'adjoint du commissaire est campé par Cyrus Elias, qui écuma les seconds rôles dans des péplums et divers films d'aventures tout au long des années soixante. Plus tard, on le verra dans des œuvres comme SHE, d'Avi Nesher, ou LA BONNE, de Salvatore Samperi. Mais la star de OU EST PASSEE JESSICA reste bien évidemment le commissaire Danesi, campé par un Donald Pleasence qui a marqué l'histoire du cinéma durant une bonne quarantaine d'années. L'acteur britannique est alors, hélas, au crépuscule de sa carrière. Le meilleur est derrière lui et il va enchaîner, après son apparition remarquée dans NEW-YORK 1997, des prestations honorables dans des films qui le sont beaucoup moins : LE CHEVALIER DU MONDE PERDU (1983), LE TUEUR DE LA PLEINE LUNE (1988) et PAGANINI HORROR (1989), pour ne citer qu'eux. Et malgré des gens comme Carpenter qui continueront à lui offrir de beaux rôles (PRINCE DES TENEBRES, 1987), la fin de carrière s'achèvera tristement pour lui dans l'un des pires gialli jamais tournés, FATAL FRAMES, qui sortira en 1996, un an après le décès de l'acteur.

Sa performance dans OU EST PASSEE JESSICA n'est pas extraordinaire, mais son talent suffit à apporter un peu de consistance à un personnage un peu trop stéréotypé et cabotin pour être totalement crédible. Carlo Vanzina parvient quant à lui, malgré sa frilosité tant dans l'érotisme (bien que le sujet s'y prêta) que dans la violence (la plupart des meurtres sont hors champ), à retenir l'attention du spectateur, notamment dans une dernière partie qui s'emballe et réserve quelques surprises. Grâce à cela, OU EST PASSEE JESSICA, sans être mémorable, est à classer comme un thriller de facture honnête. Il connaîtra d'ailleurs deux suites : SOTTO IL VESTITO NIENTE 2 (Dario Piana, 1988), avec Florence Guérin ; et SOTTO IL VESTITO NIENTE - L'ULTIMA SFILATA, réalisé en cette année 2011 par Carlo Vanzina lui-même, et dans lequel figure Richard E. Grant. L'un comme l'autre sont, à ce jour, inédits en France.

Philippe Chouvel
21/11/2011
Bookmark and Share

Page précédente    Revenir en haut de la page    Imprimer   Creer PDF

Sueurs Froides.fr > Critique > Retrospective
AUTEUR DE L'ARTICLE: Philippe Chouvel
SES DERNIERS ARTICLESSES FILMS FETICHES
L'enfant miroir
The Mutilator
La dernière orgie du troisième Reich
Sex Wars
La falaise mystérieuse
Danger Diabolik
Femina Ridens
La Dame Rouge Tua 7 Fois
Les Démons
L’Abominable Docteur Phibes


Le film est disponible à l'achat sur le site Sin'Art :
Nothing Underneath DVD Zone 2 17.35 €
Vous aimez Où est passée Jessica ?
Tags du film
Giallo
En vente sur Sin'Art
  • Pochette Nothing Underneath - DVD  Zone 2
    DVD Zone 2
    17.35€
Moteur de recherche
Tout est bénévole – si ce n’est pas déjà fait, versez votre obole annuelle à l'association Sin'Art : 5 €